RPD de Corée : Kim Jong Un visite le commandement du travail antiépidémique d’urgence de l’Etat

Pyongyang, 13 Mai
Kim Jong Un, Secrétaire général du Parti du travail de Corée et Président des affaires d’Etat de la République populaire démocratique de Corée, a visité le 12 mai le commandement du travail antiépidémique d’urgence de l’Etat.
Il était accompagné par Jo Yong Won et Pak Jong Chon, membres du Présidium du Bureau politique du Comité central du PTC. Il a été accueilli sur place par le personnel dudit commandement, rapporte l’Agence officielle de presse.
« Faisant le tour des salles de commandement, il a examiné l’état du travail antiépidémique d’une journée après la conversion de la prévention antiépidémique de l’Etat en système épidémique d’urgence suprême, face à l’actuelle crise antiépidémique, et s’est informé de l’état de propagation nationale.
Depuis fin avril, la maladie fébrile dont on ne connaissait pas l’origine, s’est propagée de façon fulgurante à l’échelle nationale, entraînant en un court espace de temps plus de 350 000 fiévreux dont environ 162 200 patients se sont guéris. Le 12 mai seulement, plus de 18 000 fiévreux se sont apparus de nouveau à l’échelle nationale. Jusqu’à présent, plus de 187 800 malades sont isolés pour se faire soigner, et six patients dont une personne confirmée porteuse d’un virus « BA.2 », ont trouvé la mort.
Le Secrétaire général a sérieusement indiqué : La propagation simultanée de la maladie fébrile à partir d’une sphère de la capitale montre qu’il y a aussi une lacune dans notre système antiépidémique que nous avons instauré.
Ce disant, il a insisté de nouveau sur l’importance qui revient au travail consistant à amener tous les provinces, villes et arrondissements du pays entier à fermer leur région, à assurer au maximum les commodités des habitants, et à prendre la mesure d’isolement par unités de travail, de production et de vie ménagère, cela pour juguler la propagation du virus malin.
Et de poursuivre : Et surtout, si l’on prend des dispositions administratives en suivant l’état de propagation pour conjurer l’actuelle crise, on ne peut pas sortir pour toujours de la passivité dans le travail antiépidémique. L’impératif est de fermer activement les régions, de mettre les fiévreux en quarantaine pour les soigner de façon responsable et d’interrompre ainsi l’espace de propagation.
J’insiste une fois de plus que la prise de l’initiative est vitale dans le travail antiépidémique. Il faut exécuter promptement et parfaitement les clauses de la décision du Bureau politique du CC du Parti visant à prendre toujours l’initiative pour sortir victorieux de la bataille antiépidémique, et juguler ainsi le plus tôt possible la propagation de la maladie contagieuse.
Il convient aux secteurs de la santé publique et de la prévention antiépidémique de surveiller minutieusement les traits caractéristiques d’évolution des maladies de fiévreux, de joindre avec une rapidité fulgurante des méthodes et tactiques thérapeutiques scientifiques aux exigences de la directive des spécialistes, et de prendre des mesures rigoureuses de fourniture des produits pharmaceutiques au niveau national.
Il faut observer strictement les directives antiépidémiques d’urgence de l’Etat, d’intercepter la propagation de la maladie infectieuse maligne et la stabiliser. Il faut également mener de façon offensive le travail politique et d’information de sorte que le peuple comprenne bien des mesures d’urgence de l’Etat et qu’il fasse preuve d’une haute conscience dans l’application de ces directives.
Kim Jong Un a précisé les tâches à réaliser par les unités antiépidémiques d’urgence à tous les échelons : augmenter la capacité d’opérations et de direction sur le travail antiépidémique de chaque région et de chaque unité ; être fin prêt à toutes circonstances ; soigner la formation des contingents et assurer ainsi la promptitude et la scientificité dans ledit travail.
Disant que renverser le plus vite possible l’actuelle crise sanitaire, rétablir la stabilité de la prévention antiépidémique et sauvegarder la santé et la sécurité de notre peuple, c’est un chalenge de très importance et une tâche suprême imposés à notre Parti, Kim Jong Un a avancé la détermination, la volonté, les stratégies et tactiques du CC du Parti consistant à conduire à la victoire la guerre antiépidémique.
Et il a exprimé ses espoir et certitude que les permanents dudit commandement, profondément conscients de leurs mission et sens de responsabilité solennels assignés par le Parti et la révolution, devraient juguler et anéantir impeccablement l’origine de propagation de la maladie contagieuse maligne, en faisant preuve de leurs courage et action décisifs conformément aux exigences de l’esprit de la 8e session du BP du 8e CC du Parti, et seront toujours sur la brèche pour ouvrir une voie à la victoire de la grande bataille antiépidémique », indique la dépêche.
Source : Ambassade de la République Populaire démocratique de Corée en Guinée

COMMENTAIRES

AGP TV