Conakry/Insécurité : La décharge de Dar-es-salam , devenue une zone de non droit

Conakry, 07 oct (AGP)- Après le déguerpissement des habitants de la décharge de Dar-es-Salam dans la commune de Ratoma au mois de mai 2019, pour des fins d’utilité publique, la zone n’ayant pas été occupée par les autorités en charge de l’assainissement, est devenue une zone de non droit.
Plusieurs mois après le déguerpissement des occupants, cette zone est aujourd’hui envahie par des jeunes délinquants qui ont érigé des habitations de fortune afin de mener des activités illicites notamment la vente de drogues de tous genres, rapporte l’AGP.
Cette zone est presqu’à l’image d’un champ de ruine, plongé dans un abandon total. Ele est devenue le nid des petits délinquants qui règnent en maitres des lieux. Leur présence constitue une menace pour la sécurité des habitants proches de la zone.
Selon les témoignages d’un riverain qui a requis l’anonymat, « à partir de 22h on n’ose plus emprunter le raccourci qui mène vers Bambéto au risque de se faire dépouiller ou brutaliser par des jeunes accros à la drogue ».
A rappeler, qu’après l’évacuation des habitants, il était prévu l’aménagement des lieux en une décharge d’enfouissement des ordures. A cet effet, un contrat avait été signé avec l’entreprise PICCINI.

AGP/07/11/19 AGK/ABD/KZ

Banniere

COMMENTAIRES

AGP TV




Banniere