Matoto/Economie : Vers l’aménagement d’un espace unique de débarquement des produits locaux

Matoto, 17 mai (AGP)- C’est une initiative du nouveau président de la chambre communale de commerce de Matoto, M. Mohamed kourourouma, qui veut doter Conakry d’un espace unique de débarquement des marchandises en provenance de l’intérieur du pays.

Il l’a fait savoir lundi 16 mai 2022, au cours d’une visite qu’il a effectuée sur plusieurs marchés de la commune où plus de 90% des produits locaux sont débarqués.

L’objectif de l’espace annoncé est d’atténuer les stationnements anarchiques des camions-remorques sur les artères publiques de Conakry. Le domaine ciblé se trouve à Yimbaya Bougie. Il n’a pas encore été acquis, mais des démarches pour y arriver sont déjà en cours, a-t-on indiqué.
« Avant de s’adresser à la commune ou au ministère du commerce, il faut aller d’abord localiser l’espace. C’est en ce moment qu’il faut faire un rapport pour donner à la commune et au ministère du commerce pour qu’ils essaient de demander l’Etat de donner le site à la chambre du commerce. Ensuite nous allons aménager. Une fois que ce domaine acquis, nous avons quatre options pour financer l’aménagement. La première option, nous avons l’argent pour financer l’aménagement. La deuxième, nous avons trouvé une banque qui est prête à financer, la troisième option, nous allons demander à la chambre de commerce de financer et quatrièment si l’Etat trouve que c’est un bon projet pour atténuer les embouteillages au niveau des marchés, nous allons lui demander de venir investir pour l’aménagement du domaine », a expliqué M. Kourouma, président de la chambre du commerce communal de Matoto.

Poursuivant, il a fait savoir que les vendeuses sur les artères au niveau des marchés visités, et les conducteurs des camions-remorques stationnés sur place lui ont fait la promesse, « si un lieu est aménagé pour cela, ils vont tous partir là-bas », a-t-il indiqué.

Le débarquement des marchandises en provenance de l’intérieur du pays se fait dans l’anarchie. Les camions-remorques sont souvent stationnés sur les artères des différents marchés. Chose qui provoque par moment, des embouteillages dans la circulation. Mais, si ce projet annoncé voit le jour, le problème de débarquement des produits locaux pourrait être résolu.


AGP/17/05/022 IC/AND

COMMENTAIRES

AGP TV