MAMOU-Environnement: Des forêts ravagées par les feux de brousse

Mamou, 13 janv (AGP)-La préfecture de Mamou est confrontée à la persistance et à la multiplication des feux de brousse qui détruisent l’écosystème dans les localités touchées. Le constat est désolant dans la commune urbaine et dans les 13 sous-préfectures de Mamou.
Dans la majeure partie des localités, les feux ont détruit la brousse.
Et à l’origine de ces feux de brousse, on peut notamment citer les charbonniers, les chasseurs et les éleveurs, qui par des actes ou pratiques liés à leurs professions provoquent ces feux de brousse.
Autres acteurs impliqués dans ce fléau, les fumeurs irresponsables qui jettent leurs mégots de cigarettes dans les herbes sèches.
Comme conséquences des incendies de forêts, la perte de certaines espèces végétales et animales. Ce qui pourrait favoriser la désertification et une agriculture peu rentable. Avec les feux de brousses, certaines espèces animales fuyant les flammes ont disparu des forets de Mamou.

Selon Alseny Diallo, chef cantonnement forestier de la commune rurale de Soyah située à 15 kilomètres du chef-lieu de la préfecture, « il existe deux (2) sortes de feux: les feux précoces qui servent d'assainissement aux alentours des concessions et des forêts et les feux incontrôlés appelés feux de brousse.
Les feux qui consument les forêts classées de ma juridiction sont d'origine inconnue. Ils se déclarent au sommet des montagnes avant de prendre toute la forêt.»

AGP/13 /02/020 AOS/ABD/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV