Guinée-Conseil des ministres : Bientôt une structure de contrôle de passation des marchés publics

Conakry, 26 nov. (AGP)- Le Conseil des Ministres, sous la présidence du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, a tenu jeudi, 26 Novembre 2020, sa session ordinaire par visioconférence ; rapporte le bureau de la présidence de la République.


Ainsi, le Président de la République a, dans son message, donné des instructions aux départements en charge des Finances, du Plan et du Budget en vue de permettre en décembre prochain, le bouclage du Programme en cours avec le FMI, par une gestion plus rigoureuse des dépenses publiques afin de réduire de manière drastique, le déficit du Trésor public vis-à-vis de la Banque Centrale


Dans la même lancée, il a informé le Conseil de sa décision de mettre en place dans les plus brefs délais, une structure chargée de renforcer le contrôle sur la passation et la gestion des marchés publics dans l’objectif d’améliorer sensiblement la qualité de la gestion des finances publiques, conformément au mot d’ordre « Gouverner autrement » qui, dit-il, loin d’être un simple slogan, devient un impératif de la nouvelle gouvernance envisagée dans le cadre de la Quatrième République.


Le Chef de l’Etat a, à cet effet, instruit le ministre de l’Economie et des Finances à identifier des bailleurs de fonds et institutions internationales susceptibles d’accompagner un programme de formation soutenu en faveur des responsables de passation des marchés publics.

Quant au Gouvernement, il a instruit d’envisager une mise à jour du Code Foncier et Domanial en vue de l’adapter à l’évolution de notre pays et à veiller en particulier à ce qu’il reflète réellement la politique d’incitation des investisseurs nationaux et étrangers et qu’il contribue à réduire le nombre de conflits domaniaux qui encombrent les rôles des tribunaux guinéens.

Pr Alpha Condé a invité chacun au respect des règles de cession du patrimoine foncier et domanial public en insistant particulièrement sur l’interdiction pour les préfets et maires de procéder à une quelconque aliénation de terrains et bâtiments publics.

En ce qui concerne l’Agriculture, le Chef de l’Etat a demandé aux départements concernés de veiller à l’importation à temps des engrais et pesticides pour éviter de mettre en péril la campagne agricole dont la réussite est liée au calendrier de fourniture des intrants agricoles aux paysans.



Il a enfin a réitéré la nécessité de procéder à un contrôle minutieux des baux emphytéotiques conclus par l’Etat avant toute décision de validation ou d’annulation tout en rappelant la détermination du Gouvernent à récupérer tous les biens immobiliers publics issus du Contentieux Franco-guinéens


AGP/BPP/ 26/11/020 CM

COMMENTAIRES

AGP TV