Guinée/Examens nationaux 2022 : 364 candidats éliminés 175 surveillants remplacés et 12 cas de démission (MEPU-A)

Conakry, 24 juin (AGP) - Le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing, a animé une conférence de presse, vendredi 24 juin 2022, à l’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique (INRAP) sis dans la commune de Dixinn. L’objectif était de faire le bilan à mi-parcours du déroulement des examens nationaux session 2022.

Tout d’abord, le ministre a précisé que cette année, le budget total pour l’organisation des trois (03) examens nationaux notamment le Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE), le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et le baccalauréat unique, s’élève à quarante-cinq milliards de francs guinéens (45.000.000.000 GNF). Durant ces examens, mentionne-t-il, 364 candidats ont été éliminés, 175 enseignants remplacés et 12 cas de démission. Il a ajouté que 35 cas de substitution de candidats ont été détectés et 688 téléphones saisis.



Parlant des prétendus attouchements dont des candidates ont été victime dans certains centres d’examens, le ministre Guillaume Hawing, répondu que c’est de la manipulation. Si non dit-il, les victimes devraient porter plainte contre son Ministère.



Il a fait comprendre que tous ceux qui ont prêté serment lors de ces examens, et qui ont failli aux règles de moralisation afin de donner la chance aux bons élèves de réussir leurs examens, seront jugés conformément à la loi.



Selon lui, le département a pu maîtriser la fuite des sujets durant ces examens nationaux session 2022, grâce aux erreurs évitées et au concours des Inspecteurs Régionaux de l'Éducation (IRE), des préfets, des maires, des Directeurs Communaux de l’Education (DCE) et des Directeurs Préfectoraux de l’Education (DPE).

Mais surtout, grâce à l’internement des inspecteurs disciplinaires durant quarante-cinq (45) jours ; à la sécurisation du transport des sujets avec l’implication des enseignants et des gendarmes ; à l’expérimentation et l’innovation des codes cuillers sur tous les sujets d’examens qui empêchaient les candidats à photographier les sujets.

Il a rassuré que les prochaines années avec l’application de ces stratégies, il sera très difficile pour les élèves d’utiliser les téléphones pour copier dans les examens organisés son département.


AGP/24/06/022 JG/AND

COMMENTAIRES

AGP TV


">