Boké/Société: A peine libérées, les emprises publiques envahies de nouveau par des vendeuses et conducteurs des motos-taxis

Boké, 03 Mai (AGP)- Malgré les menaces et avertissements qui avaient caractérisé les opérations de déguerpissement, les vendeuses et conducteurs de motos-taxis sont encore de retour sur les emprises publiques, devenues de nouveau encombrées.
Ce retour massif et incontrôlé des ‘’occupants illégaux’’est caractérisé par des bousculades, injures et disputes. Tout se fait à l’absence de la loi. Il faut avoir ‘’la bouche dure’’ pour rêver de s'offrir une place le long de ces artères au cœur des embouteillages monstres.
Pire! Tout le scénario se déroule sous les regards impuissants de l'administration du marché central de Gorèye situé au cœur de la commune urbaine de Boké.
Le préfet, Hassan Sanoussy Camara qui avait promis de démolir ledit centre de négoce, le 30 avril 2021, n'a pas encore honoré ses engagements. En attendant, ce sont les tas d'immondices qui continuent de s'accumuler et d'envahir la Place des Martyrs.
AGP/03/05/021 MMC/AND

COMMENTAIRES

AGP TV