Guinée-Politique : Le président du PDU pour le dialogue et la non violence

Conakry, 28 juil. (AGP)- Le président du Parti pour le Développement et l’Unité (PDU), Dr MBemba Traoré, accompagné des membres de son bureau politique National, a animé lundi, 27 juillet 2020, à la maison de la presse de Kipé, une conférence de presse axée sur la situation sociopolitique de la Guinée.
Dr M’Bemba Traoré a invité les acteurs politiques à retourner autour de la table de négociations afin de trouver des solutions idoines pour le développement économique et sociale du pays.
Selon lui, le peuple de Guinée a besoin d’une politique sociale digne de nom qui répond à ses préoccupations et non d’une politique ethnique et divisionniste. C’est pourquoi, a-t-il souligné, « le PDU soucieux de faire de la Guinée, un pays de paix exhorte toute la classe politique à privilégier le dialogue constructif au détriment des solutions de rue. Les conflits brisent les vies humaines et mettent le développement à l’arrêt. La paix et la sécurité sont les besoins fondamentaux que les peuples en proie à un conflit violent décident et recherchent à tout prix »
Parlant de la gouvernance actuelle, Dr M’Bemba Traoré a rappelé que beaucoup de choses restent à faire. « Mais, il ne faut quand même pas rendre négatif tout ce que le président Alpha Condé a fait. Il faut reconnaitre qu’il y a eu des avancées significatives. Si on ne reconnaît pas la force de son adversaire, on ne pourra plus le vaincre. C’est pourquoi la situation politique dans notre pays, est palpitante. Il y a des approches qui n’aboutissent pas, et des gens persistent ».
« Aucune raison ne justifie la violence dans un pays. La violence ne fait que les dégâts, ça n’arrange pas. Imaginez- vous combien de pauvres commerçants, ont perdu des millions, des milliards. Il faudrait qu’ensemble qu’il y ait un débat intellectuel, inclusif. Toutes les sensibilités de notre pays doivent se retrouver autour de la table pour parler de la situation sociale de notre pays » a-t-il ajouté.
Pour le président du PDU, la seule façon de stopper un 3è mandat, c’est d’abord empêcher que le Oui triomphe sur le Non lors du référendum.
« Il fallait faire campagne, éviter que le Oui remporte sur le Non. Mais à partir du moment où le Oui a remporté sur le Non, il revient au parti du président Alpha Condé de choisir monsieur X ou monsieur Y », a-t-il conclu.
AGP/28/07/020 CM/BDS

COMMENTAIRES

AGP TV