Guinée/Économie : Le PDG de GUITER rejette en bloc les accusations du groupe EBOMAF

Conakry, 07 octobre (AGP)- Le Président Directeur Général du groupe Guiter SA Ansoumane Kaba a animé, jeudi 07 octobre 2021, une conférence de presse au cours de laquelle, il a rejeté les accusations du PDG du groupe EBOMAF Mamadou Bocouncoun relative à la construction du tronçon Mandiana-Kankan.
S’agissant du différend né au sein du groupement EBOMAF /SA-GUITER SA, M. Ansoumane Kaba a fustigé le comportement peu honorable Bocouncoun qui a délibérément éviter le volet lié aux problèmes qui est à l’origine de leurs litiges, <<le premier grand différend en fait est né de la fixation des volumes de travaux détaillés par tronçon. GUITER s'étant rendu compte d'une tentative de surfacturation, a exigé de son partenaire de circonstance de revoir ces volumes à la baisse étant donné que les unitaires étaient compétitifs >>, a fait remarquer le PDG du Groupe GUITER.
En ce qui concerne le coût du projet Kankan-Mandiana signé dont la réalisation incombe à la société GUITER, est divisée en deux parties : La tranche ferme : 35 millions d’euros et la tranche optionnelle : 126.948.363.10 Euros.
Selon le conférencier, à date plus de 40 km sont bitumés sur ce tronçon.
Poursuivant, M. Ansoumane Kaba a accusé le PDG d'EBOMAF d’avoir soutiré 65 millions d’euros à la Guinée sans avoir réalisé le moindre de kilomètres sur le tronçon Kissidougou-Kankan.
Cependant, le PDG du groupe GUITER demande aux nouvelles autorités guinéennes des audits sur tous les travaux routiers en Guinée dont celui du tronçon Kissidougou-Kankan, une manière pour lui de faire la lumière sur ce scandale qui n’honore pas la République.
AGP/07/10/021 AGK/MKC

COMMENTAIRES

AGP TV