Labé/Economie : La campagne de commercialisation du café- cacao 2021-2022 lancée par l’AGUIPEX

Labé, 28 Déc(AGP)- La campagne de commercialisation du café- cacao 2021-2022, a été officiellement lancée, lundi 27 mars 2021, dans la préfecture de Labé, sous la présidence du chef de cabinet du ministère du commerce, de l’Industrie des petites et moyennes entreprises.
Les producteurs et acheteurs venus de toutes les régions du pays se sont fortement mobilisés à l’occasion pour échanger autour de la problématique de la filière café-cacao. Durant deux jours, les participants égraineront toutes les difficultés auxquelles ils sont confrontés et proposer des pistes et solutions avec l’agence Guinéenne de promotion des exportations (AGUIPEX), a-t-on indiqué.
Les autorités locales ont encouragé la tenue de ces genres d’activités pour un développement durable du pays surtout au niveau du foutah où la production du café ARABICA et ROBISTA est en plein essor.
« Les opportunités sont nombreuse puisque les échanges vont aboutir à des connaissances et des expériences pour le foutah car ça ne sera en rien de se lancer quand on ne connait pas la procédure. Autant qu’on pense que l’or et le diamant développent, le café et le cacao développent aussi un pays. Il suffit juste de respecter la chaine de valeur. Nous remercions les autorités de Conakry d’avoir eu l’intelligence de délocaliser cette activité très importante pour notre développement’’ a déclaré IDRISSA CAMARA l’inspecteur régional du commerce.
Pour sa part, le président de la confédération de la filière café-cacao appelle à plus de courage et franchise pour que la Guinée puisse se rattraper des retards accusés dans la compétition régionale et même internationale.
‘’De façon citoyenne nous devons identifier les comportements qui nous ont conduits à certains échecs et vulgariser les actions qui nous ont permis d’atteindre certains objectifs. C’est en cela seulement que nous pouvons relancer cette filière. Le retard accusé est dû à la politique d’hier qui n’a malheureusement épargné aucun secteur dans notre pays. Ce nouveau regard que la politique se propose pour relancer la filière doit interpeller les uns et les autres à réaménager leurs visions pour les adapter à la politique du Président de la transition », a interpellé Richard Mory Kamano au micro de du correspondant régional de l’AGP.
Avant de donner le coup d’envoi de cette campagne, le Chef de Cabinet du ministère de commerce, de l’Industrie, des petites et moyennes entreprises, Safan Mouhamar Cissé, a souligné que la délocalisation de cette campagne de la foret vers le foutah est une bonne chose pour le Pays.
‘’Le choix de Labé traduit la volonté du gouvernement de valoriser les potentialités agro climatiques du foutah dans le cadre de la production du Café arabica. Vous êtes donc appelés à débattre des problématiques pour la rendre beaucoup plus compétitive à l’échelle internationale. Avec le soutien du Président de la République, Colonel Mamadi Doumbouya et de son premier ministre, Dr Mohamed Béavogui, il est sûr que nous allons profiter des opportunités que la BAD et l’organisation internationale du café-cacao mettront en œuvre pour développer des opportunités d’affaires que recèle ce secteur’’ a déclaré Sanfan Mouhamar Cissé .
AGP/28/12/021 SD/AND

COMMENTAIRES

AGP TV