Kindia/Justice: 18 candidats poursuivis pour fraude ont été arrêtés jugés et libérés

Kindia, le 22 juin (AGP)-Accusés d'avoir fraudé lors du baccalauréat unique session 2021-2022, 18 candidats ont comparu mercredi, 22 juin, au Tribunal de Première instance de Kindia. Ils ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés, rapporte le correspondant de l’AGP.
Ils sont au total 18 candidats, dont 3 filles, accusés de fraude lors du baccalauréat unique session 2022 qui ont comparu mercredi 22 juin.
Devant la barre, les prévenus ont reconnu les faits. Après plusieurs heures de débat, le ministère public dans ses réquisitions et plaidoiries a demandé au président de reconsidérer les dispositions de l'article 686 et 687 du code de procédure pénale afin de condamner les candidats avec sursis et au paiement d'une amende de 500 mille de francs guinéens.
La défense de son côté, après avoir prodigué des conseils relatifs aux dangers liés à l'utilisation du téléphone ou documents de manière générale, a déclaré les candidats non coupables des faits qui leurs sont reprochés. L'avocat a donc sollicité que ses clients soient purement et simplement relaxés.
À la fin des réquisitions et plaidoiries, le tribunal a fait d'abord une observation en appelant les citoyens et les prévenus à une prise de conscience. Ensuite, il a finalement relaxé certains pour délit non constitué et d'autres ont été dispensés de peines et rien ne sera consigné sur leur casier judiciaire.
A rappeler que ces candidats soupçonnés de fraude ont été éliminés au baccalauréat unique session 2022. Ils regagnent désormais leurs domiciles respectifs après avoir passé trois jours en prison.
AGP/22/06/22 TS/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV


">