Ports : incertitudes autour du sort des activités africaines de Bolloré

Conakry, 16 oct (AGP)-Évoqué dès 2020, le possible retrait de Bolloré de ses activités portuaires sur le continent témoigne de la profonde reconfiguration sectorielle en cours, dans un contexte de reprise du trafic post-pandémie.

Une page va-t-elle se tourner pour Bolloré en Afrique ? C’est la question qui se pose après la publication le 15 octobre d’un article du Monde rapportant que le groupe dirigé par Vincent Bolloré a mandaté la banque Morgan Stanley pour identifier des acquéreurs potentiels à ses activités de transport et de logistique en Afrique, regroupées au sein de Bolloré Transport & Logistics (BTL) depuis 2018.

Sollicité par Jeune Afrique, le groupe, présent dans 42 ports africains et opérant 16 terminaux à conteneurs sur le continent, n’a pas confirmé sa volonté de vendre. Dans un communiqué d’une phrase, il a indiqué ne pas commenter « les rumeurs de presse concernant ses activités de transport et de logistique ».
AGP/16/10/021 jeuneafrique

COMMENTAIRES

AGP TV