Labé-Administration : Guerre de succession du défunt chef de quartier de Dow-Saré !

Labé, 18 Sept (AGP)-Depuis la mort d’El hadj Diakhaby, ex président du conseil de quartier de Dow-Saré situé en plein centre-ville de Labé. Une crise politique s’est déclarée entre le président de jeunesse du quartier, Alseny Camara et le vieux El hadji Tounkara.
Ces derniers jours, les deux camps rivaux ont fait sortir leurs griffes pour occuper le poste du chef de quartier. Et ce vendredi 17 septembre 2021, des centaines de militants du camp Alseny Camara ont pris d’assaut les locaux de la mairie de Labé pour exiger à l’autorité communale la validation de leur leader.
En concertation dans la salle de cérémonie de la commune, le maire a rassuré aux manifestants que la nomination se fera selon la volonté des populations et dans la quiétude. Toutefois, Mamadou Aliou Laly Diallo, a demandé aux manifestants de rebrousser chemin et rester à l’écoute.
Il ajoute en disant : ‘’ Nous avons autres chose à faire même si beaucoup est déjà fait. Mais je vous prie de rester à l’écoute. Les jeunes, les femmes et les sages seront tous concernés par cette nomination jusqu’à la prochaine élection. Nous vous avons vu et nous avons compris ce que vous voulez et nous allons faire ce qu’il y’a lieu de faire ensemble pour le bonheur de notre quartier’’ dira l’élu de Labé sans donner aucune précision et orientation sur le niveau des négociations entre les deux parties qui ne veulent plus s’écouter.
Au sortir des négociations dans le bureau du maire. Le président de la jeunesse du quartier soutenu par une frange importante de la jeunesse s’est dit être rassuré qu’il occupera la tête du quartier. Alseny Camara brandit les preuves qu’il a accomplies sur le terrain.
‘’ Je suis optimiste sur l’évolution de la situation parce que le maire nous a dit de ne pas être pressé. A l’équipe du vieux qui est décédé, c’est moi qui faisait toutes les démarches concernant le quartier parce qu’il était malade depuis. Avec la jeunesse, j’ai envoyé trois trophées pour le quartier. J’ai investi dans le quartier et j’ai monté des projets. J’ai fait des activités juvéniles. Et c’est ce qui est important parce que se sont les œuvres qui restent. Le maire a vu que toute la jeunesse, les sages et les femmes sont tous avec moi. Je demande aux autres de venir pour qu’on travail ensemble’’ a dit le prétendu chef de quartier de Dow Saré au micro de notre correspondant régional.
La population très remontée contre la partie adverse qui est accusée de mauvaise gestion des biens du quartier s’est dispersée sans violences. Mais, elle se dit être engagée à accompagner le jeune Alseny camara.
Nos tentatives de joindre la parie adverse sont restées vaines.
AGP/18/09/021 SD/CM

COMMENTAIRES

AGP TV