Kankan-Economie : Réhabilitation de la route N°2 Kankan-Kérouané par la SMB

Kankan, 24 juil (AGP)- Le Consortium SMB-Winning vient de lancer les travaux de réhabilitation de la route N°2 Kankan-Kérouané sur une distance de 140km.
Cette infrastructure routière relie la préfecture de Kankan à celle de Kérouané en Haute Guinée). Cette activité de la SMB-Winning intervient quelques mois après la validation de sa convention minière par l’Assemblée Nationale.
Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’exploitation des Blocs 1 et 2 du minerai de fer de Simandou qui relance l'exploitation minière dans le sud de la Guinée.
La route dégradée Kankan-Kérouané et celle reliant Kérouané au site de Simandou sont indispensables pour l’acheminement des équipements lourds qui entrent dans la phase préparatoire du projet selon le contenu d’un des rapports de mission des techniciens du Consortium SMB Winning. Ce même document consacre la nécessité de la reconstruction de l’ensemble des points noirs du trajet afin de permettre à la société d’accélérer le démarrage des travaux pour la construction des chemins de fer et les autres travaux préliminaires malgré la saison des pluies. Aussi, « Cette route est-elle essentielle pour les déplacements des populations pour commercer et travailler dans cette localité où l’agriculture est développée » a commenté Mohamed Camara citoyen de Kérouané rencontré sur le site.
La Direction générale (DG) de la SMB affiche sa volonté de résoudre le problème de développement communautaire par le désenclavement de la préfecture de Kérouané et la promotion du Contenu Local promis.
De l’avis de certains citoyens, bénéficiaires du projet-simandou « La route est le socle d’un développement durable et harmonieux car elle ouvre la porte à un véritable trafic intercommunautaire. Toute chose qui facilite les échanges commerciaux entre les localités voisines.»
Déjà, les confessions religieuses, les jeunes et femmes leaders multiplient les prières pour la réussite dudit projet. Et par le biais de cette infrastructure routière, la société entend cultiver l’esprit de partage, de dialogue et concertation en investissant dans la réalisation des projets communautaires.
Et avec la relance de l’exploitation des Blocs 1 et 2 du Simandou, l’espoir est permis pour la création des milliers d’emplois en faveur des centaines de jeunes au chômage depuis la fermeture de certains projets et sociétés dans la région.
AGP/24/07/020 MMC/MKC

COMMENTAIRES

AGP TV