Société/Santé : La FNCPG lance un plaidoyer aux nouvelles autorités

Conakry, 28 jan. (AGP)-La Fédération Nationale des Cliniques Privées de Guinée (FNCPG) a, au cours d'un point de presse tenu jeudi 27 janvier 2022 à Conakry, réclamé l'instauration d'une Direction Nationale des Cliniques Privées de Guinée (DNCPG) au sein du ministère tutelle de la Santé.

Dans son intervention, le président de ladite fédération, Dr. Golé Béavogui, a rappelé que pendant la période des concertations entre le Conseil National du Rassemblement pour le Développement (CNRD) et les médecins et pharmaciens, il été porté à la connaissance du président de la République, Colonel Mamadi Doumbouya, la création d'une DNCPG. Selon lui, cette initiative a été vivement salué par les nouvelles autorités et appréciée par 902 cliniques de leur fédération.

« Depuis cette date, la FNCPG a élaboré le cadre organique et organigramme de ladite direction et le PAO comme feuille de route. Ensuite elle a mené plusieurs démarches auprès du Ministère de la Santé, de la Primature et du Secrétariat Général à la Présidence de la République pour présenter le bien-fondé desdits documents et apporter des amendements. Mais ces démarches sont restées sans suite depuis le 18 octobre 2021 jusqu'à nos jours », explique-t-il.

Poursuivant Dr. Béavogui a signalé que la FNCPG n'a pas été informée ni associée au cumul des deux directions Nationales publique et privée fait par le ministère de la santé.


« Nous déclinons pieusement à cette décision du Ministère de la santé pour le cumul des deux directions Nationales publique et privée, et pensons que cela a été une erreur corrigeable ;


Le conférencier a notifié que c'est au regard des nombreux défis importants à relever pour les cliniques privées, que la FNCPG plaide l'instauration d'une institution forte, placée sous la tutelle du ministère dont les dirigeants sont dans l'organigramme suscité. Dans le cadre du bon fonctionnement du système de santé globale en Guinée, ils ont lancé un appel au président de la République Colonel Mamady Doumbouya, pour la mise en place et l'autonomisation de la Direction Nationale Cliniques Privées en Guinée, car dit-il, les structures sanitaires privées (SSP) constituent la première porte d'entrée des patients et assurent 75% des consultations à Conakry et de l'autre côté, les cliniques clandestines constituent une menace au bon fonctionnement de la corporation médicale privée.


« Par ailleurs, la FNCPG étant qu’organe moralisateur, rappelle à tous les responsables des cliniques privées au respect strict de l'éthique, de la déontologie médicale et du serment d'Hippocrate dans l'exercice quotidien de la profession médicale privée dans le but de se mettre à l'abri de la justice », conclut-il.

AGP/28/01/022 AOK/CM

COMMENTAIRES

AGP TV


">