Kindia/Armée : Le commandant du camp de Samoreyah tué par des hommes armés (ministère de la défense)

Kindia,16 octobre (AGP)-Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi, 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l’enceinte du camp militaire de Samoreyah à Kindia, blessant mortellement le Colonel Mamady Condé, Commandant du Bataillon Spécial des Commandos en attente de Samoreyah, a indiqué un communiqué du ministère de la défense nationale.
Le même communiqué précise que les forces de défense ont immédiatement réagi pour sécuriser le camp et ses environs. « La situation est sous contrôle à Kindia », a rassuré le ministère de la défense nationale.
La prison civile de Kindia a été aussi la cible d'une attaque dans la même nuit par des hommes habillés en tenue militaire. Un groupe de personnes habillées en tenue militaire aurait fait irruption dans la maison d’arrêt de Kindia. Ils ont mis au respect les gardes pénitenciers avant de faire évader plusieurs prisonniers. Un lieutenant a été blessé lors de l'attaque. Mais sa vie n'est en danger. Actuellement, on ignore le nombre des détenus qui se sont évadés, a rapporté le correspondant préfectoral de l’AGP.
Le calme règne pour le moment dans la cité des agrumes qui retient son souffle. Au quartier Manquepas consideré comme le quartier administratif, les activités n'ont pas repris, la circulation et les activités économiques au ralenti.
AGP/16/10/020 TS/AND

COMMENTAIRES

AGP TV