Israël/Santé : Jonathan, le premier enfant guinéen à être opéré du cœur

Conakry, 23 déc (AGP)- Lors d’une émission télévisée sur i24 qui est passée en début de semaine, une histoire émouvante d’un jeune guinéen a été relayée. Il s’agit de Jonathan, deux ans et demi, qui a quitté Conakry avec sa maman maladho Edina Diallo, pour se rendre en Israël afin de subir une longue opération du cœur car atteint d’une malformation cardiaque depuis sa naissance.
La maman de l’enfant, Maladho Edina Diallo, explique le mal qui ronge son fils : « Jonathan a un trou au niveau du cœur. C’est vrai y’a des bons médecins en Guinée, mais c’est les équipements qui manquent pour opérer le cœur d’un enfant en Guinée »
Il lui faut une intervention chirurgicale rapide car sa vie est en danger. C’est grâce à son oncle qui vit en Israël que la maman a entendu parler d’une ONG qui assiste des personnes dans ce sens. « Beaucoup sont venus en Israël avec leurs enfants et se sont faits opérer ici. Il a pris son temps pour venir rencontrer l’association et déposer mes dossiers.’’
Depuis 23 ans cette organisation aide les enfants des pays en voie de développement à se faire soigner.
Interrogée, un des membres de cette ONG a dit ceci : « Notre organisation pense que tous les enfants ont le droit à des soins médicaux appropriés sans se soucier du pays d’où ils viennent ou leurs religions. L’association a soigné 6000 enfants de 63 pays différents et dans ce nombre 40% viennent de l’Afrique. Donc on a soigné 2003 enfants qui viennent des pays africains, on a vraiment un lien particulier avec eux ».
Jonathan est le premier enfant guinéen à bénéficier de l’aide de cette organisation qui est associée à l’hôpital Volson (Israël) qui fournit les traitements cardiaques au public, une vraie chance pour ces enfants qui sont souvent dans l’urgence d’une opération.
« Ça n’a pas été du tout facile, y’a des moments où il a fait des crises et s’évanouissait et là ce n’est pas facile. On fait les examens et on refait les échographies pour voir réellement si ça évolue ou pas comme ça on vous prescrit des produits qu’il doit prendre en attendant et on vous dit de rentrer. Ils s’occupent très bien de nous ici en Israël. Je les remercie beaucoup pour les efforts qu’ils ont fournis » a ajouté Maladho Edina Diallo.

AGP/23/12/021 FT/MTABD

COMMENTAIRES

AGP TV


">