Boffa/Mines : Polémique autour de la distribution des compensations minières à Tamita

Boffa, 04 nov(AGP)-La société minière Kimbo a procédé dépuis le mois d’avril à la compensation des personnes et familles impactées par ses activités . Et depuis cette date, le climat est tendu entre la mairie de la commune rurale de Tamita et les bénéficiaires.

Constitués en collectif, ces personnes et familles demandent d’une part, aux autorités de Tamita, de reverser les 5% prélevés sur le montant perçu par chaque personne impactée. Et de l ’autre, la société Kimbo est accusée d’avoir recruté le cabinet CEFE pour faire l’évaluation du travail, de l’injustice en refusant d’appliquer les règles appropriées.

La mairie de Tamita déclare avoir agi en prélevant 5 % au nom de la loi, du code des collectivités. Ce qui est faux, répliquent les impactés du projet Kimbo. Le collectif des personnes impactées par le projet Kimbo, a saisi plusieurs structures administratives et coutumières dont les ministères des mines, de l’environnement, de l’administration du territoire, le préfet de Boffa, le conseil préfectoral des sages de Boffa et autres pour qu’ils soient rétablis dans leurs droits.
Dans les courriers adressés à ces autorités dont nous disposons des copies, le collectif des personnes impactées sollicite l’intervention des autorités en exigeant entre autres le reversement dans leurs comptes des 5% prélevés par la mairie et la sous-préfecture de Tamita ; une indemnisation juste et équitable ; la réouverture immédiate des fleuves et rivières, ce qui a eu de graves conséquences sur les cultures qui ont été inondées cette année ; le dédommagement des habitants pour des maisons fissurées par l’effet de dynamitage de la société Kimbo ; le paiement aux communautés des taxes d’ouverture de carrières, de la cité et la poussière qui pollue le cadre de vie ;et surtout le dédommagement pour des effets sur l’environnement.
La société Kimbo du transitaire Seydouba Bangoura installe son port minier à Guèmèyiré dans Boffa avec l’aménagement d’un corridor de plus de 100 km et 50 m de large qui traverse 16 villages de la CR de Tamita pour atteindre sur sa mine à Fria.
Pour rappel, la convention de la société Kimbo a été signée le 17 décembre 2018 et la première pierre a été posée le 22 mars 2019 au port de Guèmèyiré à Boffa.

AGP/04/11/019 OS/AND/KZ

Banniere

COMMENTAIRES

AGP TV




Banniere