Guinée-électricité : Forte dégradation de la desserte à Conakry

Conakry, 12 fév.( AGP)- Malgré l’investissement de plusieurs milliards de fg dans le secteur de l’énergie en Guinée, la capitale guinéenne est toujours plongée dans le délestage depuis novembre 2019.Avec la fin de la saison des pluies, la ville de Conakry replonge chaque année, dans des coupures intempestives ; comme c’est le cas actuellement.
Et en dépit des différentes stratégies adoptées par le gouvernement dont entre autres, les constructions de barrages hydroélectriques et le changement de directeur à la tête de la société Electricité de Guinée (EDG), les effets ne se font pas ressentir au niveau des populations et consommateurs du courant électrique. Même la Commune de Kaloum, siège de l’administration centrale et de toutes les activités bancaires, économiques et commerciales, souvent à l’abris des désagréments, est touchée de plein fouet par les délestages.
Les populations sont encore victimes de fortes dégradations de la fourniture du courant électrique tout le long des saisons sèches depuis des années. Toutes les sources de revenu de plusieurs personnes et d’autres activités dépendant de l’électricité sont profondément affectées.
Conséquences, les consommateurs des cinq (5) communes de Conakry se plaignent du fameux tour-tour qui n’est souvent pas respecté. Ils s’interrogent même sur la destination des milliards issus du payement de factures revues à la hausse presque chaque mois.
A Conakry, les populations ont du mal à accepter cette situation qui devient un casse-tête chinois pour elles.
Ce manque de courant se fait beaucoup plus ressentir chez les moins nantis qui n’ont pas les moyens de s’offrir des panneaux solaires et autres groupes électrogènes.
AGP/12/02/020 MYS/ABD/KZ

COMMENTAIRES

AGP TV