Guinée/Justice : Un militaire poursuivi pour viol sur une fille de 14 ans plaide non coupable

Conakry, 20 sept(AGP)- Poursuivi pour viol sur mineure, l’adjudant Mamady Mara en service au camp Almamy Samory Touré a plaidé, lundi, 20 septembre 2021, non coupable des faits qui lui sont reprochés, a suivi l’AGP.
Placé sous mandat de dépôt le 18 novembre 2020, l’adjudant Mamady Mara, marié et père de 4 enfants a tout d’abord rejeté d’un revers de la main les faits pour lesquels il fait l’objet de poursuite par l’oncle de la victime Justin Loua avant de donner sa version des faits.
« Je suis venu trouver la petite Véronique en train de se laver sur les dallettes que je venais de poser. Je lui dis de rentrer dans les toilettes pour se laver », a expliqué M. Mara avant d’ajouter que sa femme l’aurait dit de faire attention avec cette fille qui connait déjà le sexe et qui a fait 3 fois de suite de l’avortement.
Cependant dans l’ordonnance de renvoi, il est dit que M. Mara est renvoyé devant le tribunal criminel de Dixinn pour un acte de pénétration sexuelle avec violence sur la personne de Véronique Kolié, âgée de 14 ans au moment des faits et élève dans une école primaire de la place.
A la question de savoir s’il n’y a pas d’antécédent entre lui et la famille Loua, le mis en cause dira qu’il ne peut pas parler de règlement de compte dans ce dossier parce qu’il n’y a jamais eu d’antécédent entre lui et cette famille.

Invité à la barre, l’oncle de la victime Justin Loua, infirmier de son état a dit que c’est suite à un examen à la médecine légale qu’il a été révélé que sa nièce qui ne pouvait même pas marcher est victime d’une pénétration sexuelle.
Interrogée sur l’auteur de cet acte, Véronique dira : « C’est le concessionnaire qui m’a dit de l’envoyer des arachides dans un des bureaux de l’école. Une fois arrivée sur les lieux, il s’est jeté sur moi pour entretenir des relations sexuelles et la 2ème fois c’était dans les toilettes ».
Il faut par ailleurs noter que les frais médicaux de Véronique Kolié qui s’élève à hauteur de 11 millions de francs ont été remboursés par la famille du mis en cause jusqu’à 70%.
Ainsi l’audience a été renvoyée le 04 octobre 2021 pour la comparution de la victime.
AGP/21/09/021 TB/AND


COMMENTAIRES

AGP TV