EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Justice : Le président de l’AGG invite ses collègues en grève à venir à de meilleurs sentiments

SommaireAccueil


Conakry, 13 juin(AGP)- Réunie en Assemblée extraordinaire dans la matinée du lundi, 11 juin 2018, dans la salle d’Audiences de la Cour d’Appel de Conakry, l’Association des Greffiers de Guinée (AGG) a fustigé le comportement de certains de leurs collègues, qui ne conjuguent le même verbe avec elle, a suivi l’AGP.


Cette rencontre des techniciens de la procédure, placée sous les auspices du président de l’AGG, Bandjou Doumbouya, vise non seulement à ramener leurs collègues ‘’dissidents’’ à leur maison commune, mais aussi ensemble poursuivre les négociations avec les autorités compétentes pour le bonheur de tous les greffiers de Guinée.


Pour le président de l’AGG, l’Association dont il dirige n’est pas pour la grève. «Elle est pour l’amélioration des conditions de travail des greffiers».


Cependant, pour qu’il y ait grève, explique-t-il, il faut suivre une procédure, et cette procédure n’a pas été respectée par les grévistes.


«Nous demandons aux dissidents de venir à de meilleurs sentiments pour rejoindre l’ensemble des greffiers pour, qu’ensemble, nous menions le combat, afin que notre plateforme revendicative soit satisfaite», a invité le président de l’AGG.


A noter, qu’à date, il n’y a qu’un seul point qui constitue le point de divergence entre ces greffiers. C’est l’Article 60 du Statut des greffiers, qui parle de prime et indemnité.


Au terme de la rencontre, un Comité de suivi, composé de 03 membres a été mis en place pour continuer la négociation avec les autorités compétentes.


Pour ce gréviste, Tamba Ouéndouno du Tribunal de Première Instance (TPI) de Kankan, rencontré dans l’enceinte de la Cour d’Appel de Conakry, «cette réunion tenue par ses collègues est sans effet», parce que, selon lui, «tous les Tribunaux de Conakry et ceux de l’intérieur du pays observent le mot d’ordre de grève à la lettre, et cela depuis vendredi, 08 juin 2018».


A l’en croire, sur les 148 greffiers de la Guinée, 145 observent le mot d’ordre de grève. «Et depuis qu’elle a été déclenchée, il n’y a pas eu de procès dans les Tribunaux».


«Selon les dispositions de l’Article 2 de l’Arrêté d’Agrément, Bandjou Doumbouya, juridiquement parlant, ne doit plus se réclamer président de l’AGG, car son mandat est arrivé à échéance depuis 2014», a-t-il souligné.


AGP/13/06/018 TB/AOK/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro