Guinée / BAC 2022 : Un élève condamné à 6 mois de prison assortis de sursis pour avoir dissimulé son téléphone portable

Conakry, 22 juin(AGP)- Reconnu coupable des faits de tentative de fraude à
l’examen, Abdoulaye Camara a été condamné mercredi, 22 juin 2022, à 6 mois
de prison assortis de sursis et une amande de 500 000 francs par le Tribunal de
Première Instance(TPI) de Dixinn en son audience correctionnelle, a suivi
l’AGP
Placé sous mandat de dépôt le mardi, 21 juin 2022, la dernière journée du
Baccalauréat session 2022, Abdoulaye Camara, élève de la terminale sciences
sociales, a sans ambiguïté reconnu les faits qui lui sont reprochés. Ces faits,
rappelle-t-on, sont prévus et punis par les dispositions de l’article 686 du code
pénal.
Ayant échoué l’année dernière au baccalauréat, Abdoulaye Camara, âgée de 23 ans, a tenu cette année, au grand dam des surveillants, à passer vaille que vaille son plan, pour obtenir le diplôme du bac, lui permettant ainsi d’accéder aux institutions d’enseignement supérieur pour selon lui, faire les sciences
économiques.
« C’était hier mardi, que j’ai été interpelé par les agents de police postés au
portail du centre, où je devais faire le bac avec mon téléphone portable que
j’avais dissimulé sous mes vêtements », a regretté Abdoulaye Camara avant
d’ajouter qu’il a été finalement conduit à la gendarmerie.

Ironie du sort, il y a une partie du programme en philosophie qui porte sur la
démocratie et Abdoulaye Camara ne l’ayant pas maîtrisé a jugé opportun de
l’enregistrer sur son portable au cas où le sujet tombait sur cette partie. Et c’est
comme s’il savait, le sujet de philo est bel et bien tombé sur cette partie cependant lui, il est en prison.

Le président du tribunal a maintenu la sentence du procureur
qui a demandé au tribunal de condamner Abdoulaye Camara à 6
mois de prison assortis de sursis et une amende de 500 000, puisqu’il s’agit d’un délinquant primaire.
AGP/23/06/022 TB/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV


">