Boffa/Religion : Plus de 5000 fidèles chrétiens ont effectué le pèlerinage annuel (organisateurs)

Boffa, 03 Mai (AGP)- Le pèlerinage chrétien annuel a pris fin dimanche, 02 Mai au sanctuaire Marial de Boffa, dans un ‘’strict protocole sanitaire’’ dû à la pandémie du Covid-19, a rapporté le correspondant de l’AGP.
Cette année, ils étaient plus de 5000 fidèles chrétiens, venus de plusieurs diocèses du pays, à effectuer ce rite. Pendant quatre jours, ils ont prié pour la paix, la concorde mais aussi pour la fin de la pandémie dans notre pays, autour du thème ``Baptisé et envoyé comme père ARSÈNE MELL``.
Le coordinateur général du pèlerinage de Boffa, Gérard Ansou Bangoura, a exprimé sa satisfaction quant au bon déroulement de l’édition 2021 : « Nous sommes au-delà de nos attentes. Vous savez bien que le pèlerinage de cette année se situe dans un contexte particulier avec la crise sanitaire, ça nous a fait prendre beaucoup de mesures pour réduire beaucoup de participants. En temps normal nous sommes à vingt-cinq mille pèlerins parce que c'est un sanctuaire de vingt-cinq mille places. Donc on a misé sur une projection de huit mille pour avoir cinq mille pèlerins. C'est une satisfaction et tous les pèlerins ont accepté les mesures barrières, nous leur avions demandé soit de se faire vacciner soit de se faire dépister avant d'être ici. C’est ce que tout le monde a fait », s’est réjoui Gérard Ansou BANGOURA.

Dans son intervention, l’Archevêque métropolitain de Conakry, Mg Vincent Koulibaly, a invité les fidèles chrétiens à l’amour du prochain, au renforcement de la fraternité et au travail: « au cours de ce pèlerinage 2021, nous avons renouvelé nos remerciements et nos gratitudes à ses missionnaires qui sont arrivés chez nous après un voyage, particulièrement pénible. Malgré les difficultés de toutes sortes rencontrées sur le chemin de l'évangélisation, ils ont tout mis le meilleur d'eux-mêmes. Et nous admirons aujourd'hui les beaux fruits de leurs efforts, parmi eux nous nous sommes intéressés particulièrement au père Arsène Mell. Par ce que nous célébrons cette année le centenaire de son rappel à Dieu. Il est donc le temps pour nous de connaître la vie de nos vaillants et intrépides devanciers. La nouvelle corde se tisse sur l'ancienne, il faut qu'on soit les évangélisateurs crédibles. Le pèlerinage invite à la conversion, par ce qu'il est une rencontre avec Dieu et une confrontation entre sa parole et notre vie de chaque jour. Pour le chrétien, vivre dans l'amour c'est imiter Jésus Christ. En fin je vous donne un commandement à nouveau, c'est de vous aimer des uns aux autres », a indiqué l’Archevêque de Conakry.
A rappeler que les travaux du sanctuaire marial ( lieu de prière des pèlerins), débuté depuis 2011 reste toujours inachevé
AGP/02/05/021 SS/AND

COMMENTAIRES

AGP TV