Boké/Administration: Le nouveau gouverneur invite les cadres à œuvrer pour aider le CNRD à honorer ses engagements

Boké, 21 sept(AGP)- Quelques jours après son installation, le nouveau gouverneur de la Région administrative de Boké, Colonel Sékouba Trèsor Camara a reçu en audience, ce mardi, 21 septembre 2021, les cadres régionaux, préfectoraux, communaux.
La rencontre a connu la présence des responsables de l'inspection régionale de l'éducation (IRE), des chefs des services de défense et de sécurité, leaders des confessions religieuses, du Tribunal de Première instance (TPI), des services d'appui et rattachés, de la Direction régionale de la santé (DRS), et l'Institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké.
A cette occasion, El hadj Adama Doumbouya, président de la caisse sociale des travailleurs, a réaffirmé la volonté des cadres à travailler en synergie d'action avec les nouvelles autorités. Ceci, dans l'acceptation, la Justice, l'harmonie et la solidarité.
En réponse, le gouverneur de région, Colonel Sékouba Trèsor Camara a déclaré: "Ce que nous vivions, tout le monde le savait. Les guinéens étaient hypnotisés. Cette liberté morale rend les citoyens plus heureux. Allons vers la paix, l'amour du prochain, l'acceptation, l'entraide, le respect mutuel et le pardon."
Il a, par ailleurs demandé à ses collaborateurs d'œuvrer pour la consolidation de la paix et l'unité nationale.
Selon lui, chaque guinéen doit jouer sa partition pour la réunification de la Guinée qui a tous les atouts pour se développer.
Il a réitéré la volonté des nouvelles autorités à accompagner les actions de développement sur la base de la vérité.
"Soyons unis et travaillons main dans la main dans l'assiduité et la régularité à nos postes de travail. Ce, dans une ambiance convivialité..." Conseille le nouveau gouverneur de la Région administrative de Boké.
Bref, le gouverneur invite ses compatriotes à accompagner le comité national de Rassemblement et du Développement (CNRD) en luttant contre le régionalisme, les considérations fugitives, l'ethnocentrisme, le favoritisme, l'affinité et l'égoïsme.
Une manière d'aider le CNRD à s'inscrire dans les annales de l'histoire et surtout, l'aider à honorer ses engagements vis- à vis du Peuple Martyr de Guinée.
"Notre souhait, c'est de voir Boké se développer à notre temps. En ma qualité de responsable, je demande à accompagner le CNRD dans sa noble mission...", a-t-il conclu.
AGP/21/09/021 MMC/AND

COMMENTAIRES

AGP TV