Guinée-CAN 2019 : Manifestations de jeunes contre l’entraineur du Syli

FILTRER LES PRODUITS:    
Resultats 1 à 0 sur 0 au total

Conakry,15 juillet 2019 ( AGP)- Au moment ou se tenait une réunion de crise entre le ministre des sports et une délégation de la fédération guinéenne de football, de jeunes supporters choqués par l’échec du syli national ont investi lundi 15 juillet 2019, les abords du ministère des sports pour manifester contre le sélectionneur belge Paul Put et le vice président de la féguifoot Amadou Diaby. Ces deux personnes ont été arrosées de propos hostiles.

Sur les pancartes des jeunes manifestants, on pouvait lire « Non à la corruption, Paul Put dégage, Amadou Diaby, dégage ». Pour le porte-parole des jeunes manifestants, le sélectionneur du syli n’a pas honoré son engagement pris lors de la remise du drapeau national par le Premier Ministre.

Mieux Paul Put est passé à coté de sa déclaration selon laquelle « Mes guerriers et moi partons pour remporter la coupe ou terminer dans le carré d’as comme indiqué dans les clauses du contrat signé avec la guinée ».

En revanche, le vice-président de la feguifoot, Amadou Diaby, lui, est accusé de trahison contre la nation guinéenne. C’est lui qui est à la base de la sélection des binationaux qui ont fait naufrage sur les stades d’Egypte.

Sur les cinq sélectionnés, seul Simon Falette aurait répondu aux attentes du public, clament les supporters très remontés. Par ailleurs, un membre statutaire de la fédération guinéenne de football estime qu’il y a des personnes qui méritent d’être radiées de l’instance dirigeante du football guinéen.

Des mesures prises lors de la réunion de crise au ministère des sports, pourraient être appliquées dans les prochains jours.

Déjà, le Premier Ministre a ordonné un audit des fonds alloués à la participation catastrophique du syli national à la CAN 2019 en Egypte. Les inspecteurs d’Etat déjà instruits, sont sur pieds de guerre.


AGP/15/07/019 BDS/KZ