EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Tenue à Conakry des travaux de l’atelier de restitution des résultats de la mission de collecte des données du PAMPIG2

SommaireAccueil


Conakry, 13 mars (AGP)- L’atelier de restitution des résultats de la mission de collecte et d’analyse des données de la phase du Projet d’Appui à la Mise en place des Indications Géographiques (PAMPIG 2) dans les Etats membres de l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) a lancé des travaux, vendredi, 09 mars 2018, à Conakry, a suivi l’AGP.


La cérémonie a été placé sous la présidence du secrétaire général du Ministère guinéen de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion du Secteur Privé (MI-PME-PSP), Alsény Sylla.


A l’occasion, le chef de la mission de l’OAPI, Michel Gonomy a signalé, que la mission de son institution est de venir travailler avec les autorités guinéennes dans le cadre de la promotion d’un certain nombre de produits retenus par l’OAPI et destinés à la consommation, dont entre autres, le café de Ziama, les piments de Benna et de Mamou, la banane de Samaya, l’ananas de Mafèrinya, la mangue et l’orange de Kankan.


Il a indiqué, que «cet atelier qui marque le démarrage effectif des activités du PAMPIG 2 en République de Guinée, est l’illustration parfaite de la volonté de l’OAPI d’associer pleinement le Comité National des Indication Géographiques (CNIG) à la prise des décisions relevant de ce domaine».


Dans son discours d’ouverture des travaux, le secrétaire général du MI-PME-PSP, Alsény Sylla a affirmé, que «cette participation massive traduit tout l’intérêt que la Guinée porte à la question d’intégration du système de la propriété intellectuelle dans les politiques et stratégies sectorielles de développement».


Il a ajouté : «La Guinée est un pays à vocation agricole et artisanale. Les différentes régions qui la composent, disposent d’un potentiel important de produits éligibles en indications géographiques.


Les indications géographiques offrent l’opportunité exceptionnelle de promouvoir les produits locaux, de protéger le marché, de fidéliser la clientèle et de sécuriser les producteurs contre toutes sortes d’atteintes, notamment la contrefaçon qui fausse le jeu de la libre concurrence, trompe le consommateur et détruit les emplois».


AGP/13/03/018 KM/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro