EDITO
De l’air dans le Van
Par Alpha Kabinet Doumbouya Les zèbres sans rayures sont montés, le van est prêt. Les chevaux s’en plaideront, faute de ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


INFOS continue...

1
2
3
4
5
6
7

Le président de la République de Guinée reçu lundi par son homologue français


Conakry, 4 juil (AGP)- Le président de la République Française, François Hollande a reçu, au Palais de l'Elysée à Paris, dans l’après-midi du lundi, 2 juillet, le président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé en visite de travail et d’amitié en France, a rapporté le Bureau de Presse de la Présidence de la République de Guinée (BPPRG).

Cette visite a été sanctionnée par un communiqué conjoint dont voici l’essentiel :

Le chef de l'Etat français a exprimé son attachement aux relations bilatérales avec la Guinée et a affirmé la volonté de la France, de soutenir les réformes économiques et sociales engagées dans ce pays.

Afin de concrétiser ce soutien à la Guinée, la France a décidé d'annuler, au mois de juin dernier, la totalité des créances commerciales antérieures au début du processus d'annulation de la dette, pour un montant de 53,7 millions d'euros.

M. Hollande a également souligné les attentes de la communauté internationale dans la perspective des prochaines élections législatives en Guinée, qui confirmeront l'ancrage démocratique du pays et le doteront d'un Parlement élu.

Il a confirmé le soutien de la France à l'action de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), pour contribuer à instaurer la confiance entre toutes les forces politiques guinéennes.

La situation au Mali et au Sahel a également fait l'objet d'un échange approfondi entre les deux chefs d’Etat qui ont exprimé leur condamnation la plus ferme des violences dans le nord du Mali et des destructions barbares, commises à Tombouctou contre le patrimoine issu de l'histoire et des civilisations du Mali.

‘’Ces actes intolérables sont une nouvelle preuve de l'absence totale de respect de la vie et de la dignité humaine des groupes terroristes qui ont envahi le nord du Mali’’, ont estimé les deux hommes d’Etat.

Dans ce contexte, les présidents français et guinéen ont rappelé les principes fondamentaux de résolution de la crise au Mali : feuille de route pour le gouvernement de transition, retour de l'armée dans les casernes et réforme de celle-ci, intégrité territoriale et lutte nécessaire de la part du Mali et de tous les Etats de la région contre le terrorisme.

Tous deux ont exprimé leur soutien aux efforts engagés pour résoudre cette crise par les organisations régionales et internationales, Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l'Ouest (CEDEAO), Union Africaine (UA) et Conseil de Sécurité des Nations-Unies.
AGP/4/7/012 ST/FDF/ST

 
26 mars 1984 - 26 mars 2016 : il y a 32 ans que le premier président de la Guinée indépendante, Ahmed Sékou Touré, est décédé à l’âge de 62 ans -

Une Synthèse de Sékou Traoré


Conakry, 25 mars (AGP)- Le premier président de la République de Guinée, Ahmed Sékou Touré, né le 09 janvier 1922, à Faranah en Haute Guinée, est mort le 26 mars 1984, à l’âge de 62 ans, dans une clinique de Cleveland aux Etats Unis d’Amérique, des suites de maladie. Il est resté à la tête de son pays du 02 octobre 1958, date de l'Indépendance obtenue de la France, jusqu’en 1984.





«Avant l'indépendance, Sékou Touré travaillait pour les services postaux (PTT) sans pouvoir accéder aux postes de responsabilités auxquels il aspirait, parce que bloqué dans son ascension professionnelle. Il reste simple responsable des postes, et s'investit dans le syndicalisme en devenant un des meneurs de la jeune génération guinéenne.





En 1945, il devient le secrétaire général du syndicat des postiers. Il participe à la fondation du Parti Démocratique de Guinée, antenne locale du Rassemblement Démocratique Africain (RDA), parti agissant pour la décolonisation de l'Afrique.





En 1956, il organise l’Union Générale des Travailleurs d’Afrique Noire (UGTAN), une Centrale syndicale commune pour l'Afrique-Occidentale française.





Il est un des dirigeants du RDA, travaillant étroitement avec son futur rival, Félix Houphouët-Boigny, qui devint en 1960 le président de la Côte d'Ivoire. En 1956, il est élu député de la Guinée à l'Assemblée Nationale française et maire de Conakry sous la bannière du RDA, positions qu'il utilise pour lancer des critiques pointues du régime colonial.





La métropole française est en pleine discussion sur la décolonisation qui s'annonce. C’est dans ce cadre que le président de la République Française, Général De Gaulle a entrepris un périple qui le conduira à Conakry pour défendre son Accord de communauté entre la France et ses colonies. Une visite qui n’a pas tourné en faveur du colonisateur, provoquant du coup un incident.


Pour Général De Gaulle et la France, cet incident organisé à l'instigation de Sékou Touré, lui vaudra une solide rancune de De Gaulle», rappelle-t-on.





Le 28 septembre 1958, les guinéens disent «Non» au Référendum gaulliste et choisissent l'Indépendance Totale, qu'ils obtiennent le 02 octobre 1958 avec Sékou Touré à la tête de la jeune nation.





La Guinée est la seule des colonies africaines de la France à voter pour l'indépendance immédiate plutôt que de continuer une association avec la France, tandis que le reste de l'Afrique francophone choisit l'indépendance deux ans plus tard, en 1960.





«Le refus de la Guinée de s'inscrire dans la coopération française suscite un certain nombre de difficultés pour le jeune Etat guinéen (rapatriement sans rappel des archives souveraines françaises et, surtout, rupture de très nombreux liens économiques).





De 1965 à 1975, il rompt toutes ses relations avec la France, ancienne puissance coloniale. Les frictions entre la France et la Guinée sont fréquentes. Des tentatives de renversement du président guinéen, dont il accuse les autorités françaises, d’être en complicité avec des pays africains.





L'indépendance de la Guinée démarre ainsi sur un conflit de séparation avec la France. En 1958, Sékou Touré refuse de poursuivre un pacte post-colonialiste avec la France, un non-alignement qui froissera le général de Gaulle jusqu'à la fin de son mandat.





Le 25 août 1958, après des visites triomphales à Madagascar, au Congo et en Côte d'Ivoire, le général de Gaulle est froidement reçu par Sékou Touré qui déclare dans son discours ‘’Nous préférons la pauvreté dans la liberté à la richesse dans l’esclavage’’. De Gaulle répond, ‘’l’indépendance est à la disposition de la Guinée..., la métropole en tirera, bien sûr, des conséquences’’.





L'indépendance de la Guinée est vécue comme une humiliation par les politiques français qui se vengent en fermant complètement la porte à la Guinée. Les liens diplomatiques sont définitivement rompus en 1965», explique-t-on.





Feu président Ahmed Sékou Touré va ainsi diriger pendant 26 ans à la tête de son pays (1958-1984). Dans les années 1960, il est le premier président africain à se rendre en visite officielle en République Populaire de Chine, qui apporte des aides financières à la Guinée.





Il a par ailleurs soutenu et accompagné les luttes de libération menées par la totalité des pays africains.





L’Homme politique, pressenti pour diriger l’Organisation de l'Unité Africaine (OUA), décède le 26 mars 1984, à l’âge de 62 ans, dans une clinique de Cleveland aux Etats Unis d’Amérique, suite à un malaise survenu le 25 mars.


AGP/25/03/016 ST/AKD/ST

 
Le président de la République a reçu jeudi, le chef d’une mission du R.A.T.P



Conakry, 21 oct (AGP)- Le président de la République, Pr. Alpha Condé a reçu ce jeudi, 20 octobre dans la matinée, une mission de la direction du Réseau Aérien des Transports Publics (RATP) de Paris, pour discuter de la nécessité de mettre en place un réseau de transport urbain ‘’très efficace’’ dans l’agglomération de Conakry et ses environs.
L’entretien entre le chef de l’Etat guinéen et le chef de la mission, M. Harry SIMANA a essentiellement porté sur, l’amélioration du transport urbain dans la capitale guinéenne et dans les villes de l’intérieur, afin de mettre en place un réseau de transports fiable répondant aux besoins immédiats des populations.

M. SIMANA a indiqué, que son entreprise a une grande expérience dans le domaine du transport aérien, terrestre et ferroviaire. Elle est implantée en Ile-de-France mais, dispose de filiales dans plusieurs pays dont entre autres, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Angleterre et l’Italie.

Selon lui, le RATP est spécialisé en métro-lourd, métro-léger, trains, bus, autobus et tramways.

Ce projet vise à désengorger et à rendre fluide le trafic routier dans en Guinée dans un proche avenir avec le souci d’accroitre le volume des échanges de biens mais également, faciliter le déplacement des populations dans le confort et la sécurité.
AGP/21/10/011 BPPRG/JPO/ST

 
Publireportage/ Quelles solutions contre les médicaments de rue ?


Conakry, 29 août (AGP)- Pour en finir, Laborex-Guinée, à travers son directeur général, Frédéric Brechat, est à pied d’œuvre depuis 08 mois, date de sa prise de fonctions.

L’arrivée de ce nouveau directeur, qui coïncide avec les 30 ans d’existence de Laborex-Guinée, présage une lueur d’espoir selon les premiers constats, aux dires des collaborateurs et partenaires qui ont une longue expérience avec ladite structure.

«Ce qui m’importe aujourd’hui, déclare Frédéric Brechat devant les partenaires, les clients et les autorités guinéennes, est que les pharmacies soient tenues par les pharmaciens».

Pour assainir ce secteur, Laborex-Guinée a trouvé juste de se joindre aux syndicats des pharmaciens titulaires d’officines privées, pour une synergie d’action. La démarche est soutenue par le nouveau directeur général de Laborex-Guinée, en vue de garantir une meilleure santé à la population, a-t-on indiqué.

D’ailleurs, la société vient d’être désignée pour réceptionner des produits destinés aux populations guinéennes dans le cadre de Post-Ebola. Un don de Toyota. Et Laborex-Guinée s’occupe de la logistique, a-t-on informé.

Aussi faut-il souligner le soutien que le DG a apporté à la 51ème Promotion de Pharmacie de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry en sa qualité de Parrain de ladite Promotion.

Pour joindre l’acte à la parole, il a contribué à la réussite de la campagne de sensibilisation sur les médicaments de rue au niveau de Conakry, en juillet dernier. Campagne organisée par la 51ème promotion de Pharmacie, sous le slogan : ‘’la Pharmacie aux pharmaciens’’, a-t-on affirmé.

Loin de la bureaucratie, Frédéric Brechat se veut pragmatique, même si ce bel exemple de leadership se montre discret aux yeux des médias et autres formes de publicité. Pour lui «ce qui compte, c’est l’action». A noter dans ce sens, les multiples contacts qu’il a établis et promeus avec les différentes Institutions de la République, tel le Conseil Economique et Social (CES).

De façon plus explicite et tenant compte des mécanismes du marché, la baisse des prix, l’amélioration de la disponibilité de l’offre des médicaments et le renforcement de l’offre, sont des enjeux majeurs qui nécessitent attention et réponses, a-t-on affirmé.

AGP/29/08/016 AKD/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée


La trentième (30ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 24 juillet 2014 de 09h 10 à 09h 40’.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 6 850,7593 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N°692-Conakry-Téléphone:(+224)30412651–Téléphax:(+224)30414898; Télex: 22225 BAREG-GE

 
Page de la Campagne électorale
2ème tour de l’élection présidentielle 2010 : le gouvernement suspend provisoirement la campagne du second tour en Guinée


Conakry, 13 sept (AGP)- A la suite de la montée de la tension entre les candidats au second tour de la présidentielle 2010 que sont, MM. Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé, le gouvernement guinéen a, à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire tenu dimanche, 12 septembre dans l’après-midi, décidé de suspendre ‘’provisoirement’’ la campagne électorale en cours depuis déjà une semaine.

En effet, à une semaine de la tenue du scrutin du 19 septembre prochain, les militants des deux candidats se sont affrontés les 11 et 12 septembre dans la banlieue de Conakry, notamment dans les quartiers, Hamdallaye et Simbaya-Gare, faisant 1 mort, une cinquantaine de blessés et d’importants dégâts matériels.

Au vu de cette ‘’situation douloureuse’’, le gouvernement a pris des mesures urgentes et responsables au nombre desquelles, il a décidé de ‘’suspendre provisoirement la campagne en attendant de rencontrer ce lundi les deux candidats qui ont déjà marqué leur accord, d’interdire toute manifestation isolée et surtout de traduire devant les tribunaux, toute personne qui violerait l’interdiction de manifestations’’.

Sur les raisons des affrontements entre les militants des deux candidats, chacune des deux parties a rejeté la responsabilité sur l’autre.

Face à cette situation de désespoir du fait que les deux candidats avaient pourtant signé le 3 septembre dernier à Ouagadougou, à l’initiative du médiateur de la crise guinéenne, M. Blaise Compaoré, chef de l’Etat du Faso, un code de bonne conduite, les observateurs se sont interrogés sur le respect de la date du 19 septembre.

Toutefois, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), continue quant à elle, de réaffirmer sa détermination à organiser le scrutin à la date fixée.

En attendant l’issue de la rencontre ce lundi entre le gouvernement et les deux candidats, l’opinion reste encore perplexe, pourrait-on croire.

A Conakry, le tout nouveau gouverneur de la Ville, le chef de bataillon Sékou Resco Camara est monté au créneau dans une déclaration pour mettre en garde désormais contre tout fauteur de trouble mettant en cause ‘’la paix et la quiétude sociale’’ dans la capitale.
AGP/13/9/010 AB/ST

 
Publireportage :

Cellcom tient sa promesse en offrant 2000 kits scolaires aux gagnants de la campagne ‘’Recharge ton Avenir’’


Conakry, 12 jan (AGP)- Deux mille (2000) kits scolaires composés de sacs, cahiers et autres fournitures, c’est l’une des étapes de la campagne ‘’Back to School’’ Recharge ton Avenir de Cellcom. Cette deuxième étape vient s’ajouter à la première qui a offert des formations en anglais et en informatique aux gagnants tirés au sort qui avaient rechargé au minimum 10.000 GNF par semaine.




Cette fois, l’heure est à la remise des kits scolaires aux 2000 gagnants comme l’avait promis Cellcom, ces gagnants remportent sacs, cahiers et toutes sortes de fournitures scolaires à Conakry et à l’intérieur du pays. La distribution de ces fournitures est à terme et a été effectué par des agents Cellcom qui se sont rendu de porte en porte pour le partage. En effet, chaque gagnant quelle que soit sa position à Conakry ou à l’intérieur du pays a été contacté par la société afin qu’une équipe se rende à son domicile pour la remise.




Cette campagne ‘’Back to School’’ Recharge ton Avenir de Cellcom est une façon pour la société de téléphonie mobile d’encourager la jeunesse à accroitre sa formation en apprenant l’Anglais et l’informatique, mais aussi une manière d’aider les parents en offrant des fournitures scolaires pour leurs enfants afin d’alléger les dépenses concernant la scolarisation.




Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi? Rejoignez le mouvement! Rejoignez Cellcom !




Cellcom vous offre le meilleur service ! Les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent ! !




Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet:

Facebook Cellcom Guinée: https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site internet: http://www.gn.cellcomgsm.com

Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/12/01/016 Cellcom/AGP

 
Baccalauréat 2016 en République de Guinée, le taux de réussite général en hausse de 3 points (Officielle)


Conakry, 27 juil (AGP)- L'ensemble des résultats des épreuves du Baccalauréat, Session 2016 seront disponibles sur gouvernement.gov.gn après 20h TU, ce avec le concours des équipes du Ministère de l'Enseignement Pré-Universitaire et de l'Alphabétisation (MEPU-A), indique-t-on de source officielle à Conakry.


«Cette année 2016, le taux de réussite est de 42.27% sur l'ensemble du territoire national, soit un total de 36.781 admis sur 87.010 candidats ayant composé», a-t-elle affirmé.


AGP/27/07/016 ST

 
Patrimoine immobilier de l’Etat: l’UFDG promet de dresser sa liste


www.agpguinee.com /26/5/2014 Conakry- ‘‘le Président de l'UFDG Cellou Dalein Diallo a acheté sa maison et c’est la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) qui lui avait fait à l’époque un crédit et je vous apprends qu’il a fini de payer cette maison’’ c’est en ces termes que le vice-président de l’UFDG s’est expliqué samedi devant ses militants suite à la publication par l’agent judiciaire de l’Etat de la liste du patrimoine immobilier de l’Etat, incriminant son leader, a appris Afrinews.org

‘’Les gens ont acheté les terrains dans les règles de l’art. Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat a oublié la SIG (ndlr, allusion faite aux militants du parti au pouvoir qui habitent sur les lieux). Maintenant tout le monde doit se justifier même Alhassane Condé (ndlr, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation) qui est à Kipé doit être sur la liste et se justifier’’ affirme t-il.

Faute de quoi, menace le président du groupe parlementaire de l’UFDG ‘’la boîte de pandore est ouverte, nous allons mettre une commission en place et faire la liste et remettre à M. Goureissy sow (ndlr, agent judiciaire de l’Etat)’’ a joute t-il.

Deux leaders politiques guinéens à savoir Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG figurent sur la liste publiée en début de semaine dernière par l’agent judiciaire de l’Etat.

Les deux anciens premier ministres du feu Général Lansana Conté affirment avoir acquis leur villa dans la légalité et disent détenir les documents justificatifs.

SOURCES: Afrinews

 
Coopération/L’UNICEF offre des kits d'hygiène au Gouvernorat de la Ville de Conakry


Conakry, 15 mai (AGP)- L'Organisation des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) à travers son point focal basé au gouvernorat de la ville de Conakry, Mme Anne Marie Doualamou, Directrice régionale du Plan, a procédé, mercredi, 14 mai, à la remise des kits d'hygiène aux autorités de ladite ville en présence des ministres du Commerce, Marc Yombouno et de celle de l’Action Sociale, Mme Sanaba Kaba.

Ce don constitue la première réponse de l'UNICEF en réaction à la
demande de soutien formulée le mois dernier, au cours de l’audience que le gouverneur, Soriba Sorel Camara a accordée aux responsables de cette institution.

La cérémonie s’est déroulée dans un des magasins du Programme Alimentaire Mondial (PAM) sis dans le quartier Coronthie et a été l’occasion pour permettre au gouvernorat de mettre en pratique son ambitieux programme de lutte contre l'insalubrité et la maladie Ebola dans la capitale.

En remettant le don composé de chlore, de savons, d’affiches, de dépliants et de pulvérisateurs, Mme Anne Marie Doualamou a, au nom de l'UNICEF rappelé les objectifs visés par le plan d'action de cette institution onusienne pour l'exercice 2014 en faveur de la ville de Conakry.

Elle a informé que ce don s'inscrit dans le cadre des mesures préventives contre les maladies diarrhéiques.

Le gouverneur de la ville de Conakry qui s'est réjoui de la promptitude de l'UNICEF a réitéré son engagement à lutter contre les ordures et les maladies diarrhéiques dont le choléra et Ebola, avant d’émettre l’espoir que d’autres donateurs ne tarderont pas à suivre cet exemple humanitaire.
AGP/15/05/014 MYS/JPO/AB/ST

 
Les résultats globaux des examens scolaires session 2011, qualifiés de catastrophiques par le MEP-U



Conakry, 19 août (AGP)- Le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire (MEP-U), Dr Ibrahima Kourouma a rendu public le 17 août à Conakry, les résultats globaux des examens scolaires de fin d’année session 2011 qu’il a qualifiés de catastrophique.

Dr. Kourouma a fait cette publication à l’occasion d’une audience qu’il a eue avec le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana à qui il était venu faire le compte rendu du déroulement des examens et présenter ces résultats.

Selon les responsables des Services Examens, ces résultats reflètent le vrai visage du système éducatif en matière d’enseignement apprentissage.

Nous vous donnons ces résultats tels que publiés: entrée en 7ème Année ;

Enseignement général : ont composé 146.324, total des admis 44.648 soit 30,51% ;

Franco Arabe : ont composé, 10.974, total admis, 4100 soit 37,36%.

Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) :

Enseignement général : ont composé, 94.567, total des admis, 19.892 soit 21,3% ;

Franco Arabe : ont composé 3.031 total des admis 635 soit 20,95%.

Baccalauréat Unique :

Enseignement général- Sciences Expérimentales : ont composé 10.490, total pourcentage à 10/20, 8%, à 10% ils sont 846 élèves dont 173 filles ;

Sciences Mathématiques : ont composé, 12.934 total des admis avec la moyenne 10/20, 2027 dont 384 filles soit 16% ;

Sciences Sociales : total des inscrits 35.620, ont composé 32.715, total des admis avec la moyenne 10/20, 9.040 dont 2.203 filles soit 28%.

Franco Arabe :

Sciences Sociales : ont composé 1.373, total des admis avec la moyenne 10/20, 690 dont 104 filles soit 38%.

Sciences Expérimentales :

Inscrits sur la liste, 196 pour 36 filles. Ont eu la moyenne supérieure ou égale à 10/20, 2 dont 0 fille soit 1%.
AGP/19/8/011 CM/ST

 
Guinée-Election présidentielle/ Le président sortant, Pr Alpha Condé réélu président de la République de Guinée avec 57,84% des voix


Conakry, 31 oct (AGP)- Le candidat du RPG/Arc-en-ciel, Pr Alpha Condé, candidat à sa propre succession, a été déclaré, samedi, 31 octobre 2015, par la Cour Constitutionnelle, élu président de la République de Guinée, dès le 1er tour, avec 2.284.827 voix, soit 57,84% des suffrages exprimés, dimanche, 11 octobre dernier.





Par conséquent, il dirigera le pays pour un second mandat allant du 21 décembre 2015 au 21 décembre 2020, a précisé le président de la Cour Constitutionnelle de Guinée, Kéléfa Sall.


Le candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Mamadou Cellou Dalein Diallo vient 2ème avec 1.242.332 voix, soit 31,47%, suivi du candidat de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré, 3ème avec 237.549 voix, soit 6,01%.





Nombre d’électeur inscrit : 6.042.634


Nombre de votant : 4.135.313


Taux de participation : 68,43%


Bulletin nul : 185.091


Suffrage exprimé : 3.950.222


Majorité absolue : 1.975.112





Suffrage obtenu par candidat :





Pr Alpha Condé RPG/ Arc-en-ciel : 2.284.827, soit 57,84%


Mamadou Cellou Dalein Diallo UFDG : 1.242.362, soit 31,47%


Sidya Touré UFR : 237.549, soit 6,01 %


Faya Lansana Millimono BL : 54.718, soit 1,39 %


Papa Koly Kourouma GRUP : 51.750, soit 1,31%


Lansana Kouyaté PEDN : 46.962, soit 1,16%


Georges Gandhi Faraguet Tounkara UGDD : 19.840 % soit 0,50%


Marie Madeleine Valerie Dioubaté PEG : 13.214, soit 0,33%.


AGP/31/10/015 TA/CM/ST

 
Carnet du Reporter : Manque d’infrastructures administratives adéquates à Labé, le gouverneur Sadou Kéita garde espoir


Conakry, 26 sept (AGP)- Des infrastructures de la préfecture de Labé, présentent une image peu reluisante, due essentiellement au manque d’entretien, a constaté l’AGP en mission dans la localité.

Du Camp militaire El hadj Oumar Tall aux Villas des Hôtes en passant par l’Ecole primaire El Hadj Oumar Tall du quartier Nadhel et autres infrastructures administratives non les moindres, le constat est alarmant.

Mais le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keita dit qu’il reste optimiste et très confiant, quant à la réalisation et la reconstruction par les autorités de la 3ème République, des bâtiments administratifs dignes de ce nom à Labé non seulement, mais aussi dans toutes les préfectures relevant de sa région.

‘’La Guinée est venue de loin. Tous les problèmes auxquels elle est confrontée aujourd’hui, constituent l’héritage laissé par les prédécesseurs. Manque d’infrastructures adéquates, maque d’eau potable, manque de courant électrique et manque d’emploi, seront bientôt pour les guinéens un simple souvenir’’, a expliqué le gouverneur.

Sadou Keita a souligné, que le pays vient à peine de regagner la confiance des investisseurs étrangers, ce, après la mise en place de l’Assemble Nationale.

Selon lui, les trois premières années du premier mandat du Pr Alpha Condé sont passées, en grande partie, dans la gestion des crises. Tant mieux ! Depuis la session inaugurale de cette Assemblée Nationale, le pays n’a pas connu de troubles qui pourraient empêcher les partenaires à l’accompagner. Seule la maudite fièvre hémorragique Ebola qui ralentit, ces derniers temps, des activités d’intérêt national.

Parlant du Camp militaire El hadj Oumar Tall de Labé, M. Keita a dit que le projet de Reforme du Secteur de Défense et de Sécurité (RSDS) suit son cours normal, tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. En tout cas, à Labé, a-t-il affirmé, aucun militaire n’est désormais dans la rue portant armes. Et tous les mouvements sociopolitiques sont exclusivement gérés, sans bavures, par la Police et la Gendarmerie.

‘’Donc avec le projet de reforme, l’espoir est par rapport à la reconstruction de toutes les Garnisons militaires du pays’’, a-t-il noté.

En ce qui concerne les Villas des Hôtes de Labé, le gouverneur de région reconnait l’état de délabrement avancé des bâtiments, faute d’entretien et de suivi. Mais, fera-t-il remarquer, la rénovation de ces villas se trouverait dans le programme d’investissement de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) 2010-2025.

Quant à la reconstruction d’autres infrastructures qui ne répondent plus aux normes, Sadou Keita a dit, que l’Etat n’est pas en reste car, le Programme de Développement Local (PDL) et le Plan d’Investissement Annuel (PIA) constituent les moyens pour relever ce défi. Et avec les démarches du régime en place, l’espoir est grand, a-t-il ajouté.
AGP/26/09/014 CM/KS/AKD/ST

 
‘’Après mon investiture, aucune femme nourrice et en grossesse ne payera pas les frais des soins de santé’’, a déclaré le Pr. Alpha Condé


Conakry, 16 déc (AGP)- A l’occasion d’une manifestation de soutien au programme de société du président de la République, organisé mercredi, 15 décembre dans la cour du siège de la mairie de Matam par l’Association des Femmes des 5 Communes de la Ville de Conakry (AFCV-FE KEREN), le président de la République de Guinée, Pr. Alpha Condé a déclaré qu’après son investiture, aucune femme nourrice et en grossesse ne payera les frais des soins de santé en Guinée.

Ainsi la porte parole de ladite Association, Mme Hadja Fatoumata Touré a présenté les objectifs de son ONG qui selon elle, permettront la promotion et la redynamisation des associations de femmes dans leurs projets de développement notamment, la saponification, la teinture, le maraîchage, le commerce, le mareyage et l’entreprenariat.

Elle ainsi pris l’engagement d’accompagner le président de la République dans la concrétisation de son programme de société.

Elle dira également, que son ONG mènera avec l’appui du président, une politique de main tendue à l’égard de toutes les femmes de bonne volonté de toutes sensibilités confondues pour leur participation effective aux efforts de construction nationale dans la paix et dans l’unité nationale.

Dans sa réponse, le Pr. Alpha Condé a réitéré sa détermination d’apporter une assistance aux femmes, une des priorités de son programme de société, mais à condition qu’elles s’organisent pour que cette assistance ait un impact positif sur leur vie et celle de leurs familles respectives.

A cet effet, il a souligné, qu’une Banque d’Investissement des Petites et Moyennes Entreprises (BI-PME) sera créée pour faciliter le financement des projets afin de résoudre les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées.

Concernant les mariages précoces des jeunes filles, le Pr. Président Condé a promis qu’une loi sera instaurée en Guinée interdisant le mariage des filles de moins de 17 ans en vue d’éviter les complications chez elles pendant la grossesse et l’accouchement.

Plusieurs autres points liés à l’allégement de la souffrance des populations ont été évoqués dont entre autres, la récupération des magasins de stockage de riz appartenant à l’Etat, la promotion de l’agriculture et la lutte contre le chômage.

A noter que la rencontre a connu la présence des plusieurs membres des conseils de mosquées et de quartiers ainsi que certains militants et sympathisants de l’alliance arc-en-ciel et du RPG.
AGP/16/12/010 CM/AB/ST

 
Tenue jeudi à Conakry de la 12ème Session ordinaire du Conseil
des ministres


Conakry, 3 juin (AGP)- La 12ème Session ordinaire du Conseil des ministres s’est tenue jeudi, 2 juin de 10h10 à 13h 30 à Conakry, sous la présidence du président de la République, Pr Alpha Condé autour de 4 points inscrits à son ordre du jour à savoir, 1. Message du président de la République, 2. Compte rendu de la session extraordinaire du Conseil interministériel du mercredi 1er juin, 3. Décisions et 4 les Divers.

Au titre du premier point, le président de la République a rappelé aux membres du gouvernement, que les problèmes liés à la fourniture d’électricité et ceux de l’approvisionnement des populations en denrées de première nécessité à des prix abordables, doivent continuer de demeurer la préoccupation majeure de tous.

Revenant sur la mobilisation du gouvernement autour de la campagne agricole, il a invité le gouvernement à ne jamais oublier que les intrants agricoles rendus disponibles à moindre coût et en particulier les engrais peuvent être fournis à crédit aux paysans pour tous ceux qui n’ont pas les moyens de payer cash.

Approfondissant son analyse sur les voies à rechercher pour l’amélioration de la gestion du secteur clé de l’agriculture, il a invité le gouvernement à promouvoir la recherche agronomique tout en pensant à la mise sur pied d’au moins 3 filières de production notamment, la filière céréales, les filières banane et ananas et la filière palmiste et hévéas.

Selon lui, ces structures parapubliques pourront suivre les activités paysannes de la production à la commercialisation. Ces institutions seront alors chargées d’assurer le suivi des campagnes agricoles.

Au titre du deuxième point, le premier ministre, M. Mohamed Saïd Fofana a fait le compte rendu détaillé du Conseil interministériel extraordinaire du mercredi, 1er juin.

Prenant acte de l’arrivée prochaine du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) le 8 juin prochain, le Conseil a pris les dispositions nécessaires pour la bonne organisation du calendrier de travail des investisseurs français avec le gouvernement et le secteur privé.

A l’issue des débats sur l’ensemble des questions soulevées, les décisions ont été prises à savoir, invité les services de sécurité à redoubler d’efforts pour continuer de combattre la réexportation frauduleuse des produits pétroliers, renforcer les moyens de surveillance des frontières, le Conseil a invité le ministre en charge de l’Administration du Territoire à notifier aux gouverneurs et préfets, que la gestion du patrimoine bâti et non bâti de l’Etat n’est pas de leurs compétences.

Le Conseil a aussi rappelé au ministre en charge de l’Agriculture, qu’il doit diligenter l’obtention des semences pour la campagne agricole en cours et l’a invité à diligenter l’acheminement dans les meilleurs délais, des motos affectées à la supervision de la campagne.

Ces engins demeurent la propriété des collectivités bénéficiaires bien que les encadreurs utilisateurs soient responsables de l’entretien desdits engins.

Au titre des divers, le ministre de l’Economie et des Finances a fait le compte rendu de la participation du chef de l’Etat au sommet du G8 tenu à Deauville en France.

Avant de lever la séance, le président de la République a donné de larges informations sur la situation politique Africaine et Internationale.
AGP/3/6/011 DDD/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du 13 novembre 2014


La quarante sixième (46ème ) séance du Marché interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 13 novembre 2014 de 09h 30mn à 10h.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.
Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 6 980, 1063GNF.
Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale

________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Les ordures à Conakry, faut-il s’attendre à l’irréparable ?


Il n y a pas pire folie que de mettre le feu à sa propre maison en voulant en finir avec les moustiques. Bien que doté d’une conscience, il arrive parfois que l’être humain obéisse à l’instinct qu’à la raison lorsqu’il est guidé par la passion.

Le dépôt anarchique des ordures aux différents carrefours de la capitale ces derniers temps, ressemblerai à cette illustration teintée de naïveté que nous décrivons ici.

Il est, certes, aisé de constater la limite des autorités du Gouvernorat de la Ville face à la gestion des ordures ménagères à Conakry, faute de moyens et de logistiques nécessaires pour leur transport rapide hors des quartiers. Mais, à voir cette population, qui produit elle-même ces ordures, se livrer à une pratique anarchique de dispersion des saletés, sans aucun souci pour la santé, on ne peut penser qu’à une forme d’insubordination qui ne justifie aucune revendication, fut-elle légitime ou urgente, pour un environnement propre que manifeste cette population.

La réalité donne libre court à diverses interprétations de la part des décideurs et des acteurs actifs sur le terrain. En attendant, la logique est tout autre : ce phénomène attise l’incivisme au niveau de la population et au moment où l’opinion nationale et internationale redoute la menace d’une grave maladie qui ravage les vies humaines. L’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, dont il s’agit, se développe à partir des facteurs favorisants comme l’insalubrité, comme nous confirment les spécialistes, et autres sources d’origine animale. Sa propagation serait aussi liée au contact incontrôlé en cas de sujets suspects ou atteints.

C’est pourquoi depuis l’apparition de cette maladie les campagnes d’information et de sensibilisation sont orientées sur les bonnes pratiques à adopter en vue d’une sécurité sanitaire escomptée.

En effet, ces conseils ont dû porter fruit au départ et amené les citoyens à respecter les instructions des spécialistes en matière de lutte contre cette épidémie. Malheureusement, mêmes les seaux d’eau mélangée au chlore, placés à chaque point stratégique et public ont disparu ; la prudence aussi chez les citoyens, comme si ce qui se disait sur la maladie Ebola n’était que pure boutade. Elle n’en est pas une, lorsqu’on mesure la volonté d’assistance que vouent les pays développés et les institutions internationales, qui sont allés jusqu’à inviter les pays africains menacés par l’épidémie à mettre en branle des mesures sanitaires d’urgence pour un meilleur contrôle de la propagation de cette maladie.

C’est à ces moments critiques même, dans notre capitale, que la population se donne la grande liberté de rependre à chaque coin de rue, des ordures dont on ne connait réellement pas toute la provenance, en raison de la quantité, mais surtout la fréquence avec laquelle ces immondices sont produites et déposées n’importe où.

Or, cette population connait bien les conséquences du phénomène d’insalubrité à travers leurs expériences sur choléra par le passé. Une épidémie annuelle qui est aujourd’hui vaincue grâce à la participation de tous, mais qui avait rendue des familles malheureuses dans notre pays et fait des orphelins, des veufs ou des veuves laissés au sort de la nature et du destin.

En dépit donc de ces tristes réalités, pourquoi, cette population accepte se laisse aller sur une pente glissante ? Déjà consciente que la période hivernale arrive toujours avec son cortège de maladies fatales, comme le choléra, et à un moment où elle est dangereusement menacée par une autre épidémie, toute nouvelle, dans son environnement ?

Si c’est de la passion, vaut mieux arrêter avant que l’irréparable n’intervienne !

Alpha Kabinet Doumbouya

 
Gaoual: un incendie a emporté en fumée 73 cases et leurs contenus


Gaoual, 17 fév (AGP)- Un incendie s’est déclenché et a emporté 73 cases et leurs contenus chez la famille Camara le week-end dernier à Mendessi dans le secteur Khoumbayah, dans la commune urbaine de Gaoual.

L’incendie s’est déclenché à un moment où les habitants étaient occupés aux travaux champêtres, mais pas de pertes en vie humaines.

A préciser que la police est à pied œuvre pour situer les causes de cet incendie.

La famille victime lance un SOS aux bonnes volontés pour un soutien moral et financier.
AGP/17/2/011 MK/MKC/FDF/AB/ST

 
Santé-Gaoual/L’Hôpital préfectoral exprime un besoin criard d’Ambulance


Gaoual, 9 juin (AGP)- L’Hôpital préfectoral de Gaoual, récemment rénové, manque de personnel, de matériel roulant et de certains services, pour mieux rendre service aux différents malades qui se rendent dans cette structure sanitaire publique, a constaté, récemment, un des reporters de l’AGP en séjour dans cette préfecture de la Moyenne Guinée.

Selon le Directeur de l’Hôpital (DH), Dr Diakamadi Cissé, sa structure qui est présentement pourvue de médicaments et de nombreux Agents Techniques de Santé (ATS), a besoin de personnel qualifié, d’ambulances, d’une Imagerie et d’une Dentisterie pour lui permettre de procéder à de meilleures prises en charges des patients qui viennent vers elle.

‘’Nous recevons par fois des cas d’Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC), de traumatismes très graves, ainsi que d’autres maladies qui nécessites une évacuation. Par manque de médecins spécialistes et d’ambulance, et la prise en charge de ces cas ainsi que leur évacuation nous posent assez de difficultés. Tout récemment, nous avons reçu une dame en âge avancé, qui avait subi un AVC, par faute d’ambulance, elle n’a pu être évacuée à temps sur l’Hôpital de Kamsar dans la préfecture de Boké. Il a fallu faire venir l’ambulance de cet hôpital pour évacuer cette malade qui en est finalement morte’’, a expliqué Dr Cissé.

Il a rappelé, que son Hôpital se démerde avec l’unique ambulance qui date de 2005 et se trouve actuelle en panne de moteur, de boite de vitesse, de pneus et de plusieurs autres accessoires, dont les suspensions, pour un coût de réparation estimé par le mécanicien, à plus de 25 millions de francs guinéens.

Par contre, il a affirmé, qu’ils ont pu rénover les locaux, trouver des lits et matelas, réparer le château d’eau, bref assainir l’hôpital, avant de revenir sur le manque de spécialistes et de personnel qualifié, ajoutant que tous les médecins spécialistes et autres qui y ont été mutés, sont venus juste voir les lieux et disparaitre pour se faire muter ailleurs.
AGP/9/06/014 ST/JPO/ST

 
Page Noire

Pita : décès d’un ancien tailleur du président Alpha Condé dans la CR de Sintaly


Pita, 25 nov (AGP)- Une importante mission du président de la République de Guinée, chef de l’Etat, venue présenter les condoléances d’usage suite au décès d’un ancien tailleur du Professeur Alpha Condé, a été reçue, jeudi, 24 novembre 2016, à Goundoupy, un village relevant de la Commune Rurale de Sintaly, dans la préfecture de Pita, rapporte l’AGP auprès du Gouvernorat de la Région Administrative (RA) de Labé.


Cette délégation, conduite par le gouverneur de la RA de Labé, Sadou Keita, était composée des six (06) préfets de la zone (Labé, Pita, Lélouma, Koubia, Mali et Tougué), des cadres du RPG/Arc-en-ciel et du Khalif Général du Foutah, El hadj Mamadou Bano Bah, également secrétaire préfectoral des Affaires religieuses de Pita.


Le défunt, Maitre Amadou Lamarana Bah a connu le professeur Alpha Condé à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il fut l’un des premiers militants du RPG à s’investir activement dans l’implantation du parti à Pita. C’est pourquoi, dès l’annonce de son décès, à l’âge de 65 ans, le président Alpha Condé a dépêché une importante mission pour présenter ses condoléances à la famille éplorée.


«Le président de la République a voulu que la délégation soit très forte. Puisque, lui, il est à l’extérieur, nous avons été chargés de le représenter pour transmettre son message à la famille éplorée. Même le Khalif du Foutah, qui nous a accompagnés, a repris le même message pour que la famille soit convaincue que le président Alpha prend désormais en charge tous les problèmes de cette famille qu’il déclare être sa famille», a expliqué le gouverneur de la RA de Labé, Sadou Keïta, porte-parole de la délégation.


Visiblement ému par ce geste du président de la République de Guinée, le grand frère du défunt, Modi Amadou Baïlo Goundoupi Bah a remercié le chef de l’Etat et renouvelé le soutien indéfectible de la famille du regretté au RPG/Arc-en-ciel.


A préciser, que le défunt laisse une veuve et 05 enfants vivants, dont l’homonyme du président Alpha Condé.


AGP/25/11/016 ISD/ST

 
Coopération/ Les séminaristes guinéens en visite dans les locaux de la Télévision et du quotidien de la Province de Henan en Chine


Zhengzhou, 13 juil (AGP)- Les fonctionnaires et journalistes des médias guinéens en séminaire de formation ont visité, mercredi, 13 juillet 2016, la Télévision et le quotidien de la province de Henan dans la ville de Zhengzhou, située à 600Km de Pékin, capitale de la République Populaire de Chine, rapporte les envoyés spéciaux de l’AGP dans ce pays.


La délégation guinéenne était accompagnée par le président de l’Institut des Recherches et des Formations de l’Administration d’Etat de la Presse, de la Publication, du Film et de la Télévision (SAPPRFT), Lv Songshan.


La visite de Henan TV Station et du quotidien de la province de Henan a été l’occasion d’échanges d’expériences entre professionnels des médias guinéens et chinois.


Tous les points liés à l’innovation, la migration et au changement de méthodes de travail pour être plus près des téléspectateurs et lecteurs, ont été passés au peigne fin.


Selon les informations reçues, «Henan TV Station, logée dans un immeuble de 19 étages, est créée le 15 septembre 1969. Elle possède actuellement une dizaine de studios, une dizaine de régies et 100 tables de montage pour dix chaines de télévisions, avec un personnel de 5000 employés. Le taux de couverture de la région de Zhengzhou est total, à l’aide des moyens câblés ou satellitaires. Quant au quotidien de la province de Henan, c’est un véritable exploit qui a été réalisé de 1949, date de sa création, à 2016».


Selon son directeur général, Zhang Guang Hui, «ce quotidien est une référence en Chine, car il est tiré à 2,8 millions d’exemplaires par jour et atteint 80% des habitants de la province de Henan».


Avec les avancées des nouvelles technologies et ce que cela représente comme menace pour la presse écrite, a-t-il indiqué, l’administration de ce quotidien a mis en place, à partir de 2002, un groupe de médias appelé Dahe app-app journal Henan.


Ce groupe de médias est composé de 10 journaux, de 03 magazines et de 04 sites internet, accompagnés de 50 comptes multimédias (google, twitter…) qui publient 3000 informations par jour sur la province de Henan, de types officiels (gouvernement), sociétés et infos des réseaux sociaux.


M. Guang Hui a ajouté, que les applications qui sont créées à cet effet par son groupe de presse, permettent d’atteindre 100 millions de personnes par jour, car les utilisateurs peuvent recevoir des informations soit par internet ou par le système sms à partir des téléphones mobiles.


AGP/13/07/016 CM/AND/ACS/ST

 
Mohamed Camara, caméraman à la RTG est décédé, vendredi, 25 août 2017, à Kamsar (Boké)


 
Fin de la Campagne Football Académie de Cellcom pour le bonheur de 18 jeunes guinéens admis pour le centre de Barcelone


Conakry, 05 fév (AGP)- La finale de la Campagne Football Académie de Cellcom a connu son épilogue, jeudi, 04 février 2016, au Stade de la Mission dans la commune de Kaloum à Conakry, en présence du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique (CSPH), Siaka Barry, entouré du DG de Cellcom, John Vassikaran, et de plusieurs personnalités du monde du sport en Guinée.





Durant six mois, à travers le pays, les jeunes ont redoublé d’ardeurs dans une ambiance festive avec les cadres de la campagne Football Académy de Cellcom sous la houlette de son directeur Stéphane Lezou sur les terrains, pour être retenus parmi les dix-huit joueurs qui devront faire leur stage durant un mois à Barcelone.





Pour participer à cette campagne lancée depuis six mois, l’abonné Cellcom devait activer *65#OK. Cette action a permis d’avoir plus d’un millier de joueurs qui ont participé à la présélection organisée dans tout le pays, sous l’œil vigilant des détecteurs professionnels en la matière, a-t-on expliqué.





C’est à l’issue de ces différentes compétitions que la finale s’est jouée, jeudi, 04 février, permettant enfin, d’avoir l’équipe des dix-huit joueurs qui feront le voyage de Barcelone, à partir du 27 février prochain.





Marqué par cette volonté de Cellcom Guinée d’aider la jeunesse guinéenne, le ministre des CSPH, Siaka Barry, s’est dit enchanté par l’organisation d’un tel événement.





«Je voudrais adresser un remerciement à l’endroit de ceux qui ont bien voulu organiser un tel événement. Ce qui m’enchante de plus dans cette organisation, c’est le fait que monsieur le directeur général dise que l’organisation a visé l’ensemble du territoire national. Donc ça été un événement participatif, tant au niveau de la capitale, qu’à l’intérieur du pays. Ça montre une fois que Cellcom est une société responsable», a-t-il déclaré.





La cérémonie a pris fin par la remise des certificats aux joueurs qui se sont démarqués au cours de cette campagne à travers tous le pays, et qui devront effectuer le voyage de Barcelone.





Voici la liste des joueurs qui ont été sélectionnés à l’issue de cette grande finale :





1-Diakité Sankoumba


2-Ibrahima Diallo


3-Sow Mohamed


4-Ibrahima Terna Soumah


5-Saada Sané


6-Ousmane Coumbassa


7-Manga Fodé Sylla


8-Kalla Touré


9-Gilbert Chaloub


10-Souleymane Barry


11-Ibrahima Camara


12-Mohamed Kouyaté


13-Mohamed Lamine Doukouré


14-Dabo Ibrahima Kalil


15-Naby Julien Camara


16-Camara Ismael Deen


17-Moussa Camara


18-Alsény Cissé.


AGP/05/02/016 AKT//ST

 
Guinée : Sidya Touré et Jacques Diouf nommés respectivement haut représentant du chef de l'Etat et conseiller spécial du président de la République (Décret)


Conakry, 04 jan (AGP)- Le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré et l’ex-directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Jacques Diouf, ont été nommés, respectivement haut représentant du chef de l'Etat et conseiller spécial du président de la République de Guinée.





C’était samedi, 02 janvier 2016 par un Décret du président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, rendu public ce jour à travers les ondes de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG).


AGP/04/01/016 ST

 
L’Agence de Promotion des investisseurs privés prépare le forum économique Guinée - Espagne


Conakry, 15 mai (AGP)- En prélude à l’organisation du forum économique Espagne-Guinée prévu le 22 mai prochain à Madrid, des investisseurs privés guinéens ont été reçus, mardi, 13 mai, à Conakry, par la Direction générale de l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP), pour une réunion axée sur les préparatifs de ce rendez-économique.

Ce forum qui réunira dans la capitale espagnole, des investisseurs privés guinéens et espagnols, est le fruit de la coopération bilatérale entre les deux pays. Une rencontre conjointe dont la portée sera bénéfique à la Guinée notamment dans ses domaines prioritaires.

«La portée sera en fait sur la diversification des investisseurs potentiels qui vont s’intéresser au pays ; et, il y’ aura effectivement dans ce cadre-là, des discussions sur les secteurs prioritaires qui ont été identifiés par le gouvernement. Donc, il y aura le secteur primaire comme l’agriculture, l’eau, l’électricité, l’hôtellerie, le tourisme, … », a indiqué le Directeur Général de l’APIP, Gabriel Curtius.

Des investisseurs privés qui ont pris part à cette réunion préparatoire saluent l’organisation de ce forum et encouragent l’ensemble des opérateurs des secteurs privés à y prendre part afin de faire valoir leurs mérites, même si les conditions de participation ne sont pas à la portée des petites entreprises.

S’agissant des projets des opérateurs qui n’effectueront pas le déplacement, un des cadres de l’APIP rassure que, « ceux qui ne pourront pas prendre part à ce forum, aurons la possibilité avec leurs projets de prendre contact par le biais de l’APIP avec les investisseurs espagnols».

L’APIP se réjouit des échanges fructueux qui ont caractérisé cette réunion préparatoire et s’engage à favoriser le climat de dialogue entre les investisseurs privés et les agences de l’Etat.
AGP/15/05/014 ABD/JPO/AB/ST

 
Publireportage: Transférez des bonus à vos proches, c’est possible chez Cellcom


Cellcom surprend une nouvelle fois ses abonnés avec un nouveau BONUS transférable ! En effet, compte tenu de la demande répétée des abonnés Cellcomet pour leur plus grand bonheur, la société de téléphonie mobile offre à nouveau 100% de bonus transférable sur toutes leurs cartes de recharge, et 120% de bonus transférable sur toutes leurs E-recharges, recharge Guinée-Games et recharges par internet (https://www.ding.com/fr, http://www.recharge.com/fr-US/, http://www.mobilerecharge.com/, https://www.ezetop.com/fr).





Les bonus de 100% et de 120% sont valables pendant 3 jours, soit jusqu’au dimanche soir à minuit. Les bonus transférés, quant à eux, sont valables jusqu'à minuit le jour même du transfert.


Profitez du Weekend Double Bonus chaque vendredi avec Cellcom ! Le transfert de bonus vous permetde partager vos bonus gratuitement avec la ou les personne(s) de votre choix et ainsi communiquer toujours plus. Pour transférer votre bonus à un proche, rien de plus simple ! Composez *226*le numéro de la personne*le montant#.





Cellcom aime surprendre ses abonnés avec de nombreux bonus pendant les weekends, et cette fois-ci, elle fait encore plus fort avec le weekend double bonus de 100% et 120% transférable ! La société de téléphonie continue à défier toute concurrence avec ses promotions innovantes.





Vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom, vous attendez quoi ? Rejoignez le mouvement ! Rejoignez Cellcom !





Vous n’avez pas encore rechargé ? Ne réfléchissez plus ! Rechargez Cellcomet recevez jusqu’à 120% de bonus à partager avec vos proches !Plus vous rechargez, plus vous recevez du bonus avec Cellcom !





Pour plus d’informations et pour profiter de toutes leurs promotions en avant-première, rendez-vous sur leur page Facebook et sur leur site internet :

Facebook Cellcom Guinée : https://www.facebook.com/Cellcomgsm?fref=ts

Site internet : http://www.gn.cellcomgsm.com


Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/06/11/015 Cellcom/AGP

 
Le premier ministre a officiellement lancé mercredi à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal 2011-2015


Conakry, 25 août (AGP)- Le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana a officiellement lancé ce mercredi, 24 août à Conakry, les travaux d’élaboration du plan quinquennal de développement économique 2011-2015 de la Guinée.

La rencontre a regroupé près de 250 participants venus des départements ministériels, des institutions internationales, des régions administratives et des Organisations de la Société Civile (OSC).

Ces travaux ont pour objectif, d’élaborer dans les meilleurs délais, des plans et des politiques appropriés en vue d’amorcer un développement économique et social harmonisé du pays.

Plusieurs thèmes ont été débattus au cours de cette rencontre notamment, l’historique de la planification et analyse rétrospective de la situation économique et social du pays, le cadre organisationnel, le chronogramme, la structure et le canevas du plan quinquennal.

A cette occasion, le ministre du Plan, Dr Souleymane Cissé a rappelé quelques plans de développement utilisés par les précédents gouvernements qui, selon lui, ont été fortement influencés par la mal gouvernance et l’environnement international.

Il s’agit entre autres, des Programmes d’Ajustement Structurel (PAS) initiés de l’extérieur et les Stratégies de Réduction de la Pauvreté (SRP) axées sur les aspects sociaux et l’allègement de la dette.

Dr Cissé a indiqué, que la Guinée a besoin de renouer avec le système de planification stratégique pour imprimer une nouvelle dynamique à l’essor économique et social, afin de répondre efficacement aux attentes de sa population.

‘’Ce plan quinquennal permettra, de mieux appréhender les problèmes auxquels se heurtent les efforts de développement mais aussi, de définir les priorités et de mettre en œuvre des actions afin de valoriser les immenses potentialités humaines et naturelles du pays’’, a déclaré le ministre.

Le premier ministre, M. Mohamed Saïd Fofana a de son côté souligné, que l’Etat a l’obligation d’accomplir les tâches essentielles pour la transformation économique notamment, la planification, l’élaboration des plans et politiques de développement et leur mise ne œuvre.

Il a précisé, que les futurs plans de développement doivent être élaborés sur la base des cinq axes prioritaires défini par le président de la République, Pr. Alpha Condé, à savoir : la bonne gouvernance, la lutte contre la pauvreté, le développement des infrastructures, le développement et l’expansion économique ainsi que la défense et la sécurité.
AGP/25/8/011 AND/JPO/ST

 
Publireportage: Internet Choc!


 
Média/L’UPF-Guinée prépare activement les 43èmes Assises de Dakar


Conakry, 6 juin (AGP)- Les membres de la Section guinéenne de l’Union de la Presse Francophone (UPF-Guinée) se sont concertés, jeudi, 5 juin, à son siège, à Conakry, sous la direction de leur président, Naman Camara.

Cette réunion avait pour objectifs, de rendre compte des activités menées depuis le début de 2014, de préparer la participation de la section guinéenne aux 43ème Assises de l’UPF, prévues du 19 au 23 novembre prochain à Dakar, au Sénégal, sous le thème «Jeunes et Médias : les défis du numérique».

Après avoir été introduit par le secrétaire général de l’UPF-Guinée, Jean Pierre Ouendéno, le président de l’UPF Guinée, Naman Camara a informé ses mandants, du niveau d’évolution d’un projet visant à la formation et à la mise sur pied d’un Réseau des journalistes parlementaires. Ce qui a pour objectif, de former des journalistes imprégnés des questions d’un Parlement.

Partant, le président a informé ses collègues que ce projet est jusqu’ici confronté à un manque de financement. Malgré cela, l’UPF-Guinée ne compte pas s’arrêter en chemin car, l’organisation à Conakry d’un atelier régional afin de mettre en place un Réseau des journalistes parlementaires, à l’instar des autres pays de la sous région, ne fera que spécialiser les hommes des médias qui en ont tant besoin.

Par rapport aux préparatifs des 43èmes Assises de l’UPF à Dakar, une commission de réflexion, composée de quatre membres, présidée par le Directeur général de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), Alpha Kabinet Doumbouya a été mise en place pour se pencher sur la thématique que la la délégation guinéenne va présenter, une fois à Dakar.

Cette commission est composé entre autres, du secrétaire général de Rédaction de l’AGP, Jean Pierre Ouendéno en même temps secrétaire général de l’UPF-Guinée, du directeur de publication du Journal ‘’Le Populaire’’, Alpha Abdoulaye Diallo et de Amara Cissé du Centre de Formation et de Perfectionnement du ministère de la Communication.

En plus de cette Commission, une autre chargée d’entamer les démarches auprès des autorités et personnes de bonne volonté, en vue d’une participation massive et qualitative de la Guinée à ces Assises. Cette dernière est composée des quatre membres de la Commission de réflexion plus le président de l’UPF-Guinée.

Les membres ont convenu que la Commission reste ouverte en ce sens que, tout journaliste qui pourrait aider à l’aboutissement des démarches, en vue d’une participation massive et qualitative à Dakar, est la bienvenue en son sein.

Le président de la section guinéenne s’est réjoui de la volonté des uns et des autres, d’honorer la Guinée lors de ces assises.

«J’ai réuni tous les membres de notre section pour qu’ensemble, nous commencions, dès maintenant, à nous préparer afin que notre pays soit valablement représenté lors de cette rencontre des professionnels de médias. La Commission qui vient d’être mise en place se mettra rapidement au travail pour que nous puissions soumettre, avant le 20 juin à l’UPF, une proposition de thème que nous allons présenter à Dakar», a déclaré, Naman Camara.

C’est sur une note de satisfaction et d’espoir pour une participation de qualité, que les membres de la Section guinéenne de l’UPF ont pris congé, les uns des autres.
AGP/6/06/014 AND/JPO/ST

 
Publireportage :

Remise de certificats aux heureux gagnants de la campagne «Back to School» de Cellcom Guinée


Conakry, 15 jan (AGP)- La société de téléphonie mobile, Cellcom Guinée, a remis, jeudi, 14 janvier 2016, des certificats aux 12 heureux gagnants de la campagne «Back to School» ou «Recharge ton avenir», leur permettant de suivre des cours d’Anglais et d’Informatique dans deux institutions d’Enseignement supérieur.





La cérémonie s’est déroulée en présence, du directeur fondateur du CELPS, Idrissu Mumini Dimbie, du directeur des Etudes de l’IPM, Ibrahima Diogo Baldé et de nombreux journalistes.





Ces deux institutions d’enseignement professionnel choisis par Cellcom auront en charge chacune la formation de 6 gagnants, pour une durée d’un (01) an.





Quelques gagnants présents à cette cérémonie ont livré leurs sentiments et leurs choix dans les deux filières. Il s’agit successivement de Mlle Gnalén Camara étudiante à la Faculté de Droit de l’Université Koffi Annan, de Mlle Mabinti Bangoura. Ces deux ont choisi de suivre les cours d’Informatique à l’IPM.





Quant à Honoré Kamano et Mamadou Mouctar Diallo, ils ont choisi les cours d’Anglais au CELPS.





Dans sa communication, le directeur du Marketing de Cellcom, Asher Thiery Alonne a informé, que cette campagne qui a connu son épilogue, est a été réalisée en concomitance avec la distribution de 2.000 kits scolaires dans certaines familles d’abonnés Cellcom.





A rappeler, que cette campagne a débuté depuis le mois de novembre 2015. Les autres campagnes Cellcom, comme «Football Académie et Cellcom Milliardaire» se poursuivent pour le bonheur des abonnés, a indiqué le directeur du Marketing de Cellcom.


AGP/15/01/016 AKT/ST

 
Communiqué de presse de la BCRG portant mise en circulation d’une nouvelle coupure de vingt mille (20.000 GNF) francs guinéens


La Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) a l’agréable plaisir de porter à la connaissance du public de la mise en circulation à compter du Lundi 11 mai 2015, d’une nouvelle coupure de 20.000 francs guinéens, destinée à faciliter les transactions commerciales de gros montants.

Ce nouveau billet de vingt mille (20.000) francs guinéens est dimensionnés suivant les nouvelles normes en vigueur et revêtu d’éléments de sécurité de dernière génération

 Aspect et thématique
Le design, les motifs et la texture du nouveau billet mettent en avant la modernité et l’ouverture de la Guinée vers le monde. Cette ouverture est symbolisée par deux (02) pigeons prenant leur envol.

Au recto, le nouveau billet met en valeur la femme guinéenne et consacre ainsi la place centrale qu’elle occupe dans la vie économique de notre pays.

Au verso, le barrage hydroélectrique de Kaléta, pour marquer le désir de notre pays d’assurer son autosuffisance énergétique afin d’amorcer son émergence économique.

Ce billet de GNF 20.000, assez moderne et sécurisé, est recouvert d’un vernis protecteur au recto/verso, le rendant plus résistant et plus durable.

Pour la première fois, des signes de reconnaissance pour les malvoyants y sont intégrés au recto, bordure inférieure gauche.

 Sécurité
Ce billet de GNF 20.000 comporte des signes de sécurité améliorés, modernes, visibles et non visibles qui le protègent de la contrefaçon.
Conakry, le 22 avril 2015

La Banque Centrale
________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224) 664 77 77 77-E-mail : secrétariat.gouv@bcrg-guinee.org
Site Web : www.bcrg-guinee.org/12 Boulevard du Commerce C/Kaloum



 
Visite du Chef de l’État à Kankan ce Samedi


www.agpguinee.com/ Le Président de la République, Pr Alpha Condé, a effectué ce samedi 21 juin 2014, une visite à Kankan, l'une des plus grandes villes de la Haute-Guinée. Par le passé cette ville était considérée comme la Capitale économique du pays; Conakry étant la Capitale Politique.

Aujourd'hui, retenue comme chef-lieux de la Région administrative de la Haute-Guinée, Kankan est l'un des 7 Gouvernorats du pays; à savoir: Kindia, Boké, Mamou, Labé, Faranah et Nzérékoré plus la zone spéciale de Conakry.

Le Gouvernorat de Kankan a sous sa juridiction les Préfectures de Kouroussa, Siguiri, Mandiana et la Préfecture de Kankan; un découpage territorial que les natifs de la zone se plaisent à appeler ''KO-SI-MAN-KAN'' c'est-à-dire ''Rien ne se ressemble''littéralement traduit.

Nous reviendrons prochainement sur les temps forts du séjour du Chef de l’État, dans cette localité avec la collaboration de nos confrères basés à Kankan.

(AGP) 21/06/014 AKD

 
Patrimoine immobilier de l’Etat: l’UFDG promet de dresser sa liste



www.agpguinee.com /26/5/2014 Conakry- ‘‘le Président  de L'UFDG Cellou Dalein Diallo a acheté sa maison et c’est la Société Générale des Banques en Guinée (SGBG) qui lui avait fait à l’époque un crédit et je vous apprends qu’il a fini de payer cette maison’’ c’est en ces termes que le vice-président de l’UFDG s’est expliqué samedi devant ses militants suite à la publication par l’agent judiciaire de l’Etat de la liste du patrimoine immobilier de l’Etat, incriminant son leader, a appris Afrinews.org

‘’Les gens ont acheté les terrains dans les règles de l’art. Pourquoi l’agent judiciaire de l’Etat a oublié la SIG (ndlr, allusion faite aux militants du parti au pouvoir qui habitent sur les lieux). Maintenant tout le monde doit se justifier même Alhassane Condé (ndlr, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation) qui est à Kipé doit être sur la liste et se justifier’’ affirme t-il.

Faute de quoi, menace le président du groupe parlementaire de l’UFDG ‘’la boîte à pandore est ouverte, nous allons mettre une commission en place et faire la liste et remettre à M. Goureissy sow (ndlr, agent judiciaire de l’Etat)’’ a joute t-il.

Deux leaders politiques guinéens à savoir Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG figurent sur la liste publiée en début de semaine dernière par l’agent judiciaire de l’Etat. Les deux anciens premier ministres du feu Général Lansana Conté affirment avoir acquis leur villa dans la légalité et disent détenir les documents justificatifs.

SOURCES: Afrinews

 
Gueckédou/Célébration dans la préfecture de la Journée internationale de la famille


Gueckédou, 15 mai (AGP)- Placée sous le thème «Parents à l’œuvre», la Journée internationale de la famille est célébrée ce jeudi, 15 mai, à Gueckédou, considéré comme le foyer de l’épidémie de la fièvre à virus Ebola qui s’est déclarée en République de Guinée.

En prélude à cette célébration, le ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Camara Sanaba Kaba a dit que, «cette journée est l’occasion pour l’opinion nationale et internationale, de procéder à une vaste campagne de sensibilisation sur les questions relatives à la famille ainsi que les processus socioéconomiques et démographiques qui affectent les familles».

En outre, la ministre a ajouté qu’il est admis d’une manière générale que la famille constitue le socle sur lequel la société se repose.

Malgré cet enracinement, poursuit-elle, «la famille, depuis quelques décennies, n’est pas à l’abri des mutations, ce qui se traduit par la baisse de l’autorité parentale, l’affaiblissement de la solidarité traditionnelle, l’accroissement du nombre de divorces, d’enfants, abandonnés, l’apparition des familles monoparentales et la recrudescence de la délinquance juvénile et sénile ».

Mme le ministre a dit que cette journée est une opportunité pour le gouvernement à travers son département d’être aux côtés des familles affectées par la fièvre Ebola en leur apportant assistance morale et matérielle, en partageant avec elles l’ensemble de leurs préoccupations en cette circonstance particulièrement difficile.

« C’est cette démarche de solidarité traditionnelle africaine qui amène mon département en collaboration avec les partenaires au développement à prendre l’initiative d’organiser les festivités de cette journée dans la préfecture de Guékédou, considérée comme le foyer de l’épidémie. Parce qu’ayant enregistrée le plus grand nombre de victimes, 49 décès sur 72 cas confirmés ».

Enfin, Mme Kaba a rendu un hommage mérité au président de la République, Pr Alpha Condé ainsi qu’à son gouvernement pour leur engagement dans la promotion et la protection des familles guinéennes sans oublier les partenaires au développement pour leur promptitude avec laquelle, ils ont réagi aux côtés du gouvernement dans la riposte.
AGP/15/05/014 AKT/JPO/AB/ST

 
Carnet du reporter: Rabat, une ville séduisante et agréable !

Par Mamadouba Mamadama Camara


Rabat, 22 fév (AGP)- Rabat, au Royaume chérifien du Maroc, présente aux yeux des voyageurs, l’image d’une séduisante et agréable ville, à cause de la bonne organisation de la circulation routière, la civilité des conducteurs et la discipline observée par les usagers.





S’agissant de la propreté, elle a un niveau au-dessus de tout commentaire. Comme pour dire tout simplement, que le Royaume chérifien est au cœur du développement.





L’étranger qui y arrive pour la première fois, est attiré par la qualité du travail accompli par les autorités du pays, et les balayeurs qui font l’honneur du Maroc, en veillant même aux feuilles mortes des arbres.





Et mieux, pour éviter l’insalubrité, des poubelles sont installées partout, carrefours, devantures des bureaux et complexes hôteliers de la place, entre autres.





De Casablanca à Rabat, toutes les conditions sont réunies pour épargner la population des maladies. Rien n’y est négligé. De la propreté à la circulation routière, en passant par la sécurité. Chose qui rassure le voyageur et qui fait de cette cité, une ville agréable et séduisante où il fait bon vivre.


AGP/22/02/016 MMC/KS/ST

 
Guinée : le président de la République et le premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie visitent le PAC


Conakry, 11 avril (AGP)- En marge de sa visite d’Etat et d’amitié en Guinée, le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn Boshe, en compagnie du président de la République de Guinée, Pr Alpha Condé, a visité, dimanche, 10 avril 2016, les installations du Terminal de Conakry du Groupe Bolloré au Port Autonome de Conakry (PAC), a suivi l’AGP.


Le président guinéen et son hôte ont été accueillis par le premier ministre guinéen, chef du gouvernement, Mamady Youla, entouré du ministre d’Etat, ministre des Transports, Oyé Guilavogui, du directeur général du PAC, Mamadouba Sankhon, du représentant pays du Groupe Bolloré Logistique, Bernard de Buor et du gouverneur de la Ville de Conakry, Général de Brigade Mathurin Bangoura.


Après la visite guinée des installations, le premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie, Hailemariam Desalegn Boshe a apprécié la qualité du travail et des équipements portuaires de dernières générations trouvés sur place.


Il a indiqué, que tous ces efforts signifient que la Guinée est dans une dynamique pour son développement socioéconomique, de la croissance économique pour le bonheur de sa population et celle des autres pays de la sous région, qui ne disposent pas de la façade maritime.


A rappeler, qu’avant cette étape, chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé et le premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn Boshe avait effectué une brève visite sur les îles de ROM, une station balnéaire de la presqu’île de Kaloum.


AGP/11/04/016 AKT/CM/AND/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 03 septembre 2015


La trente cinquième (35ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2015 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 03 septembre 2015 de 09h50 à 10h 30mn.





La séance a réuni la BCRG et quatorze (14) banques sur les quinze (15) de la place en activité.





Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :





1USD = 7 453, 5779 GNF.





Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.





La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.


La Banque Centrale


________________________________________________________________


Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
L’AGP dans Caca (matière fécale) ce mercredi, 08 octobre 2014


 
Présidentielle 2010 : 2ème tour
Le jour tant attendu est arrivé ce dimanche


Conakry, 7 nov (AGP)- Voici arrivé le jour J tant attendu par l’électeur guinéen qui espère qu’au soir de ce dimanche, 7 novembre, il verra enfin le bout du tunnel.

Il aura ainsi fallu, entre le 15 janvier 2010, date de la signature des Accords de Ouagadougou et ce 7 novembre, date du second tour de l’élection présidentielle mainte fois reportée, attendre 9 mois de patience.

Une patience qui a nécessité plusieurs réunions, des débats, des conférences et meetings, parfois des affrontements impitoyables entre militants des 24 partis politiques qui furent retenus pour le premier tour de l’élection présidentielle.

Ce dimanche, 7 novembre, c’est finalement le candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), M. Cellou Dalein Diallo et celui du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Pr Alpha Condé qui se soumettent au verdict des urnes à l’issue d’un scrutin du 2ème tour.

L’enjeu est d’importance dans la mesure où des alliances se sont tissées autour des deux candidats, assuré chacun de gagner par un peu plus de 4 millions d’électeurs.

La veille déjà, c'est-à-dire samedi, 6 novembre, le président de la Transition, Général Sékouba Konaté qui a hâte de passer la main à celui qui sera élu, a réuni au palais présidentiel Sékhoutouréya à Conakry, tous les acteurs de la Transition pour passer son message, véritable hymne à la paix, à la concorde et à l’apaisement.

Ce message qui s’adressait singulièrement aux deux candidats finalistes, a séduit la communauté internationale dont les représentants (ambassadeurs accrédités à Conakry, observateurs de l’Union africaine et de l’Union européenne, Groupe de Contact International sur la Guinée) ont salué l’initiative du Général Konaté.

Ce dimanche matin donc, dès 7 heures, les 9000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national ont été pris d’assaut aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays par les électeurs, tous décidés à élire leur président de la République ce, dans le calme et la sérénité.

Selon quelques observateurs interrogés par des correspondants de l’AGP dans des bureaux de vote de la capitale et à l’intérieur du pays, le taux de participation est tel qu’il ressemble à celui de la Côte d’Ivoire la semaine dernière qui a été crédité de 83%.

C’est que les guinéens se disent très fatigués des différents reports de cette élection présidentielle qui n’est tout de même pas la fin du monde, estiment t-ils.

« Il faut en finir, au risque de pénaliser tout le monde, notamment l’activité économique », a noté un observateur à l’interne.

Récemment, le gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), M. Alhassane Barry a tiré la sonnette d’alarme en disant que les Banques de la place commenceraient à manquer de liquidités.

Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Kerfalla Yansané a pour sa part recommandé aux agents du service des impôts de redynamiser le secteur en vue de combler le déficit financier avant la fin de l’année. A cet effet, il a doté le service de véhicules pour une grande mobilité des agents.

Pour de nombreux observateurs, l’enlisement des élections est la cause de la paralysie de l’activité économique caractérisée par l’absence d’aide extérieure et d’investissement en Guinée.
AGP/7/11/010 AB/ST

 
Le nouveau président de la CENI a été installé dans ses fonctions ce vendredi dans la soirée


Conakry, 24 sept (AGP)- Le nouveau président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de Guinée, M. Lounsény Camara a été installé ce vendredi, 24 septembre dans la soirée dans ses nouvelles fonctions.

Pour justifier le choix de M. Camara, le 1er Vice président a dit que l’objectif de la CENI est de réussir les élections et non de tricher en faveur de tel ou de tel autre candidat, c’est pourquoi, dira-t-il, ils ont tenu compte de son courage et de son intégrité.

Il promis au nouveau président, une franche et loyale collaboration de tous les membres et travailleurs de la CENI.

Pour sa part, le président a indiqué qu’il veillera à ce que le prochain scrutin soit débarrassé de toutes les ‘’scories’’ du premier tour pour qu’il débouche sur des résultats empreints du sceau de la transparence et de l’équité.

Il a rassuré que sous sa direction, la CENI sera se montrer digne de la confiance de ce peuple généreux et dynamique aux espoirs trop souvent déçus et qu’elle sera digne de la devise qu’elle s’est choisie à savoir, Indépendance, Transparence et Impartialité, a-t-il conclut.

Voici la biographie succincte de M. CAMARA LOUSENY


Né en 1965 à MACENTA
Marié – Père de deux (2) enfants
Nationalité : Guinéenne
 Langues Parlées :
Etrangères : Français, Anglais
Nationales : Maninka, Soussou Excellent, Pular Moyen


Président de la CENI, depuis Mardi 21 Septembre 2010
Fondé de pouvoir à l’UGAR (Union Guinéenne des Assurances et Réassurances)

Etude primaire : 1970-1976- Ecole Primaire Patrice Lumumba Macenta
Etude secondaire : 1976-1979 -Collège Amilcar Cabral Macenta
1979-1984 Lycée Yimbaya
Etudes Universitaires: Université Gamal Abdel Nasser de Conakry
1984-1989- Faculté des lettres et sciences humaines
Option: Langue Anglaise

Carrière Professionnelle:
1989-1990- Professeur stagiaire au lycée Coléah Imprimerie
1990- 2010- Employé à l’UGAR
1990-1991 Assistant cellule de vente
1991-1992 Chef de Bureau UGAR à Coyah- Fria-Forécariah- Dubréka
1993- Chef Section Trésorerie Comptabilité UGAR
1994-1996- Chef Service Production Département Vie- Maladie
2003-2006 Chef service Gestion Assurance de personne
2006-2007 Adjoint à l’inspecteur des Agences UGAR
2007-2010 Chef du département Commercial et Fondé de pouvoirs.

Etudes Professionnelles:
1997 Formation Supérieure à l’institut africain des Assurances de Tunis
2006 Formation à International Training Center (I.T.C.)du B.I.T à Turin.
2006 Stage de formation à F.T.Q à Montréal.
Plusieurs stages de formations syndicale et Professionnelle en Guinée, en Afrique et en Europe.

Carrière syndicale :
Elu membre de la section syndicale UGAR depuis 1991
1996- Elu Secrétaire Général Adjoint de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances (FESABAG).
1998- Membre du bureau exécutif de l’USTG Chargé des Relations Extérieures.
2000 – Nommé Vice Président du Conseil d’Administration de la Médecine du Travail
2005- Elu 1er Secrétaire Exécutif Chargé de la Promotion de l’Emploi-Jeunes.
2006- Membre Fondateur de l’Inter Centrale Syndicale CNTG – USTG.
2006 – Nommé Membre du Comité Interministériel de Fixation prix des produits pétroliers.
2007- Elu 1er Secrétaire Exécutif chargé des négociations et conflits.
2007 – Elu Secrétaire Exécutif National du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) Chargé de la Communication.
AGP/24/9/010 MFD/ST

 
Le président du Groupe de la BAD s’est réjoui des ‘’progrès remarquables’’ enregistrés par la Guinée


Conakry, 1er mars (AGP)- Le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Donald Kaberuka s’est réjoui, dans une correspondance réponse, du 20 février 2012, adressée au président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, des ‘’progrès remarquables’’ enregistrés par la Guinée.

Cette correspondance fait suite à celle que le chef de l’Etat guinéen a adressée au président du Groupe de la BAD, le 24 janvier dernier, dans laquelle, Pr Alpha Condé a souhaité l’ouverture en Guinée, d’une représentation résidente de cette importante institution bancaire.

Revenant sur les performances macro économiques enregistrées par le pays depuis un an, le Chef de l’Etat indiquait dans la même correspondance que la vision du gouvernement pour le futur est, de restaurer la bonne gouvernance dans la gestion économique et financière, promouvoir un environnement des affaires incitatif pour l’entreprise et les investissements privés.

Egalement, de renforcer les infrastructures, améliorer l’éducation et la santé, et mobiliser l’énorme potentiel de la Guinée dans les domaines agricole, minier et hydroélectrique.

Il a ainsi invitant M. Donald Kaberuka, à effectuer une visite en Guinée, avant de solliciter l’appui technique et financier de l’institution bancaire dans les domaines précités, y compris les infrastructures routières et les exportations de produits agricoles et de courant électrique.

Voici l’intégralité de la correspondance réponse du président du Groupe de la BAD, M. Donald Kaberuka :

Monsieur le président,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre correspondance du 24 janvier 2012, par laquelle vous avez bien voulu me faire part des tendances d’évolution récentes de l’économie guinéenne et des perspectives que vous avez tracées pour les court, moyen et long termes.

Je me réjouis des progrès remarquables que la Guinée a enregistrés sous votre leadership. De même, je salue votre vision pour le futur de la Guinée et partage votre détermination à poursuivre les réformes que vous avez initiées dans des domaines clés tels que la gouvernance économique et financière, l’environnement des affaires, les infrastructures, le secteur minier, ainsi que l’éducation et la santé.

Je puis vous assurer de la disponibilité entière de la Banque à renforcer ses relations de partenariat avec la Guinée. Déjà, la nouvelle stratégie de coopération avec votre pays qu’elle vient d’élaborer prend dûment en considération l’ensemble des défis et préoccupations que vous avez exprimés.

Son adoption par le Conseil d’administration interviendra dans les toutes prochaines semaines. C’est donc avec un grand plaisir que nos équipes œuvreront sans relâche en relation étroite avec votre Gouvernement à la réalisation de vos nobles desseins.

Dans ce cadre, je serais personnellement honoré de me rendre en Guinée au cours de cette année, pour célébrer l’exemplarité de notre partenariat et approfondir avec vous-même et votre gouvernement les défis communs à relever pour permettre à votre beau pays de jouer pleinement son rôle dans le développement économique et social de la sous-région et du continent entier.

En collaboration avec votre administrateur à la Banque, je suggère que nos services respectifs travaillent d’un commun accord à en préciser un calendrier approprié.

J’ai pris bonne note de votre souhait légitime d’accueillir une représentation résidente de la Banque à Conakry. Je conviens en effet avec vous de la portée qu’aurait une telle présence pour le renforcement de la qualité de notre coopération.

Compte tenu des contraintes financières actuelles, j’ai demandé à mes services techniques d’étudier dans les meilleurs délais, la faisabilité d’une solution intermédiaire pouvant répondre aux exigences d’une telle coopération de proximité.

En vous réitérant mes sincères remerciements pour le soutien inestimable que la Guinée apporte à la Banque, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma haute considération.
AGP/1er/3/012 ST

Portrait succinct de M. Donald Kaberuka

Conakry, 1er mars (AGP)- L’actuel président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Donald Kaberuka est né en 1951 au Rwanda. Il parle et écrit le Français et l'Anglais.

Il obtient :

-En 1976, sa Licence de philosophie à l'Université Dar-es-Salaam de la Tanzanie,

-En 1979, son Diplôme universitaire (spécialité : économie et développement) à l'Université East Anglia de la Grande-Bretagne,

-En 1980, sa Maîtrise d'économie à l'Université de Glasgow, en Ecosse, et

-En 1984, son Doctorat d'économie à l'Université de Glasgow, en Ecosse.

-De septembre 2005 jusqu'aujourd'hui, président de la BAD,

-D'octobre 1997 à septembre 2005, ministre rwandais des Finances,

-De mars 1997 à octobre 1997, ministre d'Etat rwandais (Budget et Planification).

Avant sa prise de fonction au sein des départements gouvernementaux, M. Donald Kaberuka a été économiste à Inter-African Coffee Organisation (IACO) et a fourni des conseils aux pays africains exportateurs de café.
AGP/1er/3/012 ST

 
Page noire :

Hadja Ténèn Mara, fervente militante du RPG/Arc-en-ciel, tire sa révérence à Dabola à l’âge de 98 ans


Hadja Ténèn Mara, connue sous le sobriquet, ‘’Double-Mara’’, est décédée dans la matinée du lundi, 18 avril 2016, aux environs de 10 heures TU, à l’Hôpital préfectoral, quartier Dabolakörö, Commune Urbaine (CU) de Dabola, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.





Morte des suites d’une hypertension artérielle, ‘’Double-Mara’’, originaire de la sous-préfecture de Bissikirima, a commencé le militantisme en faveur du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) au début des années 1992. Ainsi, elle s’est sacrifiée, corps et âme, pour la cause de ce parti politique.





Fodéba Kanté, ancien secrétaire général du RPG à Dabola se souvient de Hadja Ténèn, sa camarade de lutte :





«C’était une vraie militante du RPG. Durant son combat, elle n’a jamais cédé aux provocations malgré les situations politiques. Depuis que j’ai fait sa connaissance, je n’ai pas eu connaissance de sa maladie, à plus forte raison son hospitalisation. Bref, elle était très généreuse, accueillante et ouverte à tout le monde. Nous prions pour le repos éternel de son âme…».





Aux dires de Fodéba Kanté, le chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé a promis d’envoyer une mission, vendredi, 22 avril 2016, pour les condoléances d’usage.





Par sa bravoure, sa détermination en faveur du RPG, Hadja Ténèn Mara a toujours été considérée par le président Alpha Condé comme sa maman.





A noter, que ‘’la célèbre Double-Mara’’, ancienne danseuse du rythme ‘’Boundjany’’, a été inhumée lundi, 18 avril, dans son Dabola natal.





