EDITO
Comme dans une cour de récré ! Par Alpha Kabinet Doumbouya
La propension au jeu est le fort de l’enfant. Même les plus malheureux oublient la tristesse pendant les instants de détente au ... LIRE LA SUITE >


AVIS DE CONCOURS
CONCOURS DU GRAND PRIX DE LA FAAPA POUR LE MEILLEUR ARTICLE, LA MEILLEURE PHOTO, LE MEILLEUR REPORTAGE VIDEO ET LE MEILLEUR REPORTAGE AUDIO

EPHEMERIDE
De l’OUA à l’UA, 54 ans de marche vers l’unité et le Développement de l’Afrique /Une Synthèse de Amadou Nadhel Diallo
Conakry, 23 mai (AGP)- La naissance de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), aujourd’hui Union Africaine (UA), il y a ... LIRE LA SUITE >


Partenaires

BOURSE D'ETUDE AU JAPON

CEDEAO

OSIWA

Soins Rural TM KALLO Atteindre ceux hors portée


INFOS continue...

1
2
3
4
5
6

Guinée/ Une réunion de concertation convoquée à la HAC pour lundi prochain


Conakry, 05 juin (AGP)- La Haute Autorité de la Communication (HAC) convoque, lundi, 08 juin 2015, une réunion de concertation et d’échanges avec les responsables des médias de service public et privé, suite à la polémique que suscite la Décision N°08/SC/P/ du 1er juin 2015, portant règlementation des activités des médias de service public et du secteur privé pendant la période allant du 1er juin 2015 à la veille de l’ouverture de la campagne officielle pour l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 en République de Guinée.

L’AGP rapporte le contenu de cet avis de réunion :

COMMUNIQUE

La Haute Autorité de la Communication tiendra le lundi 8 juin 2015 à 12 Heures, à son siège au palais du 25 Août ; une réunion d’information autour de la Décision N° 08 du 3 juin 2015 relative à la règlementation des activités des médias de service public et du secteur privé pendant la période allant du 1er juin 2015 à la veille de l’ouverture de la campagne officielle pour l’élection présidentielle du 11 octobre 2015.

Sont invités à y prendre part :

Tous les Directeurs d’organes publics et privés, les Bureaux de presse de la Présidence et de la Primature, la presse étrangère accréditée en Guinée, Les représentants des Institutions et Ministères concernés par les élections, à savoir :

- l’Institution nationale des Droits de l’Homme (INDH) ;
- la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI),
- e Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation,
- le Ministère de la Communication,
- le Ministère des postes et Télécommunication et des NTIC,
- le Ministère de la Justice,
- le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile,
- le Ministère des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques,
- la FOSSEPEL,
- les Organisations de la société civile, les Partis politiques légalement constitués,
- les partenaires au développement (bi et multilatéraux) et les ONG internationales partenaires.
- Vu l’importance de l’ordre du jour, la présence de tous et de toutes est vivement souhaitée.

Conakry, le 04 juin 2015

Pour la HAC
La Présidente

Mme Martine CONDE

 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’UNFPA reçoit 1 millions de dollars américains du gouvernement du Japon pour améliorer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive en République de Guinée


Conakry, 04 avril (AGP)- Le Fonds des Nations Unies pour la Population, l’UNFPA, areçu1 millions de dollars américains du Gouvernement Japonais pour soutenir les efforts du Gouvernement guinéen dans le cadre du relèvement du système de santé, notamment l’amélioration de l’accès des populations aux services de santé sexuelle et reproductive.

L’UNFPA est une des organisations internationales du Système des Nations Unies qui a fortement soutenu le gouvernement guinéen à travers le Ministère de la santé dans le cadre de la mise en œuvre du plan de relance et de résilience du système de santé post Ebola. L’initiative Mano River Union qui s’est traduite par le déploiement de 68 sages-femmes dans 34 structures de santé situées dans les zones les plus touchées et à la frontière avec le Liberia et la Sierra Leone est l’un des exemples palpables du partenariat UNFPA/Japon/Guinée, à la réponse face à la maladie à Virus Ebola.

La République de Guinée a lutté deux ans durant contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola. Cette crise sanitaire a fait plus de 2 500 morts en Guinée (pour 3 800 cas), dont 115 agents de santé. Au-delà des pertes en vies humaines, l’épidémie a eu un important impact socioéconomique et sanitaire dans le pays.

En effet, l’organisation des Etats Généraux de la Santé en mai 2015 a révélé que le système de santé guinéen est caractérisé par (i) une morbidité et mortalité encore élevée en particulier chez les groupes les plus vulnérables y compris le couple mère-enfant, (ii) une couverture insuffisante en service essentiels de santé dont la qualité est parfois douteuse, (iii) une offre de service de santé inefficiente et inéquitable.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le partenariat tripartite cité plus haut. Ainsi en 2016, le Japon renouvelle sa confiance dans les interventions de l’UNFPA en matière d’amélioration de l’accès aux services de santé de la reproduction en faveur des populations vulnérables comme il l’avait déjà fait en 2015 à hauteur de 992,908.87$.

Plus spécifiquement, cette assistance financière va renforcer l’accès aux services de santé sexuelle et reproductive incluant la disponibilité des médicaments essentiels, les fournitures des équipements et matériel médicaux, la lutte contre les MGF, la prévention des infections y compris Ebola et le renforcement des ressources humaines notamment en sages -femmes, le système d’information sanitaire et la chaine d’approvisionnement des intrants en santé de la reproduction.

Les 1 millions de dollars américains seront mis en œuvre par l’UNFPA à travers le Ministère de la Santé et couvriront les 3 régions de Labé, Kankan et Nzérékoré.





Pour plus d’informations contacter :

Dr. Kadiatou Sy, - Chargée du programme Santé de la Reproduction UNFPA-Guinée- Tel : 664397408 – Email : sy@unfpa.org

Mme Kaba Mariama Sire - Chargée de la Communication et des Relations Extérieures UNFPA Guinée - Tel : +224664 271118 – E-mail : mkaba@unfpa.org

Mr. Daiki TSUBOI-Chargé de la Coopération Economique à l’ambassade du Japon en Guinée -Tel : +224 664 55 66 49- Email: daiki.tsuboi@mofa.go.jp

 
Page de la Campagne électorale
2ème tour de l’élection présidentielle 2010 : le candidat du RPG dans le Kankandé


Boké, 11 sept (AGP)- Le candidat du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Pr Alpha Condé était mercredi, 8 septembre l’hôte des populations de Kankandé, préfecture de Boké en Basse Côte.

Il s’agissait pour M. Condé d’échanger avec les structures à la base sur les axes prioritaires du programme de société du parti.

A Sangarédi, le leader du RPG a été accueilli au terrain de football du secteur Minel par ses militants et sympathisants soutenus par les rythmes et danses traditionnelles des villages de la localité, venus le signifier leur adhésion à ses idéaux, ceux du parti et ceux de l’Alliance arc-en-ciel.

En souhaitant la bienvenue à la délégation, le président du ‘’Mouvemant Won yètèfé’’ de la sous préfecture de Sangarédi, El hadj Souaré a tout d’abord procédé à la présentation de la sous-préfecture de Sangarédi avant de rassurer le choix indéfectible des populations de sa localité en faveur du Pr Alpha Condé.

En réponse, le candidat visiblement satisfait de l’accueil réservé à sa délégation, a précisé qu’en raison des faibles recettes générées par les Mines, la Guinée a besoin plutôt d’une refonte minière et d’une révision du code minier, car selon le Pr Alpha Condé, cette refondation pourrait rapporter plus d’un milliard de dollars américains à l’Etat.

Au stade du 1er mai à Boké, deuxième étape de sa tournée dans la préfecture, le candidat à la tête de l’Alliance Arc-en ciel a été accueilli par une foule en liesse où on l’a fait découvrir un titre chanté à son honneur par le premier chanteur de l’orchestre préfectoral de Boké, M. Mamadou Camara.

L’ambiance était à son comble lors que la délégation a pris le bain de foule chacun des personnes voulant le toucher ou le voir de plus près.

C’est par la sous préfecture de Kamsar que cette délégation a bouclé cette visite de dans le Kankandé.

Auparavant, Le candidat de Rassemblement du peuple de Guinée à la tête d’une délégation de l’Alliance, Arc-en-ciel avait été accueilli le 4 septembre par les militants et sympathisants des circonscriptions électorales de la préfecture de Forécariah.

Dans cette préfecture, la délégation s’est rendue successivement dans les localités de Benty, Farmoriah, Sikhourou, et Moussaya où il a expliqué les grandes lignes du projet de société de RPG aux populations.

De Samoun, Kaniah et Moussayah en passant par Farmoriah, Benty et Sikhourou, le candidat de RPG a fait l’objet d’un accueil enthousiaste de la part des partisans et sympathisants du mouvement ‘’Won yètè fé’’ des localités traversées.

A Kaleiyiré, un district de la sous préfecture de Benty, la délégation de RPG a pu constater l’état de dégradation poussée de la piste rurale et apprécier les immenses potentialités agro pastorale et rizicole que la nature a généreusement doté cette localité frontalière de Moriah.

Après le discours du président du mouvement ‘’Won yètèfé’’, le leaders de RPG, le a vivement remercié et félicité les militants et sympathisants de l’Alliance Arc-en-ciel pour la qualité de son accueil, sa bataille pour l’autosuffisance alimentaire, le développement des infrastructures scolaires, sanitaire et routières ainsi que sa lutte contre le détournement des deniers publiques, la gabegie financière et la mauvaise gouvernance.

La délégation s’est ensuite rendue ensuite, au Port de Benti, un port en eau profonde qui, une fois aménagé pourrait jouer un rôle majeur dans l’exportation des produits miniers guinéen, c’est du moins l’avis du Pr Alpha Condé.

A Moussayah tout comme à Sikhourou et à Farmoriah, les citoyens se disent prêts à apporter leur soufrage au candidat de RPG.

Ils ont se pendant évoqué quelques problèmes qui assaillent les populations au nombre des desquels ils ont pointé du doigt la divagation des animaux et la transhumance pastorale.

Partout le Pr Alpha Condé a aussi bien développé en français que dans les langues du terroir, les axes prioritaires de son programme de société avant de présider la finale du tournoi de football doté du trophée, Alpha Condé qui a opposé ces derniers temps quatre équipés de la sous préfecture de Moussayah.

la remise officielle de la coupe suivi de prières et de bénédictions des sages ont bouclé de M. Condé dans le Moriah.
AGP/11/9/010 MC/JKD/ST

 
COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA BANQUE CENTRALE DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE


La vingt huitième (28ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 10 juillet 2014 de 9h 10’ à 9h 40’.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) des quinze (15) Banques de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1 USD = 6 851,8124 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la Banque Centrale.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale

 
Page noire : décès de Fara François Kamano, membre du Conseil préfectoral des sages de Gueckédou


Conakry, 18 juil (AGP) - Le Doyen Fara François Kamano, membre du Conseil préfectoral des sages de Gueckédou, a rendu l’âme la nuit de ce lundi 17 au mardi, 18 juillet 2017, des suites de maladie, à l’hôpital sino-guinéen de Kipé, commune de Ratoma à Conakry.



Le défunt a occupé du temps de la première République, sous feu Ahmed Sékou Touré, plusieurs hautes fonctions dont entre autres, Secrétaire politique du PDG -RDA, Ambassadeur de la Guinée en Union Soviétique, Gouverneur des régions (actuelles préfectures) de Tougué, Lola, Yomou, Dabola, …



AGP/18/07/017 - JPO

 
Coopération/ Espoir de voir la compagnie Ethiopian Air Line reprendre ses services en Guinée


Conakry, 11 avril (AGP)- A la faveur de la visite d’Etat et d’amitié du premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie en République de Guinée, Hailemariam Desalen Boshe, la représentante de la Compagnie Ethiopian Air Line en Guinée, Mme Oumou Diallo a exprimé, dimanche, 10 avril 2016, son espoir de voir sa compagnie reprendre ses services en Guinée.


Elle a fait cette annonce lors du passage du président de la République, Pr Alpha Condé et du premier ministre éthiopien à la Blue zone de Kaloum à Conakry.


La représentante de la Compagnie Ethiopian en Guinée a déclaré, qu’elle est satisfaite de la visite, en terre guinéenne, du premier ministre de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie qui montre un engagement des deux gouvernements à rehausser leurs relations d’amitié et de coopération.


«La reprise des activités de cette Compagnie dans notre pays sera un moyen pour faciliter les échanges entre les acteurs économiques des deux pays. A part la compagnie aérienne, c’est un pays qui est en train de se développer. Cette délégation n’est pas là simplement pour la compagnie aérienne», a noté Mme Oumou Diallo.


Selon elle, lorsque cette compagnie a commencé en Guinée, elle n’avait que 20 et quelques destinations et, aujourd’hui, elle a plus de 80 et quelques destinations avec 100 appareils.


Elle a ajouté, que cette visite d’Etat est aussi une opportunité pour valoriser plusieurs domaines de coopération entre les deux pays.


AGP/11/04/016 MKC/CM/AND/ST

 
Les 10 détenus graciées par le président de la République ont recouvré leur liberté ce mardi à Conakry


Conakry, 17 août (AGP)- Les 10 condamnées qui étaient détenus à la Maison Centrale de Conakry (MCC), graciées par un décret du président de la République, Pr. Alpha Condé, ont effectivement recouvré leur liberté mardi, 16 août à Conakry.

Il est revenu au régisseur de la MCC, capitaine Soriba Bangoura et au Directeur National des Services de l’Administration Pénitentiaire (DNSAP), M. Naby Youssouf Sylla de procéder à l’application de ce décret de remise totale de peine, pris par le chef de l’Etat dans la perspective de la réconciliation nationale.

A noter, que ces 10 personnes dont trois militaires ‘’Béret Rouge de la garde rapprochée du leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), El hadj Cellou Dalein Diallo’’, avaient été condamnées par un mandat du dépôt en date du 6 avril dernier suite à un procès avec pour chef d’accusation, ‘’manifestation interdite et trouble à l’ordre public’’ à l’occasion de l’arrivée à Conakry du leader de ce parti le 3 avril dernier.

A préciser, que les 7 civils étaient condamnés à un an de prison ferme avec payement d’une amende de 1000.000 GNF chacun alors que les trois militaires, ont écopé chacun, deux ans de prison ferme avec une amende de 2000.000GNF.

A signaler, qu’à l’occasion de leur libération, ces ex-locataires de la MCC ont, à tour de rôle, remercié le chef de l’Etat, pour sa grâce avant de remercier le ministre d’Etat aux Travaux Publics et Transports, El hadj Bah Ousmane, pour son implication personnelle au dénouement de cette affaire.

Dans la même lancée, le directeur de campagne du leader de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana a dit, que ce geste du président de la République est une note de soulagement pour eux.

‘’Nous saluons cet acte, car il va dans le sens d’apaiser le climat politique et social dans notre pays et de faciliter le dialogue entre les différents acteurs de la vie politique guinéenne, a-t-il ajouté.
AGP/17/8/011 ABC/ST

 
Tenue à Bamako de la session inaugurale du nouveau bureau exécutif de l’UJAO


Conakry, 23 sept (AGP)- Le nouveau bureau exécutif de l’Union des Journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO) a tenu sa session inaugurale les 16 et 17 septembre à Bamako en République du Mali.

Cette session a analysé et approuvé le rapport du 7ème Congrès tenu à Dakar, siège de l’UJAO, le Plan Stratégique 2010-2014 et a proposé un budget pour la phase II du projet.

Elle a aussi analysé la situation ‘’critique’’ que vit la presse privée togolaise ces derniers moments et s’est dite indignée avant de condamner la ‘’cascade’’ de procès qui frappent ces dernières semaines de nombreuses publications au Togo.

L’UJAO a mis l’occasion à profit pour inviter les autorités togolaises à mettre un terme à cette ‘’cascade’’ en vue de trouver une solution à l’amiable conformément aux dispositions du Code de la Presse et de la Communication du Togo.

Elle a exhorté l’ensemble des journalistes et professionnels de la presse du Togo, à ne pas perdre de vue la notion de responsabilité sociale qui leur incombe et au respect strict des principes d’éthique et de déontologie dans l’exercice de la profession.

L’UJAO suit avec beaucoup d’attention l’évolution de la situation par le biais de sa structure affiliée qu’est l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT).

Dans son intervention, le président de l’UJAO, M. Mohamed Garba également président de l’Union des Journalistes du Nigeria (NUJ), s’est réjoui de l’engament dont font montre les nouveaux membres du Bureau Exécutif depuis leurs élections le 28 Avril 2010.

Il a ensuite réitéré son appel en faveur d’une nouvelle vision, des normes et des pratiques nouvelles pour instaurer au sein des Associations membres de l’UJAO, des pratiques fondées sur l’éthique.

A l’issue des travaux, une Commission d’Enquête, une Commission de relecture des textes de l’Association et une Commission de mobilisation de fonds ont été mises en place.

La consultante, Mme Mouko Alice Nga Minkala a de son côté, procédé au lancement officiel du rapport de la revue à mi-parcours du Programme de Renforcement des Capacités (PRC) UJAO qu’elle a réalisé et qui fait ressortir les forces et faiblesses du projet, les recommandations formulées pour l’avenir du PRC -UJAO.

Le représentant de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF), Mr Claude Sinzogan, administrateur des Programmes et superviseur du PRC-UJAO a quant à lui, félicité le nouveau bureau et a loué les initiatives de ses membres en l’assurant de la volonté de sa Fondation de poursuivre son soutien à l’UJAO.
AGP/23/9/010 AB/ST

 
L’UPR s’est officiellement alliée samedi au RPG du Pr Alpha Condé


Conakry, 23 août (AGP)- L’Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR) de Elhadj Bah Ousmane et le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), ont signé samedi, 21 août à Conakry, un protocole d’alliance pour le second tour du scrutin présidentiel prévu le 19 septembre prochain.

Le quartier général du parti UPR sis à la Minière dans la commune de Ratoma a servi de cadre à cette rencontre en présence des militants et sympathisants des deux partis ainsi que quelques représentants des partis alliés au RPG.

Dans son intervention, le président de l’UPR, Elhadj Bah a dit que son alliance avec le RPG est le résultat de plusieurs contacts et négociations avec tous les responsables de son parti, contacts au cours desquels, le choix est tombé sur le RPG à cause de son programme visant non seulement à lutter contre les maux dont souffre le pays, mais aussi et surtout à rassembler les guinéens afin que le rêve tant attendu qu’est le développement du pays, connaisse le jour en Guinée, a-t-il précisé.

Quant au Pr. Alpha Condé président du RPG, il a souligné qu’à travers cette alliance, les uns et les autres doivent comprendre que ce n’est pas trois régions qui sont regroupées contre une, mais c’est l’ensemble des guinéens qui optent pour le changement sans distinction aucune. Une façon de mettre fin à l’utilisation de la machine de corruption et de détournement en vigueur dans l’administration guinéenne depuis plus d’une décennie, a-t-il ajouté.
AGP/23/8/010 CM/AB/ST

 
Médias : la République de Guinée accueille en novembre 2017 les 46èmesAssises de la Presse francophone


Conakry, 20 avril (AGP)- La République de Guinée vient d’être choisie pour abriter les 46èmes Assises de la Presse francophone, prévues au mois de novembre 2017 sur le thème central «Journalistes et médias dans les situations de crise», a-t-on appris à Conakry de source informée.


C’est à l’occasion des 44èmes Assises de la presse francophone, tenues à Lomé au Togo du 25 au 30 novembre 2015, que la Section guinéenne de l’Union de la Presse Francophone (UPF), représentée par son président, Naman Camara, a déposé la candidature de la Guinée au Comité international de l’UPF, instance de décisions.


Après plusieurs jours de débats, le Comité international de l’UPF a validé à l’unanimité la candidature de la Guinée pour accueillir cet événement de dimension mondiale.


Le 29 mars dernier, le secrétaire général du Comité international de l’UPF, Jean Kouchner a officiellement saisi les hautes autorités de la Guinée, sollicitant leur soutien pour la tenue des 46èmes Assises de la Presse francophone en novembre 2017, à Conakry.


Restant dans la logique du président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, qui fait de la formation des médias guinéens une de ses priorités, le ministre guinéen de la Communication, Rachid Ndiaye a favorablement répondu au Comité international de l’UPF, à travers un courrier, jeudi, 14 avril dernier.


Nous vous proposons un extrait de ce courrier :


«En accusant réception de votre lettre le 29 mars 2016, relative à la tenue des 46èmesAssises de la Presse Francophone en 2017 à Conakry, j’ai le plaisir de vous remercier pour l’honneur que vous faites à mon pays d’accueillir cette importante rencontre.


En vous réaffirmant l’intérêt que nous portons à la tenue de ces assises en Guinée, je vous prie de croire Monsieur le secrétaire général l’expression de mes sentiments confraternels».


Pour passer à l’acte, le ministre de la Communication a désigné son secrétaire général, Mohamed Condé, comme facilitateur des préparatifs desdites assises qui vont regrouper plus de 300 journalistes et dirigeants de médias.


Elles constituent une opportunité pour la Guinée, non seulement de poser les questions liées à la liberté de la presse, notamment en période de tensions et à la responsabilité des journalistes, mais aussi de vendre image du pays, de promouvoir l’expertise guinéenne et favoriser la formation des médias guinéens.


Une délégation du Comité international de l’UPF est attendue dans les prochaines semaines à Conakry, en République de Guinée pour étudier les conditions de faisabilité de cette rencontre.


A préciser, que les 45èmes Assises de la presse francophone se tiendront en novembre 2016, à Antananarivo (Madagascar) sur le thème, «l’Economie des médias dans les pays en développement», en marge du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie.


AGP/20/04/016 AND/NC/ST/KS/ST

 
Le Conseil des ministres a tenu sa 15ème Session ordinaire ce jeudi à Conakry


Conakry, 12 août (AGP)- Le Conseil des ministres a tenu sa 15ème Session ordinaire ce jeudi, 11 août au palais Sèkhoutouréya à Conakry de 10 heures à 12h06mn, sous la présidence du président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé autour de quatre points inscrits à son ordre du jour.

1- Message du président de la République,
2- Compte-rendu de la Session ordinaire du Conseil Interministériel du mardi 9 août,
3- Décisions
4- Divers

Au titre du premier point, le président de la République a déploré les lenteurs dans le suivi des dossiers au niveau de l’Administration Publique.

Pr. Alpha Condé a noté, qu’il est de la responsabilité de l’Administration Publique de poursuivre les réformes nécessaires à l’instauration d’un climat sain de collaboration entre les divers segments de l’économie nationale.

Le chef de l’Etat a demandé aux membres du gouvernement d’accepter le report des congés annuels, pour faire face aux urgences de cette période.

Au titre du second point, le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana a rendu compte des questions débattues lors du dernier Conseil Interministériel tenu mardi, 9 août à Conakry.

Après de fructueux débats, le Conseil des ministres a pris plusieurs décisions

1- Il a approuvé le Projet de Correctif Budgétaire 2011 devant être soumis au Conseil National de la Transition (CNT) pour examen et adoption ;

2- La mise en place prochaine d’une Commission Nationale Provisoire composée de religieux, de sages de toutes les régions naturelles en vue de jeter les bases d’une véritable réconciliation nationale ;

3- Le Conseil a invité les départements en charge de la Justice, de l’Habitat, de l’Economie et des Finances, le gouverneur de la Banque Centrale, à soumettre au gouvernement des propositions de réformes du secteur bancaire et foncier, pour faciliter l’accès de la population aux crédits immobilier et bancaire ;

4- Le Conseil a demandé aux membres du gouvernement de se rendre dans les préfectures dans le cadre du suivi de la campagne agricole et de la sécurisation des fonds obtenus suite à la vente des intrants agricoles subventionnés par l’Etat ;

5- Le Conseil a invité le ministre du Contrôle Economique, à mobiliser le corps des Inspecteurs et Contrôleurs d’Etat, pour le suivi du fonctionnement de l’Administration Publique en procédant au besoin, à des missions ponctuelles ;

6- Le Conseil invite les ministres en charge de l’Administration du Territoire et de la Fonction Publique, à prendre toutes les dispositions utiles en vue d’entreprendre le recensement biométrique de l’effectif de la Fonction Publique ;

7- Le ministre de la Santé est chargé de créer une Commission de mise en œuvre des recommandations des états généraux, pour une réforme du secteur médical et pharmaceutique afin, d’enrayer les pratiques abusives lors des soins et au cours des achats de produits pharmaceutiques ;

8- Le Conseil a approuvé le projet de tenue des états généraux du secteur privé pour la pleine participation de ce secteur, créateur d’emplois, à la mise en œuvre du projet de société amorcé avec l’avènement de la troisième République.

Avant de lever la séance et après avoir invité le gouvernement à renforcer sa cohésion, le chef de l’Etat, a donné de larges informations sur la situation politique africaine et internationale.
AGP/12/8/011 DDD/ST

 
Guinée-Politique/ Présidentielle 2015 : le président Alpha Condé désigné officiellement comme candidat du RPG/Arc-en-ciel à l’élection du 11 octobre


Conakry, 11 août (AGP)- Le président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé a présidé, mardi, 11 novembre 2015, au Palais du peuple de Conakry, la cérémonie de clôture des travaux de la Convention Nationale du RPG/Arc-en-ciel, à l’occasion de laquelle, il a été officiellement désigné candidat de ce parti à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, rapporte l’AGP.





C’était en présence du président de l’Assemblée Nationale (AN) de Guinée, honorable Claude Kory Kondiano, des membres du gouvernement, des représentants des institutions républicaines et des missions diplomatiques accréditées en Guinée.





Durant trois jours, les 127 Fédérations du RPG/Arc-en-ciel ont débattu des questions liées au bon fonctionnement du parti pour mieux préparer l’élection du 11 octobre 2015, mais surtout la désignation du Pr. Alpha Condé, comme candidat du parti à l’élection présidentielle prochaine.





Les 127 Fédérations et 936 membres, qui ont pris part aux travaux de cette Convention nationale du RPG/Arc-en-ciel, ont jugé positifs les cinq ans de leur candidat à la tête du pays. Chose qui leur a poussé à lui renouveler leur confiance pour un second mandant.





Plusieurs allocutions (des femmes, des jeunes, des mouvements de soutien et du Bureau Politique National du RPG/Arc-en-ciel), toutes axées sur le choix du candidat, ont marqué la cérémonie de clôture de cette Convention.





A l’occasion, le candidat désigné du RPG/Arc-en-ciel à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015, Pr. Alpha Condé a, d’entrée, salué l’élection de Hadja Rabiatou Sérah Diallo à la tête du Conseil Economique et Social (CES) qui, selon lui, incarne la valeur de la femme africaine, particulièrement la femme guinéenne.





‘’Je remercie également les militantes et militants du parti qui ont sacrifié de gros efforts pour le rayonnement des valeurs et la mission que s’est fixé le parti depuis sa création jusqu’à nos jours. Moi, je ne présente pas mon bilan, c’est au peuple de le faire’’, a dit ensuite le président de la République.





Pour Alpha Condé, la maladie Ebola a amené à tirer beaucoup de leçons, dont notamment chercher à attirer les investisseurs vers le pays. Car, c’est l’investissement qui ferme les portes du chômage dans un pays. «Avec le RPG/Arc-en-ciel, la montagne sera déplacée», a-t-il ajouté.


AGP/11/08/015 MKC/KS/FDF/ST

 
Veille de Ramadan en Guinée : le président de la République offre 600 sacs de riz aux femmes balayeuses de Conakry


Conakry, 13 mai (AGP)- Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé vient d’offrir six cent (600) sacs de riz aux six cent (600) femmes balayeuses des cinq communes de Conakry, rapporte l’AGP.


La remise de ce don aux bénéficiaires a été faite par le gouverneur de la Ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura, jeudi, 12 mai 2016, dans les installations du Gouvernorat.


Ce don du chef de l’Etat guinéen, Pr Alpha Condé, s’inscrit dans le cadre de l’allégement du panier de la ménagère pendant le mois de Ramadan, un mois de jeûne et d’abstinence chez les musulmans entre le lever et le coucher du soleil, qui s’annonce pour le 06 juin prochain.


Selon le gouverneur de Conakry, «c’est une manière pour le chef de l’Etat, d’encourager ces femmes dans le travail qu’elles accomplissent sous le soleil, et la pluie, dans le souci d’aider le Gouvernorat à nettoyer la ville de Conakry».


Se disant très satisfaites du don du président de la République, les différentes représentantes des femmes balayeuses des cinq communes de Conakry ont vivement remercié Pr Alpha Condé, pour avoir pensé à elles, surtout à l’approche du Ramadan.


A noter, qu’une autre remise de 400 sacs de riz aura lieu, vendredi, 13 mai, au Port Autonome de Conakry (PAC). Un don du président Alpha Condé aux dockers du port de Conakry, a informé le gouverneur de Conakry.


AGP/13/05/016 TA/ST

 
Page Noire:

M. Gassimou Sylla, journaliste sportif est décédé jeudi à Conakry


Conakry, 17 Aout (AGP)- Gassimou Sylla, journaliste reporter sportif de la Radi Télévision Guinéenne (RTG), surnommé par ses confrères, ‘’Le Boeing de la Rédaction), a tiré sa révérence jeudi, 17 août à l’Hôpital national de Donka à Conakry aux environs de 21heures53 GMT.

Décédé suite à une maladie, après 30 ans d’exercice dans sa carrière de journaliste professionnelle, Gassimou Sylla a été admis mercredi,8 aout dernier au Service des Maladies Infectieuses et Tropicales de ce CHU, où il suivait un traitement gratuit pour ses loyaux services rendus à la Nation guinéenne.

Rencontré dans son lit de malade, le défunt nous a confié, qu’il entretenait de bons rapports avec ses collaborateurs, indiquant qu’il n’avait bénéficié d’aucun soutien de la part de la Direction Général de la RTG, avant d’ajouter, que seule la Direction générale de Donka lui avait accordé gratuitement le traitement et les produits.

Selon son médecin, Dr Edouard Florent Bangoura, Gassimou Sylla a été reçu par ses services, dans un état critique.
A 72 heures de sa mort, l’homme avait reçu plusieurs soutiens de ses compatriotes dont PDG de Guinée Games, Antonio Souaré, la Fédération Guinéenne de Football (FGF) et le gouvernement qui, dit-on, cherchait à l’évacuer sur l’étrange.

Gassimou Sylla, qui sera inhumé ce vendredi, 17 août après la prière de 14 heures à Conakry, laisse derrière lui deux femmes et une dizaine d’enfants.
AGP/17/8/012 OS/MKC/FDF/ST

 
Une caravane de sensibilisation pour une acceptation des résultats par tous et une transition apaisée à travers la Guinée



Conakry, 9 nov (AGP)- Une caravane de sensibilisation pour une acceptation des résultats par tous et pour une Transition apaisée organisée par le Programme d’Appui à la Consolidation de la Paix en Guinée (PACPG) sillonnera le pays du 9 au 12 novembre a indiqué le rapporteur du comité local d’organisation de la commune de Matam, M. Abdoulaye Touré.

Pour soutenir ainsi cette caravane, le Conseil Economique et Social (CES) et ses partenaires, la Coordination des sages, les jeunes, les femmes, les acteurs politiques et les Organisations de la Société civile guinéenne, ont initié un programme de prévention de la violence en période électorale, a souligné M. Touré.

Selon lui, ce programme en cours, a déjà réalisé avant le premier tour de l’élection présidentielle, une série de concertations et de tables rondes radio et télédiffusée dans les préfectures qui ont permis aux différentes composantes de la société, de trouver ensemble des solutions pour promouvoir une élection apaisée et une transition réussie.

Compte tenu des évènements survenus au cours de ces dernières semaines, le CES a jugé nécessaire de retourner dans certaines localités sensibles afin de lancer un dernier appel aux leaders d’opinion pour qu’ils s’engagent résolument à promouvoir et à préserver la quiétude sociale et accepter le résultat des urnes, a ajouté M. Touré.

C’est ainsi que cette caravane de sensibilisation touchera les préfectures de Siguiri, Kankan, Kouroussa et Kissidougou en Haute Guinée, Macenta, Guéckédou et N’Zérékoré en Guinée Forestière, Mamou, Pita, Dalaba et Labé en Moyenne Guinée, Conakry, Boké, Kindia, Coyah, Dubréka et Fria en Basse Guinée, a-t-il précisé.

A noter que ce programme bénéficie d’un appui financier du Fonds de Consolidation de la paix du système des Nations Unies à travers le PNUD et d’un appui technique de l’IFES.
AGP/9/11/010 MC/ST

 
Le président du Groupe de la BAD s’est réjoui des ‘’progrès remarquables’’ enregistrés par la Guinée


Conakry, 1er mars (AGP)- Le président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), Donald Kaberuka s’est réjoui, dans une correspondance réponse, du 20 février 2012, adressée au président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, des ‘’progrès remarquables’’ enregistrés par la Guinée.

Cette correspondance fait suite à celle que le chef de l’Etat guinéen a adressée au président du Groupe de la BAD, le 24 janvier dernier, dans laquelle, Pr Alpha Condé a souhaité l’ouverture en Guinée, d’une représentation résidente de cette importante institution bancaire.

Revenant sur les performances macro économiques enregistrées par le pays depuis un an, le Chef de l’Etat indiquait dans la même correspondance que la vision du gouvernement pour le futur est, de restaurer la bonne gouvernance dans la gestion économique et financière, promouvoir un environnement des affaires incitatif pour l’entreprise et les investissements privés.

Egalement, de renforcer les infrastructures, améliorer l’éducation et la santé, et mobiliser l’énorme potentiel de la Guinée dans les domaines agricole, minier et hydroélectrique.

Il a ainsi invitant M. Donald Kaberuka, à effectuer une visite en Guinée, avant de solliciter l’appui technique et financier de l’institution bancaire dans les domaines précités, y compris les infrastructures routières et les exportations de produits agricoles et de courant électrique.

Voici l’intégralité de la correspondance réponse du président du Groupe de la BAD, M. Donald Kaberuka :

Monsieur le président,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre correspondance du 24 janvier 2012, par laquelle vous avez bien voulu me faire part des tendances d’évolution récentes de l’économie guinéenne et des perspectives que vous avez tracées pour les court, moyen et long termes.

Je me réjouis des progrès remarquables que la Guinée a enregistrés sous votre leadership. De même, je salue votre vision pour le futur de la Guinée et partage votre détermination à poursuivre les réformes que vous avez initiées dans des domaines clés tels que la gouvernance économique et financière, l’environnement des affaires, les infrastructures, le secteur minier, ainsi que l’éducation et la santé.

Je puis vous assurer de la disponibilité entière de la Banque à renforcer ses relations de partenariat avec la Guinée. Déjà, la nouvelle stratégie de coopération avec votre pays qu’elle vient d’élaborer prend dûment en considération l’ensemble des défis et préoccupations que vous avez exprimés.

Son adoption par le Conseil d’administration interviendra dans les toutes prochaines semaines. C’est donc avec un grand plaisir que nos équipes œuvreront sans relâche en relation étroite avec votre Gouvernement à la réalisation de vos nobles desseins.

Dans ce cadre, je serais personnellement honoré de me rendre en Guinée au cours de cette année, pour célébrer l’exemplarité de notre partenariat et approfondir avec vous-même et votre gouvernement les défis communs à relever pour permettre à votre beau pays de jouer pleinement son rôle dans le développement économique et social de la sous-région et du continent entier.

En collaboration avec votre administrateur à la Banque, je suggère que nos services respectifs travaillent d’un commun accord à en préciser un calendrier approprié.

J’ai pris bonne note de votre souhait légitime d’accueillir une représentation résidente de la Banque à Conakry. Je conviens en effet avec vous de la portée qu’aurait une telle présence pour le renforcement de la qualité de notre coopération.

Compte tenu des contraintes financières actuelles, j’ai demandé à mes services techniques d’étudier dans les meilleurs délais, la faisabilité d’une solution intermédiaire pouvant répondre aux exigences d’une telle coopération de proximité.

En vous réitérant mes sincères remerciements pour le soutien inestimable que la Guinée apporte à la Banque, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma haute considération.
AGP/1er/3/012 ST

Portrait succinct de M. Donald Kaberuka

Conakry, 1er mars (AGP)- L’actuel président du Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Donald Kaberuka est né en 1951 au Rwanda. Il parle et écrit le Français et l'Anglais.

Il obtient :

-En 1976, sa Licence de philosophie à l'Université Dar-es-Salaam de la Tanzanie,

-En 1979, son Diplôme universitaire (spécialité : économie et développement) à l'Université East Anglia de la Grande-Bretagne,

-En 1980, sa Maîtrise d'économie à l'Université de Glasgow, en Ecosse, et

-En 1984, son Doctorat d'économie à l'Université de Glasgow, en Ecosse.

-De septembre 2005 jusqu'aujourd'hui, président de la BAD,

-D'octobre 1997 à septembre 2005, ministre rwandais des Finances,

-De mars 1997 à octobre 1997, ministre d'Etat rwandais (Budget et Planification).

Avant sa prise de fonction au sein des départements gouvernementaux, M. Donald Kaberuka a été économiste à Inter-African Coffee Organisation (IACO) et a fourni des conseils aux pays africains exportateurs de café.
AGP/1er/3/012 ST

 
Nomination du Général Sékouba Konaté comme Haut Représentant de l’UA pour l’opérationnalisation de la FAA


Conakry, 8 déc (AGP)- Le président de la Commission de l’Union Africaine (UA), M. Jean Ping, a nommé mardi, 7 décembre, le président de la Transition, ministre de la Défense Nationale de la République de Guinée, Général d’Armée Sékouba Konaté, en qualité de Haut Représentant de l’UA pour l’Opérationnalisation de la Force Africaine en Attente (FAA) et cumulativement, comme responsable de la Planification et la Gestion Stratégique des Opérations de Soutien à la Paix de l’UA.

La FAA est l’un des principaux piliers de l’Architecture continentale de paix et de sécurité, telle que prévue par le protocole relatif à la création du conseil de paix et de sécurité de l’UA.

Elle a pour mandat, d’entreprendre des opérations de soutien à la paix, ainsi que des missions d’intervention dans des cas de génocide, de crimes de guerre ou de crime contre l’humanité conformément à l’acte constitutif de l’UA.

Né en juin 1964 à Conakry, le Général d’Armée Sékouba Konaté a suivi une formation d’officier à l’Académie royale de Meknès au Maroc, à l’école d’application de l’infanterie de Montpellier et à l’école des troupes aéroportées de Paris en France ainsi qu’à l’école de guerre en Chine.

Il a également servi dans le contingent de maintien de la paix de la CEDEAO en Sierra Léone. Il a assuré d’importantes responsabilités au sein de l’armée guinéenne, ayant notamment commandé le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA).
AGP/8/12/010 MC/AB/ST

 
Le secrétaire général adjoint des NU, Michel Sidibé en visite de travail en Guinée


Conakry, 29 mars (AGP)- Le secrétaire général adjoint des Nations Unies (NU), Michel Sidibé, également directeur exécutif de l'ONUSIDA, effectue une visite de travail en République de Guinée du mardi, 29 à jeudi, 31 mars 2016, selon un communiqué de presse de la Cellule de Communication du Programme des Nations Unies pour le Développement en Guinée (PNUD-Guinée).





Il sera accompagné du directeur régional de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Djibril Diallo et d’une délégation du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, conduite par la directrice régionale pour l’Afrique et le Moyen Orient, Mme Cynthia Simangela MWASE, a-t-on indiqué.





L’objectif de cette visite du secrétaire général adjoint des Nations Unies (NU), Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA, est de témoigner le soutien et la solidarité de l’ONUSIDA aux autorités et aux populations guinéennes durement affectées, ces deux dernières années, par l’épidémie de la maladie à virus Ebola, et de réaffirmer l’engagement de l’ONUSIDA dans le renforcement du plaidoyer international pour la mobilisation des ressources pour la lutte contre le Sida en Guinée, a-t-on précisé.





Le directeur exécutif de l'ONUSIDA aura des entretiens avec les autorités sur la prochaine réunion de haut niveau sur le VIH/Sida de juin 2016, dont les objectifs sont, de «passer en revue les progrès faits depuis 2011, de sécuriser l’engagement politique pour mettre fin à l’épidémie d’ici 2030, de définir la direction de la réponse mondiale au Sida pour les 5 prochaines années», a-t-on énuméré.





Durant son séjour, le directeur exécutif de l’ONUSIDA et sa suite auront une série d’entretiens avec le premier ministre, chef du gouvernement, Mamady Youla et plusieurs membres du gouvernement, l’Equipe Pays des Nations Unies et les partenaires techniques et financiers, ainsi que les différents responsables des structures nationales en charge de la lutte contre le Sida.





Michel Sidibé sera ensuite reçu en audience par le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.





Avant son départ de Conakry, jeudi, 31 mars, il procédera au lancement de la Subvention VIH/Sida du Fonds Mondial en faveur de la Guinée, pour un montant de 60 millions dollars américains. Ça sera en présence des représentants du gouvernement, des partenaires, de la Société civile et du secteur privé, a-t-on informé.





Depuis sa nomination au poste de directeur exécutif de l'ONUSIDA et de secrétaire général adjoint des NU en 2009, par le secrétaire général des NU, Ban Ki-Moon, la vision de Michel Sidibé de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida a trouvé un écho dans le monde entier. Sous son leadership, l'ONUSIDA s'emploie à veiller à ce que personne ne soit laissé de côté dans la riposte au VIH et à ce que tous ceux qui en ont besoin aient accès aux services vitaux de lutte contre le VIH, a-t-on noté.





Il est à l'origine de l'appel mondial pour l'élimination des infections à VIH chez les enfants, et son activisme international a permis de placer durablement le VIH parmi les principales priorités des agendas politiques. Son idée de responsabilité partagée et de solidarité mondiale a été adoptée par la communauté internationale et a encouragé les pays les plus touchés à s'approprier petit à petit leur lutte contre l'épidémie, a-t-on ajouté.





«M. Sidibé travaille depuis plus de 30 ans dans le service public. Sa passion pour le progrès de la santé mondiale a pris naissance au Mali, son pays natal, où il a défendu l'amélioration de la santé et du bien-être des peuples touaregs nomades. Il est ensuite devenu directeur national de l'Association Terre des Hommes.





En 1987, M. Sidibé rejoint l’UNICEF en République Démocratique du Congo. Au cours des quatorze années qu’il passe au sein de l’organisation, il supervise des programmes menés dans dix pays francophones d’Afrique et officie en tant que représentant national dans plusieurs pays.





M. Sidibé est titulaire d'un Doctorat honoraire de l'Université de Tuskegee, de l'Université Clark et de l'Université de la Colombie-Britannique, ainsi que d'une chaire honoraire à l'Université de Stellenbosch. En 2012, il est désigné comme l'un des 50 africains les plus influents par Africa Report et, en 2009, le quotidien français Le Monde, le classe parmi les 50 personnalités de l'année.





M. Sidibé a reçu l'Emerging Leader Award décerné par la Fondation des Nations Unies et l'Association des Nations Unies des Etats-Unis, il a été fait Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur par la France et nommé Officier de l'Ordre national du Mali, Officier de l'Ordre national du Bénin et Chancelier de l'Ordre national du Tchad. Il a également été décoré de l'Ordre de Saint-Charles par la Principauté de Monaco. En outre, M. Sidibé est membre du Conseil d'administration mondial de l'Organisation Grassroot Soccer.





Le secrétaire général adjoint des NU détient deux diplômes post-master en Planification sociale et Démographie et en Développement et économie politique de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, en France. Il est aussi titulaire d’une maîtrise en Économie.





M. Sidibé parle couramment l'anglais et le français, ainsi que plusieurs langues africaines. Il est marié et père de quatre enfants».


AGP/29/03/016 PNUD/AGP

 
Route 2 x 2 Dabompa-Coyah/L’entreprise brésilienne OAS est à pied d’œuvre pour être dans les délais contractuels


Conakry, 20 mai (AGP)- L’entreprise brésilienne de construction de route (OAS), chargée de l’exécution des travaux d’extension de la route 2 x 2 voies, Dapompa-Km 36 est à pied d’œuvre pour être dans lesdélais contractuels, a-t-on remarqué,lundi, 19 mai, sur les lieux.

A l’annonce de la saison pluvieuse, OAS met les bouchées doubles afin d’être dans les délais contractuels face au gouvernement guinéen, a indiqué le responsable commercial de l’entreprise, M. Sakoba Kéita.

«Au jour d’aujourd’hui, il y a une évolution positive, les travaux avancent très bien, parce que l’entreprise redouble d’efforts, même les jours fériés sont mis à profit pour construire les grands ouvrages de franchissements avant la tombée des grandes pluies», a-t-il affirmé.

De son coté, le chargé d’Etudes du secteur minier et de la Communication de l’entreprise, Kèlèty Touré a ajouté que «la construction de cette route tient compte d’une spécificité car, dit-il, la voie Dapompa-Km 36 sera une voie assez fluide qui sera utilisée par les gros porteurs, ce qui fait qu’il faut y appliquer les normes de goudrons et bitume assez conséquentes, en tenant compte de la fréquence du passage des véhicules poids lourd».

Pour ce faire, c’est une couche de 20 cm qui est prévue avec un bitume BO 0,10 et BO 0,14 et il y a 2.993 m3 de bitume en volume. Donc il y a deux couches, une première de 13 cm et une seconde de 7 cm, a-t-il expliqué.

Pour l’instant, l’entreprise préconise de travailler sur une première voie, c’est pourquoi un observateur étranger à la société ne voit les travaux que d’un seul coté, avec la réalisation des canaux d’évacuation des eaux, du terrassement en certains endroits et l’application de la première couche de bitume.
AGP∕19∕ 05∕ 014 HML∕AB∕JPO∕ ST

 
Page Noire :

Le cameraman du président Alpha Condé, Nanamoudou Traoré ‘’Doudou’’ n’est plus !


Conakry, 12 juin (AGP)- C’est avec consternation que la Guinée a appris dans l’après-midi du jeudi, 12 juin, le décès Nanamoudou Traoré ‘’Doudou’’, cameraman privé du président de la République, Pr Alpha Condé, des suites d’un arrêt cardiaque.

Né le 21 février 1967 à Siguiri, cameraman au Bureau de Presse de la Présidence de la République, Nanamoudou Traoré ‘’Doudou’’, un compagnon fidèle du président Alpha Condé, présent dans toutes ses manifestations politiques, depuis 1992, est décédé ce jeudi, 12 juin, alors qu’il était en plein exercice de son métier.

En cette douloureuse circonstance, le président de la République, Pr Alpha Condé, a adressé ses sincères condoléances à la famille éplorée et au monde de la presse, ainsi que celles du peuple et du gouvernement guinéen.

Le défunt laisse derrière lui, une femme et cinq enfants.
Que l’âme de Doudou Traoré repose en paix. Amen !
AGP/12/06/014 FSC/JPO/ST

 
Le gouvernement guinéen a rendu un hommage à la DN du Trésor Public, Mme Aïssatou Boiro morte assassinée


Conakry, 14 nov (AGP)- Le gouvernement guinéen a organisé mardi, 13 novembre au Palais du peuple à Conakry, des cérémonies de recueillement et de souvenir en hommage à la Directrice Nationale du Trésor Public, Mme Aïssatou Boiro, assassinée vendredi, 09 novembre dernier par des inconnus à l’aide d’armes de guerre.

Cette journée de mardi avait été déclarée auparavant par le président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, ‘’Journée de deuil national’’ en la mémoire de la défunte.

La dépouille mortelle a été exposée ce jour au Palais du peuple, en présence du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui avait à ses côtés le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana et les membres du gouvernement.

En plus des parents de la défunte, on notait également à ces cérémonies, la présence des représentants des institutions nationales et internationales, ses amis et autres collaborateurs, tous venus rendre un dernier hommage à Aïssatou Boiro.

A l’occasion, le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances, Kerfalla Yansané a indiqué dans son intervention, que Mme Boiro était la personnification de l’engagement, de la droiture et de la rigueur, révélant qu’elle a participé à la mise en place du système méticuleux de contrôle des dépenses publiques, qui a permis de déjouer les diverses tentatives de fraude.

‘’Mais cela lui a malheureusement valu la haine. Elle est morte parce qu’elle refusait tout compromis entre l’intérêt public et les intérêts sordides des groupes mafieux’’, a expliqué le ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.

Il a ensuite déclaré, que cette disparition est loin de décourager les travailleurs honnêtes, avant d’ajouter que, l’assassinat de Mme Boiro doit amener tous les agents de l’Etat à reprendre le flambeau de la droiture et de l’honneur, afin que la corruption et l’impunité soient à jamais bannies de la société guinéenne.

Pour sa part, le représentant du Fonds Monétaire International (FMI) en Guinée, Aziz Wann a indiqué, que Aïssatou Boiro était, non seulement, l’image d’une Guinée chaleureuse et hospitalière, mais aussi, d’une Guinée qui change.

Ainsi, le représentant du FMI a fait part d’un des souhaits de la défunte, celui de faire de l’Administration guinéenne, une administration exemplaire et son engagement total pour permettre l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE).

Pour le représentant de l’Union Européenne (UE) en Guinée, Philipe Van Dame, la meilleure façon de rendre hommage à Mme Aïssatou Boiro, est de suivre ses œuvres dans l’intérêt de toute la Nation.

Au nom de la famille Boiro, Aliou Boiro a remercié le gouvernement pour avoir organisé cette cérémonie, qui, selon lui, témoigne de l’affection des uns et des autres pour la défunte.

En exprimant toute l’émotion de la famille, Aliou Boiro a invité chacun à accepter cette volonté de Dieu.

Ce fut ensuite le tour du Secrétaire général aux Affaires Religieuses, El hadj Abdoulaye Diassy, de faire des prières pour la regrettée, avant que le président de la République ne se recueille sur le corps de la dépouille mortelle.

A signaler qu’après le Palais du Peuple, la dépouille a fait escale à la Basse militaire, où elle a été embarquée à bord d’un hélicoptère à destination de Koundara, sa préfecture natale pour son inhumation.
AGP/14/11/012 ST/FDF/ST

 
Le président de la République a récemment reçu en audience à Conakry, le PDG de SSH WORLD Wide and Project


Conakry, 6 mars (AGP)- Le président de la République, Pr Alpha Condé a reçu en audience, le 2 mars dernier, au Palais Sèkhoutouréya dans la commune de Kaloum à Conakry, une délégation de la société marocaine SSH World Wide and Project, venue lui faire part de son intention d’investir dans le domaine agricole en Guinée, a rapporté le Bureau de Presse de la Présidence.

Dans cette perspective, ce consortium d’entreprises s’intéresse principalement à la production du riz, dans le but, d’aider davantage la Guinée dans son programme de lutte engagé pour une auto suffisance alimentaire en faveur de la population, en développant l’agriculture.

A l’issue de cette audience, le PDG de la société SSH World Wide and Project, Said Mouhyi a précisé, que leur entretien avec le chef de l’Etat, était axé sur leur arrivée en tant qu’investisseurs en Guinée et qu’ils sont intéressés par la production du riz.

Concernant ce projet agricole, M. Mouhy a dit déjà être en contact avec le département de l’Agriculture par ce que, selon lui, il travail déjà avec le ministre et le secrétaire général de ce ministère sur un projet concret dont les travaux sont lancés.
AGP/6/3/012 ST/JPO/ST

 
Guinée-Média/ La préfecture de Dalaba a désormais sa Radio Communautaire


Dalaba, 22 mars (AGP)- La préfecture de Dalaba en Moyenne Guinée possède depuis samedi, 12 mars 2016, sa Radio Communautaire créée grâce à la collaboration entre la communauté locale, la Direction Générale de la Radio Rurale de Guinée (DG/RRG), la Banque Mondiale (BM) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), a-t-on appris de source informée.





Elle a été inaugurée ce samedi par le ministre de la Communication, Rachid Ndiaye en présence du représentant de l’Unicef en Guinée, Dr Mohamed Ag Ayoya, et des populations de Dalaba, fortement mobilisées pour la circonstance.





Dotée d’un émetteur FM de 500w, d’une antenne de diffusion à quatre dipôles et d’un pylône de 35 mètres, cette Radio communautaire émet sur 99.1 Mhz.





Les équipements offerts par les partenaires sont composés d’un studio équipé de deux ordinateurs multimédias de 2000 Go, d’une table de mixage, d’un groupe électrogène de 13 Kva, d’une moto, de meubles et de matériels de climatisation.





Le ministre de la Communication a mis l’occasion à profit, pour rappeler le rôle fondamental joué par les radios avant et pendant la lutte contre la maladie de la fièvre hémorragique à virus Ebola.





Il s’est ensuite réjoui de l’installation de cette nouvelle Station de Radio qui, a-t-il espéré, «contribuera à l’élargissement de l’espace médiatique de Guinée et aidera à promouvoir le développement à la base des couches vulnérables, que sont les femmes et les enfants».





Dans son allocution de circonstance, le représentant de l’Unicef en Guinée, Dr Mohamed Ag Ayoya a félicité la communauté de Dalaba, notamment les ressortissants de la localité, qui ont fait montre de solidarité, d’organisation et de participation communautaire pour réaliser le magnifique bâtiment abritant la Radio de Dalaba».





Pour Dr Ayoya, cette radio, ainsi bien équipée par son institution, «est véritablement la voix des habitants de Dalaba. Elle dispose d’une grande couverture et pourra atteindre les populations qui se trouvent dans des zones très enclavées».





En plus de cette radio de Dalaba, cinq autres (05) sont en cours d’installation dans les préfectures de Lélouma, Koubia, Fria, Dubréka et dans les Îles de Loos. Elles recevront de la part de l’Unicef les mêmes équipements, dont le coût total est de trois milliards six cent quarante millions deux cent mille francs guinéens (3.640.200.000 GNF), a-t-on noté.


AGP/22/03/016 MKC/ST

 
Le parcours succinct de la présidente du CNC


Mme Martine Condé âgée de 62 ans est née au quartier Saint Alexis dans la préfecture de Siguiri, mariée et mère de trois enfants ; elle a sortie de l’Université d’Otawa au Canada avec une Maîtrise en Communication où elle a figuré au tableau d’honneur.

En 1970, elle obtient son Brevet de technicien supérieur, option secrétariat. En 1976, elle décroche son certificat de langue anglaise à l’Université de Cambridge en Grande Bretagne.

Sur le plan expérience, Mme Condé a été directrice de la Production Audiovisuelle et de Conseil en Communication (Stimulus communication qui a pignon sur rue à Conakry).

Directrice fondatrice en 2005 de la publication ‘’Le Miroir’’, membre fondatrice du journal ‘’Le Soleil’’ avec feu Aboubacar Condé.

Avec d’autres hommes des médias, elle a procédé au lancement de la Radio Soleil FM. Membre fondatrice du médium en ligne dénommé ‘’lescarnetsdeguinee.com’’.

S’agissant de la vie associative qui l’intéresse aussi à plus d’un titre, il faut signaler que la nouvelle responsable de l’instance de régulation des médias guinéens est membre de l’Association des Professionnelles Africaines de la Communication (APAC-Guinée) et membre de l’Association Guinéenne des Femmes Leaders AFL).

Par ailleurs, en tant qu’experte conseillère en Communication de 1997 à fin 2000, Martine Condé a œuvré à intégrer aux stratégies sectorielles de tous les départements ministériels, la composante communication. C’est elle qui a dirigé l’équipe chargée de l’élaboration du programme cadre d’appui à la presse publique et privée du ministère de l’Information.

Dans le monde du Cinéma, de 1985 à 1990, elle est Directrice d’Agence du Consortium Interafricain de Distribution, de Production et d’Exploitation Cinématographique à Bamako ensuite à Abidjan.

De 1983-1985, Chef du Service Prospection de Zama Publicité à Ouagadougou au Burkina Faso.

En 1983 toujours, elle est Consultante du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO) dans le cadre de sa 8ème Edition, en participant à la création et l’organisation du 1er Marché International du Cinéma Africain (MICA).

Résultat, des lauriers dont « Un Cri dans le Sahel » Vidéo Beta 32 minutes (1994) ; Couleur Prix Regard de femmes » FESPACO 95 ; Prix de la Créativité du festival Vues d’Afrique 1995 (Montréal Canada), Mention spéciale jury « Regard sur les Télévisions Africaines » décerné par TV5, « Messages des Femmes pour Beijing» documentaire vidéo Béta 52 minutes couleur diffusé à la 4ème conférence mondiale sur les Femmes et à la conférence mondiale des Parlementaires à Bucarest (octobre 1995), Prix ACCT Vue d’Afrique 1996 Montréal Dak d’Or RECIDAK Dakar (1996).

‘’Etre Femme d’Aujourd’hui’’ (Guinée) vidéo Beta 26 minutes (1998), « Wanted Excision» (Guinée) vidéo Beta 23 minutes (1999),
‘’Solidarité avec la Guinée’’ video Beta 13 minutes (2000), PNUD-Guinée : « L’Affaire de Tous» vidéo Béta 22 minutes /PNUD- Guinée sur la scolarisation des filles, « Societe Civile, si on en parlait» video de 26 mm (2001).

Mme Martine Condé aussi est consultante internationale et prête ses services à divers organismes sur des questions liées entre autres, au Genre et à la Communication.

A noter que la nouvelle présidente du CNC a eu à travailler en partenariat avec, des départements ministériels en Guinée et ailleurs, des institutions telles le PNUD, IFES et l’USAID.
AGP/13/1/011 AMS/ST

 
Tenue ce jeudi à Conakry, de la 16ème Session ordinaire du Conseil des ministres


Conakry, 26 août (AGP)- Le Conseil des ministres a tenu jeudi, 25 août à Conakry, sa 16ème Session ordinaire de 10 h à 13h 30, sous la présidence du président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé.

Cette Session déroulée autour de quatre ponts inscrits à son ordre du jour à savoir : 1- Message de du président de la République, 2- Compte-rendu des deux dernières Sessions du Conseil Interministériel tenues les 18 et 23 août courant, 3- Décisions et 4- les Divers.

Au titre du premier point, le Pr. Alpha Condé, après avoir dénoncé le laxisme de l’Administration Publique, situation due en partie à l’impunité et à l’insuffisance de professionnalisme, a invité le premier ministre et son gouvernement à davantage exploiter les mécanismes mis en place pour le suivi des plans d’action des ministères de manière à accroitre les capacités de travail.

Il a fait remarquer, que les disfonctionnements de l’Administration guinéenne appellent de la part des membres du gouvernement, plus de détermination contre l’impunité et la négligence.

‘’Tant que nous n’aurons pas une administration du changement, les ministres doivent continuer de passer par-dessus les blocages en suivant dans le détail le fonctionnement de leurs administrations’’, a ajouté le chef de l’Etat.

Le premier ministre, chef du gouvernement, M. Mohamed Saïd Fofana a, dans son compte rendu, consacré son exposé sur la revue des décisions antérieures du Conseil des ministres.

Après des débats fructueux, le Conseil a pris plusieurs décisions à savoir :

1- dans le but de hâter la mise en œuvre des programmes du gouvernement et de mieux suivre les modalités d’application des actes officiels pris, un Conseil Interministériel portant sur la revue des décisions du Conseil des ministres se tiendra une fois par mois.

2- les ministres en charge du secteur de l’Education doivent prendre les mesures adéquates et à temps, pour assurer une bonne rentrée Scolaire, Professionnelle et Universitaire.

3- le ministre d’Etat chargé des Travaux Publics est invité à prendre les dispositions utiles, afin que les travaux de bitumage de la route Matoto/ Dabompa et celle Kolaboui/Boké soient achevés avant la fin de l’année 2011.
4- les départements de la Justice, de la Jeunesse et de la Culture doivent déménager dans les locaux à eux affectés en banlieue et ce dans les meilleurs délais. Toutes les dispositions seront prises par l’ensemble des services administratifs et compétents publics, pour rendre leurs bureaux fonctionnels.

5- le ministère de la Santé est invité à rendre publics les couts des soins et autres prestations tarifés dans les formations sanitaires du pays, conformément à l’esprit des réformes amorcées dans ce secteur névralgique qui a besoin d’un véritable coup de balai contre l’impunité et le laxisme.

6- Au titre des dispositions à prendre pour la campagne agricole 2012, il sera mis en place des Centres de motorisation grâce auxquels, les paysans pourront disposer de tracteurs à louer à des prix abordables.

Pour la présente campagne, le gouvernement appuiera les paysans pendant la période des moissons.

7- le gouvernement est invité à soumettre le nouveau Projet de Code Minier au Conseil National de la Transition (CNT), pour examen et adoption.

8- le ministère de l’Industrie et des PME est chargé de rendre opérationnel le fonctionnement du guichet unique pour faire du secteur privé un partenaire privilégié du gouvernement.

Après avoir invité le premier ministre et son gouvernement à combattre avec plus de vigueur les pratiques administratives faites d’indolence et de routine, et avant de lever la séance, le président de la République a donné de larges informations sur les perspectives ‘’heureuses’’ de développement du pays qui va recevoir de nombreux partenaires dans les prochains mois.
AGP/26/8/011 DDD/JPO/ST

 
Labé : mise en place dans la Région d’un dispositif de prévention de la maladie hémorragique à virus Ebola


Labé, 22 mars (AGP)- Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keïta a organisé, lundi, 21 mars 2016, une réunion de crise dans le but de mettre en place un dispositif de prévention de l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans sa juridiction géopolitique, rapporte l’AGP dans la Région.





Cette disposition fait suite à l’annonce de la réapparition de cette maladie dans la Commune Rurale (CR) de Koropara, une localité située à 45Km de N’zérékoré, en Guinée Forestière.





Outre le cabinet du gouverneur de région et les responsables des radios locales, la rencontre a mobilisé des techniciens de la Santé et des partenaires techniques et financiers du Ministère de la Santé évoluant dans la RA de Labé.





Au cours de cette réunion de crise, des nouvelles recommandations ont été faites pour renforcer les dispositions précédemment prises par les différentes autorités administratives et sanitaires de Labé.





C’est le cas, entre autres, de l’implication des élus et responsables locaux dans la sécurité des populations relevant de leurs juridictions, l’opérationnalisation du centre régional de prise en charge des maladies épidémiologiques par la fourniture d’eau et d’électricité, l’implication de la presse locale dans la stratégie de communication du Comité régional de riposte contre le virus Ebola et l’implication des encadreurs de l’éducation dans la gestion des mouvements des élèves, surtout en cette période des congés qui s’annonce.





Il a aussi été décidé d’organiser des réunions préfectorales pour une large diffusion de l’information sur la situation du virus Ebola dans le pays en général et dans la région de Labé en particulier.





Une autre réunion élargie aux encadreurs de l’éducation et aux responsables du syndicat des chauffeurs est projetée pour jeudi, 24 mars 2016, au siège du Gouvernorat de la RA de Labé.


AGP/22/03/016 ISD/ST

 
Page Noire :Le défunt gouverneur de la Ville de Conakry, Soriba Sorel Camara a regagné sa dernière demeure vendredi


Conakry, 22 jan (AGP)- Le défunt gouverneur de la Ville de Conakry, Soriba Sorel Camara a regagné sa dernière demeure, vendredi, 22 janvier 2016, au cimetière Cameroun dans la commune de Dixinn, à Conakry.





Décédé mardi, 19 janvier, la levée du corps de Soriba Sorel Camara s’est déroulée à la morgue de l’Hôpital national d’Ignace Deen, aux environs de 9 heures TU, en présence des membres du gouvernement, collaborateurs, parents et connaissances, qui l’ont accompagné au Palais du peuple pour les derniers hommages dus en son rang.





Là, plusieurs hautes personnalités sont passées pour magnifier l’illustre disparu à travers ses loyaux services rendus à la nation guinéenne.





Il s’agit du ministre secrétaire général à la Présidence de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura, du ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Général Bouréma Condé, du député Diaou Kanté, de la présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo, de l’ambassadeur du Sénégal en Guinée, Léopold Diouf, du gouverneur de la Région Administrative (RA) de Kankan, Nawa Damey, et Lansana Komara du RPG Arc-en-ciel.


Tous, devant une foule émue et mobilisée pour la circonstance, ont témoigné que le défunt gouverneur, Soriba Sorel Camara était affable, plein d’amours pour, non seulement son prochain, mais aussi sa nation. «Il était rassembleur, acteur de débats démocratiques, orateur, disponible et engagé dans la recherche de solutions, sa vie durant», a reconnu le gouverneur la RA de Kankan, Nawa Damey.





A la Grande Mosquée Fayçal de Conakry, le Saint Coran a été lu plusieurs fois, suivie de prières et de bénédictions pour le repos de l’âme de l’illustre disparu.





Les mêmes prières et bénédictions ont été dites à l’enterrement au cimetière de Cameroun, où repose à jamais l’homme de Dixinn Rail I.





La Direction générale de l’Agence Guinéenne de Presse et l’ensemble de ses travailleurs présentent les condoléances les plus attristées à la famille éplorée.





Que l’âme de Soriba Sorel Camara repose en paix. Amen !


AGP/22/01/016 MYS/FDF/ST

 
Médias-Rabat/ Ouverture lundi de l’atelier de formation sur ‘’le Journalisme Web’’


Rabat (Maroc), 20 avril (AGP)- L’atelier de formation sur ‘’le journalisme Web’’ a ouvert ses travaux, lundi, 20 avril, au Centre Africain de Formation pour les Journalistes (CAFJ) dans les installations de l’Agence Marocaine de Presse (MAP), à Rabat au Maroc, rapporte l’envoyé spécial de l’AGP.

Organisé, la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), l’atelier se déroule autour de plusieurs thèmes dont entre autres, ‘’Rédiger pour le web’’, ‘’Visibilité dans les moteurs de Recherche’’, ‘’Mesurer et optimiser’’, ‘’Exploiter les médias sociaux’’.

Il regroupe les journalistes d’Agence venus du Benin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mauritanie, Niger, Togo, Maroc.

Il a pour Objectif, ‘’Comprendre les contraintes de l’écriture pour le web, maîtriser les techniques d’Optimisation pour les Moteurs de Recherche ou Search Engine Optimisation(SEO), identifier les opportunités de fidélisation et de développement de la visibilité sur le web grâce aux médias sociaux (Twiter, Facebook….)’’.

Pour cette première journée, les participants ont planché sur ‘’Rédiger pour le web’’ : Panorama des différents types de contenus sur le web, identifier les contraintes du web, adaptation des principes de l’écriture journalistique au web, étude de cas atelier pratique d’écriture journalistique pour le web’’.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président de la FAAPA, Khalil HACHIMI Idrissi, directeur général de la MAP.

La fin des travaux est prévue pour vendredi, 24 avril 2015, à Rabat.
AGP/20/04/015                     ST

 
Page de la Campagne électorale
2ème tour de l’élection présidentielle 2010 : le Pr Alpha Condé, ovationné par ses militants à son arrivée à Conakry


Conakry, 8 sept (AGP)- Le candidat du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Pr Alpha Condé, de retour d’une mission qu’il a effectué en Afrique du Sud, a été accueilli et ovationné, à sa descente d’avion à l’aéroport international de Conakry Gbessia le 6 septembre à 13heures, par ses militants et sympathisants et regroupé dans un mouvement dénommé, ‘’Mouvement arc-en-ciel’’, piloté par le leader du Pari de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), M. Lansana Kouyaté.

Sur son parcours de l’aéroport de Gbéssia au centre Ville, dans la commune de Kaloum, l’on pouvait entendre au sein d’une foule massée le long de l’autoroute, ‘’Alpha, est le meilleur pour apporter un changement pour la population de Guinée’’ ; ‘’c’est fini, les élections sont terminées’’ ; ‘’Alpha est président’’.

Après un tour dans Kaloum, M. Condé et ses alliés ont fait le tour d’une partie de la ville dans l’espoir d’être champion le 19 septembre 2010.

Auparavant, les partis alliés au RPG dans le ‘’Mouvement arc-en-ciel’’, sous la direction de M. Lansana Kouyaté, ont tenu, le même jour en début de matinée, un meeting d’information et de sensibilisation de leurs militants au stade du quartier, Dabompa dans la commune de Matoto à Conakry, sur les préparatifs du scrutin de l’élection présidentielle du 19 septembre prochain.

Le porte parole, des militants de Dabompa, M. Castro Touré a, dans sa communication, révélé que certains membres de l’UFR ont démissionné en faveur du RPG.

Les électeurs des quartiers, Tombolia, Enta Marché et Dabompa estimés à 89.629 pour 108 bureaux de vote sont prêts à voter pour Alpha Condé qui a fait des actes historiques notamment, son recueillement sur la tombe de feu Général Lansana Conté à Moussayah, la pacification de la cité et la consultation des militants avant toute prise de décision.

Pour sa part, le parrain du quartier, M. Ibrahima Kassory Fofana du parti, Guinée Pour Tous (GPT), a appelé les uns et les autres à plus de vigilance car doutant de la sincérité de l’adversaire.

M. Lansana Kouyaté, au nom du mouvement ‘’Won Yètè Fé’’, s’adresse à la population en disant que, le Pr. Alpha Condé a mené un combat de 20 ans pour la lutte contre le chômage, la politique des prix, la création d’emplois pour les jeunes diplômés, l’éducation pour tous et la lutte contre l’accroissement du chômage.

Il a exhorté les populations à prendre leur destin en main, car selon lui, le destin ne change les hommes que si les hommes acceptent de changer.
AGP/8/9/010 NM/AB/ST

 
Le ministre de la Communication a reçu mercredi le nouveau bureau de la FSPI


Conakry, 11 août (AGP)- Le ministre de la Communication, M. Dirus Dialé Doré a reçu mercredi, 10 août en audience, le nouveau bureau de la Fédération Syndicale Professionnelle de l’Information (FSPI), venu lui présenter ses membres au nombre de 15.

Après cette présentation, le ministre a indiqué, que son premier souci est, comment aider les travailleurs dans l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, parce qu’ils doivent sentir un début de changement, a-t-il ajouté.

Il a en outre exhorté ce nouveau bureau, à s’impliquer davantage pour réduire, voire éliminer la différence qui existe entre les travailleurs sur le plan social.

Concernant la situation des fonctionnaires stagiaires, encore sans salaires, M. Doré a dit, que son cabinet attendait le renouvellement du bureau de la FSPI pour qu’ensemble, ils se donnent la main en vue de trouver une solution définitive à leurs cas.

Le ministre a souligné, qu’il est entrain d’envisager des mesures dans le but de motiver les travailleurs des quarts de nuits qui doivent à ses yeux, bénéficier d’un traitement supplémentaire.

En réponse, le secrétaire général de FSPI, Elhadj Yamoussa Touré a rassuré le ministre de la volonté du syndicat, de collaborer étroitement avec son cabinet dans l’intérêt strict du travail et des travailleurs.

Le secrétaire général a promis de tout mettre en œuvre pour relancer la mutuelle de l’Information pour le bien être des travailleurs avant de solliciter auprès du ministre, un soutien financier devant lui permettre pour cette période, de mettre le riz à la disposition des travailleurs.
AGP/11/8/011 AND/ST

 
Présidentielle 2010 : 2ème tour
Matam: quelques anomalies ont été signalées


Conakry, 7 nov (AGP)- Au quartier Matam Lido dans la commune de Matam à Conakry, il a été constaté tôt ce matin, une insuffisance d’urnes, et de bulletins de vote, a rapporté le correspondant de l’AGP sur place.

Pour 600 électeurs inscrits au bureau de vote N° 08 par exemple, seulement 500 bulletins étaient disponibles.

Chose qui a aussitôt attiré l’attention de la CENI qui a dépêché une équipe technique ambulante sécurisée par la FOSSEPEL à bord d’un pick-up chargé de matériels électoraux pour régler la situation.

Selon le responsable du département logistique de la CENI, M. Aboubacar Thélu Touré, c’est le chef de quartier qui serait le dépositaire de tous les matériels électoraux.
AGP/7/11/010 MFD/CM/FDF/AB/ST

 
Le gouvernement et ses partenaires, en synergie dans la poursuite des efforts visant à livrer la 1ère T du minerai de fer extrait du Simandou



Conakry, 25 sept (AGP)- ‘’Le gouvernement et ses Partenaires notamment, Rio Tinto entretiennent une totale synergie dans la poursuite des efforts visant à livrer la première tonne du minerai de fer extrait du Simandou au plus tard en juin 2015’’, selon un communiqué du ministère des Mines et de la Géologie, transmis lundi, 24 septembre à la Rédaction de l’AGP par le Bureau de Presse de la Présidence de la République de Guinée.

