Mamou/Economie : Vente réussie des avocats pour l’achat des fournitures scolaires

Mamou, 18 juin (AGP)-La fermeture des écoles et universités du pays pour cause de Covid-19, a mis au chômage élèves et étudiants à Conakry et dans les préfectures comme Mamou. Fatoumata Diaraye Barry, élève de 10e année d’un collège de Mamou a remplacé le chômage forcé par la vente des avocats pour dit-elle, ne pas rester sans rien faire.
Rencontrée au bord de la route nationale Mamou-Kindia par un de nos reporters en mission dans la préfecture de Mamou, Fatoumata Diaraye Barry a indiqué qu’elle achète 04 avocats à 5.000 et revend 03 avocats pour 5.000 francs guinéens.
‘’Avec un capital de 200.000 francs guinéens, quand je vends deux à trois jours, je peux avoir 60 .000 à 65.000 francs comme bénéfice et je fais çà une ou deux fois de suite par semaine’’, a expliqué Fatoumata Diaraye Barry.
Pour elle, les recettes tirées de la vente des avocats lui permettront d’acheter les fournitures scolaires destinées à la réouverture des classes ; car, ajoute-t- elle, être orpheline de mère, ce n’est pas facile pour une jeune fille de réussir.
‘’Je ne veux pas me donner aux garçons, sinon je risque de détruire ma vie, c’est la raison pour laquelle, je fais cette activité en attendant la réouverture des classes’’ a conclu mademoiselle Barry.
A signaler que Fatoumata Djaraye Barry, habite dans le village Djarabaka, situé sur la nationale Kindia- Mamou à 8 km de la commune urbaine de Mamou.
AGP/18/06/020 JKD/MKC

COMMENTAIRES

AGP TV