EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Le programme de valorisation de l’huile de palme de Guinée lancé à Conakry

SommaireAccueil


Conakry, 13 mars (AGP)- La Coopérative Guinéenne d’Agriculture et de Prestation (COGUIPRES) et le groupe Farafina ont procédé au lancement du programme de valorisation de l’huile de palme de Guinée et ses dérivées, jeudi, 08 mars 2018 dernier, au cours d’une conférence qu’ils ont co-animé à la Maison de la presse de Coléah, à Conakry, rapporte l’AGP.

Selon le président de la COGUIPRES, Ibrahima Bah, depuis 2010 la sa structure se bat à développer des solutions pour résoudre l’autosuffisance alimentaire en Guinée. Elle évolue dans la confection d’équipements agricoles.

«Il y a de cela 05 ans, qu’on fabrique les machines d’extraction d’huile de palme, parce que cette huile est une denrée utilisée dans toute la Guinée, mais elle a des problèmes.

Puisque son extraction est artisanale, il y a peu de rendement et on perd beaucoup de temps pour l’extraire. C’est pourquoi, on a essayé de fabriquer des machines qui répondent aux différents types de palmerais en Guinée.

Il y a trois (03) types de palmerais en Guinée, les palmerais sauvages, français et ivoiriens».

Selon le conférencier, 1 million 500 mille dollars américains seront investis dans ce programme en Guinée, sur 05 ans.

«Nous allons offrir à la Guinée 60 machines d’extraction d’huile de palme par an, durant 05 ans», a promis Ibrahima Bah.

Pour sa part, le président directeur général du Groupe Farafina, Siba Béavogui, a déclaré : «Nous avons signé un partenariat stratégique avec une institution aux Etats-Unis d’Amérique, il y a de cela deux (02) ans. Il nous a permis d’obtenir 900 compagnies américaines qui vont acheter l’huile de palme guinéenne et ses dérivées. 3.500 femmes en Guinée travaillent déjà avec COGUIPRES et le Groupe Farafina».

AGP/13/03/018 JG/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro