Mamou-Energie : Des lampadaires éteints par manque d'entretien

Mamou, 22 juin (AGP)- L'installation des lampadaires solaires dans les collectivités avait suscité de la joie chez les populations de la préfecture de Mamou ou le problème de l’éclairage public constituait un véritable souci. De nos jours, plusieurs de ces lampadaires, ne s’allument plus, replongeant ainsi dans le noir, les 13 communes rurales et certains quartiers périphériques de la commune urbaine de Mamou.
De la sous-préfecture de Ouré-kaba à celle de Teguereya en passant par les sous-préfectures de Saramoussaya, Timbo, Niagara, Poredaka, Tolo, Boulliwel, Soyah et Konkouré, la majorité des lampadaires se sont éteints. Sur 51 lampadaires réalisés dans chaque commune, seuls 2 à 5 s'allument.
En plus des pannes sur des installations des lampadaires, les voleurs de batteries sont souvent arrêtés et le matériel récupéré. Aussi, les conducteurs heurtent et détruisent-ils les lampadaires se trouvant le long des routes.
Cependant, pour nombre d’observateurs, l’extinction des lampadaires est due à un manque total de suivi et d’entretien pour le bon fonctionnement des installations. La seconde cause est la mauvaise installation des équipements par la société adjudicatrice du marché des lampadaires de Mamou. La révélation est faite par un technicien.
Ces lampadaires qui ne s’allument pas, avaient un grand rôle dans l'éclairage public des villes et villages de Mamou.
Sur place, des jeunes diplômés de l'institut supérieur de technologie de Mamou (I.S.T Telico) disent être prêts pour aller réparer les lampadaires qui se sont éteints. Mais ils sollicitent les moyens à mettre à leurs dispositions pour effectuer les travaux de raparation.
AGP/22/06/020 AOSMKC

COMMENTAIRES

AGP TV