Le S/G de l’OCI adresse un message de vœux au monde islamique à l’occasion de l’avènement de l’Eid Al-Fitr

Djeddah, 02 Mai
Le Secrétaire Général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), S.E. M. Hissein Brahim Taha a adressé ses chaleureuses félicitations à l’ensemble de la Oummah islamique, à l’occasion de l’avènement de l’Eid Al-Fitr de l’année 1443 de l’Hégire, tout en implorant Allah Tout-Puissant d’agréer le jeûne des musulmans, d’accorder à tous, en cette occasion, sa bonté et sa bénédiction. Il a également exprimé ses meilleurs vœux à leurs Majestés et Excellences les Rois, les Présidents et les Princes des États membres de l’Organisation.

Aussi, le Secrétaire Général a-t-il partagé avec le pays du siège ses festivités marquant cet événement, félicitant le Royaume d’Arabie saoudite, sous la conduite éclairée du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, Sa Majesté le Roi Salman Bin Abdulaziz Al-Saoud et son Prince héritier, Son Altesse Royale Mohammed Bin Salman Al-Saoud.

M. Brahim Taha a déclaré qu’en dépit des nobles significations que revêt l’Eid et de la liesse de la fête, une forte anxiété est bien présente à l’heure où d’innombrables crises continuent de secouer la Oummah toute entière, réaffirmant la solidarité de l’Organisation avec la sainte Mosquée d’Al-Aqsa, face aux assauts israéliens acharnés, ainsi qu’avec les réfugiés Rohingyas qui endurent avec les autres musulmans partout dans le monde, y compris dans le Bassin du Lac Tchad, des conditions précaires, les empêchant de célébrer comme il se doit cette fête de l’Eid. Il s’est également dit solidaire avec les musulmans au Jammu-et-Cachemire et dans les différents foyers de tension et zones de conflit.

Le Secrétaire Général a, toutefois, indiqué que ce qui distingue cette fête de l’Eid, ce sont les premiers signes du déclin de la pandémie de la COVID-19 et l’assouplissement des mesures préventives dans de nombreux pays du monde, implorant Allah Tout-Puissant d’éradiquer définitivement cette épidémie du monde, de rétablir le bien-être et de rasséréner les cœurs de tous.

En conclusion, S.E. M. Brahim Taha a exprimé ses vœux de paix, de bonheur, de sécurité, de sérénité et de prospérité à tous les Etats membres et non membres de l’Organisation, ainsi que ses souhaits de voir cesser la haine, la violence, l’extrémisme et le terrorisme, et de saisir cette occasion pour procéder à un questionnement de soi-même et poursuivre une action collective sérieuse permettant de remporter les défis auxquels se trouve confronté le monde islamique dans son ensemble.
Source : UNA/OCI


COMMENTAIRES

AGP TV