Aïd el-Fitr : origine, dates et signification de cette fête musulmane

Conakry, 02 mai (AGP)-L'Aïd el-Fitr est une fête très importante pour les musulmans car elle célèbre la fin de la période intense de ramadan. L'occasion parfaite de se retrouver en famille et entre amis, de partager de un bon repas et de savourer de délicieuses pâtisseries orientales. Signification, dates, origine, traditions...
La date d'Aïd el-Fitr tombe le lendemain du mois sacré de ramadan, soit au bout de 29 ou 30 jours. La date d'Aïd el-Fitr sera précisée lors de la nuit du doute (observation nocturne du ciel permettant de déterminer la fin d'un mois lunaire). L'apparition du fin croissant de lune qui suit la nouvelle lune en est l'indicateur.
Les musulmans se réfèrent à un calendrier lunaire, plus court d'environ 11 jours par rapport au calendrier solaire, utilisé dans les civilisations occidentales. Le terme "ramadan", habituellement employé pour désigner le jeûne pratiqué par les musulmans, est avant tout le nom porté par le neuvième mois du calendrier islamique. Le suivant, le dixième, se nomme chawwal. Aïd el-Fitr est donc le premier jour du mois de chawwal, et se traduit par la fête de la rupture (du jeûne). Si son appellation diverge en fonction des pays, cette fête symbolise unanimement le triomphe accompli lors des privations du ramadan.

Dans l'Ancien Testament, le prophète Mahomet a instauré deux fêtes de l'Aïd, sur le modèle des fêtes ancestrales de la ville de Médine. Aïd el-Fitr est la première, elle est connue également sous le nom d'Aïd el-Seghir (petite fête) par opposition à l'Aïd el-Kebir (grande fête) qui célèbre, deux mois plus tard, le sacrifice.
Moment de célébration intense pour la communauté musulmane, Aïd el-Fitr commence tôt le matin dans les mosquées, par la prière de l'Aïd. Il est coutume d'avoir préalablement mangé des dattes au petit déjeuner, et de s'acquitter d'une aumône. Joie et libération rythment alors ce jour de fête.

Si l'Aïd el-Fitr doit être célébrée dans l'abondance, parmi les musulmans les plus pieux, certains peuvent choisir de poursuivre le jeûne durant six jours supplémentaires. Le sens de cette pratique additionnelle n'est pas obligatoire et permet de se purifier pour le reste de l'année.
AGP/02/05/022 new religion





COMMENTAIRES

AGP TV