EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


«Le gouvernement affiche une réelle volonté pour rendre la ville de Conakry propre», selon le directeur général de l’ANASP

SommaireAccueil


Conakry, 13 juin (AGP)- Une réunion de travail a regroupé, mardi, 12 juin 2018, autour du gouverneur de la Ville de Conakry, des membres du gouvernement, la Direction de l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASP), les secrétaires généraux, les chefs de quartiers, les femmes balayeuses et les représentants des jeunes de Conakry, a suivi le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat.


Il a été question d’informer et d’échanger sur la mise en route d’une campagne d’urgence d’assainissement de la ville de Conakry. Une campagne rendue possible grâce aux efforts du gouvernement guinéen, à travers les partenaires dont l’Union Européenne (UE).


La cour du Gouvernorat de Conakry a servi de cadre à cette plénière exhortée par le premier ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, qui a, d’ailleurs instruit certains ministres a prendre part à cette rencontre.


Il s’agit des ministres des Travaux Publiques (TP), Moustapha Naïté, de la Ville et de l’Aménagement du Territoire (VAT), Dr Ibrahima Kourouma, de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (ASPFE), Hadja Mariama Sylla, de la Jeunesse et Emploi Jeune (JEJ), Mouctar Diallo, de l’Information et de la Communication (IC), Amara Somparé, tous présents à la cérémonie.


Dans son discours d’orientation, le gouverneur de la Ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura a tenu à présenter tous les ministres aux chefs de quartiers et autres invités, en s’attardant sur les motifs de leur présence à la cérémonie. Il est ensuite revenu sur l’organisation qu’il voulait mettre en place en termes d’Assainissement à Conakry.


Au nom de ses homologues présents, le ministre des TP, Moustapha Naïté a développé les nouvelles mesures prônées par le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, à travers le gouvernement, contre les immondices, notamment les nouvelles sanctions, dont la responsabilité serait confiée aux pouvoirs locaux.


Il a rassuré les participants, de porter désormais des gans contre les pollueurs qui doivent obligatoirement s’abonner aux structures qui sont des PME de collectes d’ordures.


Le directeur général de l’ANASP, Sory Camara a saisi l’opportunité pour annoncer les intentions de financement de l’UE.


Il a indiqué : «L’Assainissement est l’affaire de tous, malgré que le gouvernement affiche de réelle volonté de rendre Conakry propre». Il a tenu à expliquer le rythme d’enlèvement et de transfert des déchets à Conakry :


«Conakry produit aujourd’hui 1.200 tonnes de déchets par jour. A la création de l’Agence, nous étions à 2.000 tonnes par jour. En 2017, nous avons collecté et transféré 40.000T à la décharge publique de Dar-Es-Salam. Et avec l’apport du chef de l’Etat, nous sommes au premier trimestre 2018 à 63.000 T de déchets déposés à la décharge publique.


En réponse, les représentants des chefs de quartiers et des jeunes ont sollicité, pour la pérennité de l’action, l’implication effective de tous les chefs de quartiers et que chaque chef de quartier gère l’assainissement de son quartier et chaque jeunesse s’occupe du nettoyage des caniveaux dans son quartier. «Ceci va nous éloigner de toutes les corruptions en termes d’assainissement à la base», a dit un chef de quartier.


Cette recommandation, qui a marqué la fin de la rencontre, semble être retenue et acquiescée par la délégation du chef du gouvernement à cette rencontre du Gouvernorat de Conakry.


AGP/13/06/018 MYS/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro