Kindia/Econome : Après des négociations avec la coopérative des bouchers, le kilo de viande sera désormais vendu à 45 000 francs guinéens

Kindia, 26 mai (AGP)-C’est un ouf de soulagement chez les consommateurs de viande. Le kilo qui était vendu autrefois à 50 000 FG voire 60 000 FG au lieu de 40 000 FG comme prix initial à l’approche de la fête de ramadan sera désormais à 45 000 FG.
C’est l’annonce faite ce mercredi, 26 mai 2021, par Naby Laye Soumah le directeur préfectoral du commerce de Kindia. C’est au sortir d’une rencontre avec la coopérative des bouchers que les deux partis ont réussi à accorder leur violon.
Le directeur préfectoral du commerce de Kindia s’estime heureux mais reconnait que le travail n’a pas été facile pour faire plier les bouchers : « Tout a commencé avec une petite tractation entre la coopérative des bouchers et la direction préfectorale du commerce. A la veille de la fête de ramadan, ils ont fait un soulèvement comme quoi le prix de la viande au kilo va être augmenté. Je leur ai dit de ne pas faire ça. Apres la fête on se retrouvera pour en discuter. Ils n’ont pas accepté, ils ont rehaussé le prix du kilo de viande à 50 000 FG. Après la fête je les ai invités à mon bureau pour qu’on parle de cette affaire parce que bien avant je leur avais dit de ne pas augmenter. Mais ils ont augmenté de 40000fg à 50 000 FG. Suite à une invitation à mon bureau, le président des bouchers était avec toute sa corporation. Apres 3 heures de débat on s’est finalement entendu à 45 000 FG le kilo de viande. Cette démarche vise à soulager le panier de la ménagère. Après cette attente nous sommes venus à la préfecture pour rendre compte. Et c’est devant madame la secrétaire administrative que la coopérative des bouchers a dit oui à l’appel du directeur du commerce en collaboration avec la chambre de commerce » a-t –il expliqué.
Cependant, concernant les réfractaires, le directeur préfectoral du commerce de Kindia reste ferme : « Ceux qui ne vont pas se soumettre feront face à la loi, ils sortiront tout simplement du système. C’est une entente, un protocole, un consensus entre nous. Donc ils doivent respecter. » A-t-il fait savoir.
AGP/26/05/21 TS/ABD

COMMENTAIRES

AGP TV