EDITO
Une Maman dans la tourmente ? /Par Alpha Kabinet Doumbouya
Il était une fois, une vieille femme, âgée de 60 ans, plus belle que jamais. Son resplendissant visage comparé à ce ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


Guinée : Une délégation de l’UFDG reçue par le président de la CENI

SommaireAccueil


Conakry, 02 mars (AGP)- Une délégation du parti, Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a été reçue jeudi, 1er mars 2018, par le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Salif Kébé, entouré des commissaires, rapporte l’AGP.


Conduite par Kalémodou Yansané, candidat tête de liste de l’UFDG dans la commune de Matoto, cette délégation était composée, entre autres, des députés Aliou Condé et Cellou Baldé, ainsi que des têtes de listes Sorya Bangoura de Matam, Abdoulaye Bah de Kindia, Souleymane Taran Diallo de Ratoma.


Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la préservation de la paix après la publication des résultats définitifs du scrutin du dimanche, 04 février dernier.par l’institution en charge de l’organisation des élections en République de Guinée.


Au sortir de la rencontre, le directeur des Opérations de la CENI, Etienne Soropogui a indiqué que la rencontre a eu pour objectif, d’échanger avec l’UFDG sur les anomalies signalées par ce parti lors du scrutin du 04 février. Ensuite confronter les résultats des Bureaux de Vote (BV) écartés ou modifiés, selon l’UFDG, avec les Procès-verbaux (PV) issus des Commissions Administratives de Centralisation des Votes (CACV) se trouvant actuellement avec les démembrements.


D’après le directeur des Opérations de la CENI, son institution recevra, vendredi, 02 février, une délégation du RPG/Arc-en-ciel, ainsi que d’autres entités ayant pris part aux élections et qui ont des réclamations.


«Après les échanges, nous avons demandé à l’UFDG de nous fournir la liste des BV concernés et la CENI, à son tour, avec les démembrements va rechercher ces mêmes BV en vue de faire une confrontation des résultats. Pour cela, rendez-vous est pris avec l’UFDG pour mardi, 06 mars».


Selon M. Soropogui, c’est un exercice totalement inédit, car tous les débats liés à ces élections sont terminés dès lors que la CENI ait publié les résultats définitifs. «Mais, pour la paix et la stabilité de notre pays aucun exercice n’est de trop. Cette démarche n’a aucun fondement juridique, c’est vrai. Puisque toute la classe politique y adhère et que c’est pour la paix en Guinée, la CENI fera le rapport après toutes ces consultations. Ledit rapport sera soumis à l’ensemble des acteurs qui œuvrent pour la paix dans notre pays, et ensemble ils prendront une décision. En tout état de cause, rien ne vaut la paix», a-t-il noté.


Pour sa part, le candidat tête de liste à Matoto, Kalémodou Yansané s’est réjoui de la tenue de cette rencontre dans le but de trouver une solution aux problèmes qui se posent actuellement par rapport aux communales.


Selon lui, ces communales du 04 février sont émaillées de beaucoup d’irrégularités.


«Nous ne demandons pas la reprise des élections sur toute l’étendue du territoire national, mais dans neuf (09) circonscriptions où il y a des PV écartés et modifiés. Nous demandons que des vérifications soient faites. A Matoto, il y a 92 PV concernés», a-t-il déclaré.


De son côté, le président de la CENI, Me Salif Kébé s’est aussi réjoui de l’atmosphère qui a caractérisé la rencontre. Il a ensuite soutenu, qu’il y a eu des problèmes au niveau de certains partis après la proclamation des résultats définitifs. Et ils ont souhaité que cela soit l’objet d’une discussion avec la CENI. C’est ce que nous avons accepté.


Me Kébé a avoué, que les discutions ont été franches et ils se sont donnés rendez-vous mardi pour la suite des travaux.


«Même si la CENI considère que ces élections sont derrière elle, n’empêche de discuter toujours avec ses partenaires, que sont les partis politiques qui ont des réclamations, des griefs», a souligné le président de l’institution chargée d’organiser les élections en Guinée.


AGP/02/03/018 CM/ST

 
SommaireAccueil

AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro