Boké-Economie : Un Forum sur l’ANAFIC et le FODEL

Boké, 11 jan (AGP)-Sur initiative du nouveau préfet de Boké, Hassane Sanoussy Camara en collaboration avec les fils ressortissants et résidents, un Forum d’informations sur l’ANAFIC (Agence nationale de Financement des Collectivités) et le FODEL (Fonds de Développement Economique Local) a été ouvert samedi, 11 janvier 2020 dans la préfecture.
Au menu, «Les niveaux d’exécution des travaux de l’ANAFIC, les actions de développement programmées pour le FODEL après consultation des populations à la base, intervention des services techniques des départements ministériels à savoir, «Mines et géologie, MATD, Santé, Education».
Le Maire de la commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara a déclaré que « Chaque point sera pris en compte dans le cadre du développement de Boké que nous avons en partage.»
Insistant sur l’information et la sensibilisation des citoyens autour des fonds liés à l’ANAFIC et au FODEL, le préfet de Boké, Hassane Sanoussy Camara a indiqué que « Ce Forum a pour objectif d’expliquer à ses frères résidents ou pas, les efforts du président de la République pour éviter la confusion. Le développement socioéconomique et social des collectivités locales, nécessite de gros investissements pour l’amélioration des conditions de vie de la population de Boké
Et le préfet de Boke a ajouté : « Je n’accepterai n’importe quelle manifestation contre le régime d’Alpha Condé. Ma mission régalienne c’est de restaurer l’ordre. On ne politisera pas le développement de Boké. L’argent de Boké ne sera pas utilisé à Kitaly, aucun entrepreneur ne sera importé en dehors du contenu local. L’ingratitude est volontaire. Désormais, l’autorité sera respectée à la base. Prônons la paix, l’entente et la cohésion sociale. »
De son côté, le gouverneur de la Région administrative (RA) de Boké, général de Brigade, Siba Sévérin Loholamou a invité « les autres préfets de la Région à emboîter le pas au préfet de Boké,en organisant les mêmes évènements à l’intention des populations qui sont les mêmes bénéficiaires.»
Pour le gouverneur « Ces fonds sont issus d’une longue réflexion pour soutenir le développement durable des collectivités locales. Ces fonds sont destinés uniquement aux populations. Ainsi dit, l’étau se resserre autour des maires qui doivent avoir peur en première position. » Et selon le gouverneur de la Région Administrative de Boké, l’un des premiers défis à relever par le préfet « c’est la jeunesse dont il faut organiser les états généraux, les femmes qui ne sont pas unies et dont le processus de l’autonomisation n’est toujours pas engagé et la réhabilitation des signaux de la Radio nationale à Boké. Remettons-nous en cause et jetons de nouvelles bases pour la gestion rationnelle des fonds (ANAFIC-FODEL) » a-t-il conclu.

AGP/11/01/020 MMC/MKC/KZ

Banniere

COMMENTAIRES

AGP TV




Banniere