Toute l’équipe de la rédaction de l’AGP présente à la famille éplorée et au RPG, ses condoléances les plus attristées. Que le Tout-puissant Allah lui accorde sa grâce éternelle. Amen !

 
Une caravane de sensibilisation pour une acceptation des résultats par tous et une transition apaisée à travers la Guinée



Conakry, 9 nov (AGP)- Une caravane de sensibilisation pour une acceptation des résultats par tous et pour une Transition apaisée organisée par le Programme d’Appui à la Consolidation de la Paix en Guinée (PACPG) sillonnera le pays du 9 au 12 novembre a indiqué le rapporteur du comité local d’organisation de la commune de Matam, M. Abdoulaye Touré.

Pour soutenir ainsi cette caravane, le Conseil Economique et Social (CES) et ses partenaires, la Coordination des sages, les jeunes, les femmes, les acteurs politiques et les Organisations de la Société civile guinéenne, ont initié un programme de prévention de la violence en période électorale, a souligné M. Touré.

Selon lui, ce programme en cours, a déjà réalisé avant le premier tour de l’élection présidentielle, une série de concertations et de tables rondes radio et télédiffusée dans les préfectures qui ont permis aux différentes composantes de la société, de trouver ensemble des solutions pour promouvoir une élection apaisée et une transition réussie.

Compte tenu des évènements survenus au cours de ces dernières semaines, le CES a jugé nécessaire de retourner dans certaines localités sensibles afin de lancer un dernier appel aux leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent résolument à promouvoir et à préserver la quiétude sociale et accepter le résultat des urnes, a ajouté M. Touré.

C’est ainsi que cette caravane de sensibilisation touchera les préfectures de Siguiri, Kankan, Kouroussa et Kissidougou en Haute Guinée, Macenta, Guéckédou et N’Zérékoré en Guinée Forestière, Mamou, Pita, Dalaba et Labé en Moyenne Guinée, Conakry, Boké, Kindia, Coyah, Dubréka et Fria en Basse Guinée, a-t-il précisé.

A noter que ce programme bénéficie d’un appui financier du Fonds de Consolidation de la paix du système des Nations Unies à travers le PNUD et d’un appui technique de l’IFES.
AGP/9/11/010 MC/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 21 mai 2015


La vingtième (20ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2015 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 21 mai 2015 de 09h45 à 10h 10mn.

La séance a réuni la BCRG les quinze banques (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 297, 7575 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Gaoual : un vent violent provoque un incendie emportant 99 cases en fumée


Gaoual, 3 juin (AGP)- Un vent violent a balayé le 1er juin aux environs de 17 heures 56 minutes la commune urbaine de Gaoual et attisé un feu de cuisine incendiant ainsi 99 cases au quartier Houmbaya et environnants sans faire de victime en vie humaine, a rapporté le correspondant de l’AGP dans la localité.

Ce vent qui a balayé la commune urbaine d’Est à l’Ouest a fait 71 cases brûlées au quartier Houmbaya pour 30 familles, 18 cases à Missira pour 7 familles, 8 cases et 1 grenier au Km5 pour 4 familles, 2 cases à Fofana Kounda pour 1 famille soit un total de 99 cases dont les contenus se sont envolés en fumée qui abritaient 43 familles dont les contenus se sont envolés en fumée.

A cette liste, il faut également noter, que des dizaines de bâtiments privés ont été endommagés un peu partout dans la commune urbaine et dans certaines sous-préfectures notamment, l’école primaire de Malanta Centre et de Goungouroun dans la sous préfecture de Malanta, les écoles primaires Amadou Binani Diallo et Kouamé N’Kourouma, et 2 écoles primaires dans la sous-préfecture de Wendou Mborou.

A signaler, que cette catastrophe est survenue dans la commune urbaine à un moment où, la plupart des ménagères étaient préoccupées dans les cuisines.
Après un temps d’accalmie, les autorités préfectorales, les forces de sécurité et de défense, les responsables de la Croix Rouge Préfectorale (CRP) ainsi que ceux de l’Education se sont rendus sur les lieux pour constater les faits.

Les sinistrés vivent actuellement dans une totale désolation, sans nourriture, sans semence ni d’abris surtout en ce début de saison hivernale.
Les autorités préfectorales sollicitent une aide humanitaire de la part du gouvernement et des personnes de bonnes volontés, SOS donc pour les populations sinistrées de Gaoual.
AGP/3/6/011 MK/MMC/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du 28 novembre 2014


La quarante huitième (48ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi, 27 septembre 2014 de 09h40mn à 10h.

La séance a réuni la BCRG et quatorze (14) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 6 985, 0655 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Santé : «les personnes responsables des MGF/E doivent savoir qu’elles répondront devant la Justice», Me Ckeick Sako


Conakry, 19 fév (AGP)- Le ministre guinéen de la Justice, Garde des Sceaux (JGS), Me Cheick Sako a, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les Mutilations Génitales Féminines et l’Excision (MGF/E), informé que les personnes responsables de ces pratiques doivent savoir qu’elles répondront devant la justice.





Du moins, c’est ce qui ressort de sa déclaration, rapportée par la Cellule de Communication du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance en République de Guinée (Unicef Guinée).





Nous vous proposons un extrait de cette déclaration :





«L’excision est un grave problème de santé publique qui nécessite, à la fois, une sensibilisation accrue et la répression contre les personnes reconnues coupables de mutilations génitales, à fortiori sur des enfants. Parallèlement à la procédure pénale, il est important d’accentuer la sensibilisation, en impliquant les associations de femmes et le personnel de santé, parce que l’excision n’apporte rien de positif. L’acte est interdit par les textes nationaux et internationaux et nous sommes fermes là-dessus. Les personnes qui en sont responsables doivent savoir, qu’elles répondront devant la Justice», a-t-il averti.


AGP/19/02/016 ST

 
L'AGP et ses travailleurs en danger permanent


Conakry, 4 juil (AGP)- Les locaux de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) sont dans un état piteux et très sale avec des réalités qui crèvent les yeux, au quartier Almamiya dans la commune de Kaloum à Conakry, à moins qu’on ne veuille pas se rendre compte de la situation critique de cet organe de presse pourtant appelé, «Mère des medias».

Vieille de 54 ans, cette Agence est engloutie dans la précarité. Elle est logée dans un immeuble à 8 étages, dont les 5 derniers sont à usage d’habitation. Choses, d’ailleurs, qui rendent son environnement invivable. Des déchets par-ci et autres encombrants physiques par là. Bref, l’accès est plus que difficile. Des chenilles, insectes nuisibles, cafards et parasites y défilent intempestivement à l’œil nu.

Avec l’usure de la tuyauterie, qui date de l’ère coloniale, les eaux usées des toilettes des 6 autres étages, dont 5 à usage d’habitation, se déversent régulièrement dans les locaux de ce service public, situé aux premier et deuxième étages de l’immeuble colonial, mettant ainsi en danger permanent la santé et la vie des travailleurs (journalistes et autres techniciens).

L’AGP manque de toilettes adéquates. Les chaises anglaises qui s’y trouvent sont cassées, les tuyaux d’évacuation bouchés, le tout sous tendu par un manque criard d’eau.

Voilà, en peu de mots, les réalités de l’AGP au moment où l’on parle de la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Avec les pieds dans la boue, le personnel de l’AGP court de gros risques d’infection et de maladies, telles que la tuberculose et le choléra.

Raison pour la quelle, la nouvelle Direction générale, depuis son installation, n’a cessé d’introduire des requêtes auprès des autorités, en vue de trouver un siège digne d’une Agence de presse.
Le monde des médias évolue, mais l’AGP traine le pas par un manque de soutiens financier et technique en sa faveur. SOS AGP !!!
AGP/04/07/014 CM/ABD/JPO/ST

 
Le parcours succinct de la présidente du CNC


Mme Martine Condé âgée de 62 ans est née au quartier Saint Alexis dans la préfecture de Siguiri, mariée et mère de trois enfants ; elle a sortie de l’Université d’Otawa au Canada avec une Maîtrise en Communication où elle a figuré au tableau d’honneur.

En 1970, elle obtient son Brevet de technicien supérieur, option secrétariat. En 1976, elle décroche son certificat de langue anglaise à l’Université de Cambridge en Grande Bretagne.

Sur le plan expérience, Mme Condé a été directrice de la Production Audiovisuelle et de Conseil en Communication (Stimulus communication qui a pignon sur rue à Conakry).

Directrice fondatrice en 2005 de la publication ‘’Le Miroir’’, membre fondatrice du journal ‘’Le Soleil’’ avec feu Aboubacar Condé.

Avec d’autres hommes des médias, elle a procédé au lancement de la Radio Soleil FM. Membre fondatrice du médium en ligne dénommé ‘’lescarnetsdeguinee.com’’.

S’agissant de la vie associative qui l’intéresse aussi à plus d’un titre, il faut signaler que la nouvelle responsable de l’instance de régulation des médias guinéens est membre de l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC-Guinée) et membre de l’Association Guinéenne des Femmes Leaders AFL).

Par ailleurs, en tant qu’experte conseillère en Communication de 1997 à fin 2000, Martine Condé a œuvré à intégrer aux stratégies sectorielles de tous les départements ministériels, la composante communication. C’est elle qui a dirigé l’équipe chargée de l’élaboration du programme cadre d’appui à la presse publique et privée du ministère de l’Information.

Dans le monde du Cinéma, de 1985 à 1990, elle est Directrice d’Agence du Consortium Interafricain de Distribution, de Production et d’Exploitation Cinématographique à Bamako ensuite à Abidjan.

De 1983-1985, Chef du Service Prospection de Zama Publicité à Ouagadougou au Burkina Faso.

En 1983 toujours, elle est Consultante du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO) dans le cadre de sa 8ème Edition, en participant à la création et l’organisation du 1er Marché International du Cinéma Africain (MICA).

Résultat, des lauriers dont « Un Cri dans le Sahel » Vidéo Beta 32 minutes (1994) ; Couleur Prix Regard de femmes » FESPACO 95 ; Prix de la Créativité du festival Vues d’Afrique 1995 (Montréal Canada), Mention spéciale jury « Regard sur les Télévisions Africaines » décerné par TV5, « Messages des Femmes pour Beijing» documentaire vidéo Béta 52 minutes couleur diffusé à la 4ème conférence mondiale sur les Femmes et à la conférence mondiale des Parlementaires à Bucarest (octobre 1995), Prix ACCT Vue d’Afrique 1996 Montréal Dak d’Or RECIDAK Dakar (1996).

‘’Etre Femme d’Aujourd’hui’’ (Guinée) vidéo Beta 26 minutes (1998), « Wanted Excision» (Guinée) vidéo Beta 23 minutes (1999),
‘’Solidarité avec la Guinée’’ video Beta 13 minutes (2000), PNUD-Guinée : « L’Affaire de Tous» vidéo Béta 22 minutes /PNUD- Guinée sur la scolarisation des filles, « Societe Civile, si on en parlait» video de 26 mm (2001).

Mme Martine Condé aussi est consultante internationale et prête ses services à divers organismes sur des questions liées entre autres, au Genre et à la Communication.

A noter que la nouvelle présidente du CNC a eu à travailler en partenariat avec, des départements ministériels en Guinée et ailleurs, des institutions telles le PNUD, IFES et l’USAID.
AGP/13/1/011 AMS/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée


La trente deuxième (32ème ) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 7 août 2014 de 09h15 à 09h 45’.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1 USD = 6 868, 2769 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG-GE

 
AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro
https://www.jica.go.jp/senegal/french/