Depuis plusieurs semaines, on assiste à la publication d’une série d’articles dans divers organes de presse écrite et en ligne, relatifs au Projet Simandou qui livrent parfois des informations incomplètes sur l’état d’avancement de ce Projet, ainsi que sur la nature des relations entre le gouvernement et ses partenaires impliqués dans sa réalisation, dont principalement le Groupe minier Rio Tinto, a-t-on souligné dans ce communiqué.

En effet, l’engagement des parties prenantes sur le Simandou est le résultat d’un ensemble de textes juridiques dont notamment, une Convention de base en date du 26 novembre 2002 et l’Accord Transactionnel en date du 22 avril 2011 entre l’Etat guinéen et le Groupe Rio Tinto, indique-t-on.

Simandou Sud est un projet intégré comprenant, une mine à ciel ouvert et des infrastructures dont un chemin de fer de 670 km et un port en eau profonde à construire dans la région de Forécariah. Il est divisé en deux entités distinctes à savoir, une société d’exploitation minière, dans laquelle la Guinée détiendra 15% des parts sans contribution financière et 20% qu’elle pourra acquérir contre numéraires aux conditions du marché, et une société d’infrastructures dans laquelle la Guinée a une participation payante de 51%, a-t-on dévoilé.

Toutes ces participations de l’Etat devraient être détenues par la Société de Patrimoine Minier (SOGUIPAMI), a-t-on dit.

Il est souligné dans ledit communiqué, que la production annuelle projetée est de 95 millions de tonnes de minerai de fer en phase de croisière prévue pour 2018, pour un début de production en 2015.

Les différents aspects du Projet font actuellement l’objet de négociations entre le gouvernement guinéen et ses partenaires, a-t-on ajouté.

‘’Celles-ci portent sur le montage financier ainsi que sur les choix stratégiques concernant les infrastructures et la mise en place du cadre juridique d’investissement comprenant, un avenant à la Convention de base, la création de la Société des infrastructures (Statuts et pacte d’actionnaires), le contrat d’infrastructures, le contrat d’opération et le contrat de prestations de services ferroviaires et portuaires.

Les négociations entre les deux parties se déroulent dans une atmosphère de parfaite confiance et évoluent de façon positive. Elles intègrent des défis pour chacune des parties déterminées à respecter leurs engagements contractuels et à mobiliser les fonds nécessaires au financement de leurs parts respectives dans les deux composantes.

Dans cette perspective, le gouvernement guinéen se félicite de la volonté de diverses institutions, qui ont pris des engagements formels ou signé avec lui des accords, en vue de l’accompagner dans la réalisation et/ou le financement de ce Projet’’, a-t-on expliqué.

S’agissant de sa part de financement, le gouvernement explore et procède à l’analyse de différentes offres, car, en raison de l’importance de l’investissement, toutes les propositions méritent attention, certaines pourraient être complémentaires, a-t-on rappelé.

Ainsi, le Simandou Sud suit son cours normal dans le cadre des accords principaux existants, auxquels s’ajouteront les accords complémentaires, pour former un cadre d’investissement cohérent, capable de faciliter la bonne exécution des investissements.

Enfin, le gouvernement rassure ses partenaires, en particulier Rio Tinto, ainsi que les populations guinéennes, de sa volonté de réaliser ce Projet dans un esprit de véritable partenariat gagnant-gagnant.
AGP/25/9/012 ST/FDF/ST

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée


La quarante quatrième (44ième) séance du Marché interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 30 octobre 2014 de 09h 20mn à 09h.50mn
La séance a réuni la BCRG et quatorze (14) banques sur les quinze (15) de la place en activité.
Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :
1USD = 6 966, 6103 GNF.
Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.
La banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale

________________________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
COMMUNIQUE DU CNC
N°010/SP/CNC/07/2014


Suite à la tragédie de la plage Rogbanè, le 29 juillet 2014, le Conseil National de la Communication (CNC) adresse ces condoléances les plus attristées aux parents des victimes et au Peuple de Guinée.

Le CNC souhaite un prompt rétablissement aux nombreux blessés qui sont encore soignés dans les installations hospitalières.

Le CNC partage la douleur du Peuple de Guinée et apprécie les dispositions prises par le Gouvernement depuis cet événement tragique qui a couté la vie à une partie des forces vives de la nation.

Par ailleurs, le CNC sait compter sur la responsabilité et le professionnalisme des médias public et privé dans le traitement des informations relatives à cette situation de crise.

Conakry, le 31 juillet 2014

Pour le Conseil National de la Communication

Présidente

Mme Martine CONDE

 
Page de la Campagne électorale

2ème tour de l’élection présidentielle 2010 : Installation du directoire de campagne des partis politiques alliés à l’UFDG de Matam à Conakry


Conakry, 7 sept (AGP)- Les partis politiques alliés à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) ont procédé lundi, 6 septembre dans la commune de Matam à Conakry, à l’installation de leurs directoires de Campagne au même moment, le leader de l’UFDG, El hadj Cellou Dalein Diallo sillonne les préfectures de la Guinée Forestière.

La cérémonie d’installation présidée par le directeur adjoint de campagne présidentielle de l’UFDG, coordinateur national de l’alliance, M. Issa Soumah, a connu la participation des militants des autres partis alliés dont entre autres, l’UFR, NGR, PUP.

A l’issue des travaux, le président du directoire de Matam et président du bureau de consensus, M. Sékou Oumar Tall de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a sollicité de l’alliance, la prise à temps de toutes les dispositions pour mener une bonne campagne en impliquant pleinement les directoires.

A cette occasion, le coordinateur national de l’Alliance, M. Soumah a fortement apprécié la mise en place de ce directoire de campagne de la commune de Matam tout en invitant les partis alliés à travailler dans la cohésion et la transparence.

M. Soumah a expliqué brièvement le programme de l’UFDG de M. El hadj Cellou Dalein Diallo qui selon lui est débarrassé de toute coloration ethnique et qui est plutôt basé sur le développement économique de la nation et le rassemblement du peuple de Guinée autour d’un seul idéal.

Il a ensuite invité leurs militants au calme et à la retenue durant le processus en vue de parvenir à une élection apaisée et réussie.
AGP/7/9/010 AS/AB/ST

 
‘’L’alliance Cellou Dalein Diallo se porte bien à l’intérieur du pays’’, a déclaré le candidat de l’UFDG


Conakry, 9 sept (AGP)- Le Candidat de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), El hadj Cellou Dalein Diallo à sa descente d’avion mercredi, 8 septembre à Conakry en provenance de la préfecture de Siguiri en Haute Guinée, a déclaré que ‘’l’Alliance Cellou Dalein Diallo pour la victoire se porte bien à l’intérieur du pays’’.

Le président de l’UFDG est allé à l’intérieur du pays en compagnie de MM. Sidya Touré de UFR, Abé Sylla de NGR, Moussa Solano du PUP et d’une délégation de l’Alliance.

Cette mission de l’UFDG a conféré avec les militants et sympathisants des préfectures de N’Zérékoré, Macenta, Gueckédou, Faranah, Kankan et Siguiri.

Dans les préfectures visitées, les états major des partis alliés avaient pris toutes les dispositions pour rallier l’alliance. Ce qui s’est concrétisé par une grande mobilisation autour de la délégation qui a fait le déplacement dans ces préfectures, a certifié le candidat Diallo avant de se réjouir du climat de sérénité et de paix dans le quel la campagne s’est déroulée dans ces différentes localités.

Selon lui, partout, la mission de l’alliance a prodigué des conseils aux militants pour éviter des provocations, les a exhorté à la vigilance et à aller voter le 19 septembre prochain dans la paix.

La veille, une cérémonie marquant l’adhésion d’une centaine de femmes au programme de l’UFDG pour le second tour du scrutin présidentiel, s’est déroulée au siège dudit parti au quartier Minière, dans la commune de Dixinn à Conakry.

Sous l’impulsion de Mme Adiatou Barry du parti de l’Union des Forces du Changement (UFC), cette manifestation a connu la présence des femmes, des sages et des jeunes venus principalement des quartiers de Taouyah et de Hamdallaye dans la commune de Ratoma.

Les portes paroles de ces trois catégories ont exprimé leur adhésion au programme de l’UFDG et se sont engagés à contribuer au renforcement de la paix par un vote apaisé en refusant de répondre à toutes les formes de provocation de l’adversaire.

Le vice président de l’UFDG, M. Bah Oury a aussi intervenu dans ce sens et a apprécié à sa juste valeur cet acte de Mme Adiatou Barry dans le cadre du renforcement de la position de l’UFDG vers la victoire finale.

La rencontre a pris fin par une séance de sensibilisation et d’explication sur le comment voter animée par la directrice de campagne de la commune de Matoto, membre du bureau exécutif de l’UFDG, Mme Fatoumata Binta Diallo.
AGP/9/9/010 PB/AS/JKD/CM/ST

 
Tenue jeudi, 22 mars à Conakry de la Session ordinaire du Conseil des ministres


Conakry, 23 mars (AGP)- Le Conseil des ministres a tenu sa Session ordinaire jeudi, 22 mars, de 10h à 12h30 sous la présidence du président de la République, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, autour de quatre points inscrits à l’ordre du jour : 1- Message de Monsieur le Président de la République, 2- Compte rendu de la Session ordinaire du Conseil interministériel du mardi, 20 mars, 3-Décisions et 4- les Divers.

Dans son message, le chef de l’Etat a invité le gouvernement à poursuivre le travail d’amélioration du climat des investissements en Guinée, appelant l’Administration à également améliorer ses méthodes de travail et diligenter l’examen des dossiers.

Dans son compte rendu, le premier ministre, chef du gouvernement, Mohamed Saïd Fofana a fait un compte rendu détaillé de la Session ordinaire du Conseil interministériel tenu mardi, 20 mars dernier à Conakry.

Suite aux débats, séance tenante, les décisions suivantes ont été prises

1- Le Conseil a invité les membres du gouvernement à mettre en œuvre les engagements pris au cours des journées de concertations avec les acteurs de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage.

2- Le Conseil a invité le ministre en charge de l’Urbanisme et Habitat et celui de la Justice, à prendre les mesures efficaces contre la spéculation foncière en particulier et prioritairement dans la presqu’île de Kaloum, pour la protection des citoyens et des biens familiaux.

3- Le Conseil a réitéré l’interdiction de la coupe du bois et a invité le ministère en charge de l’Environnement, à déclencher une campagne de sensibilisation des populations, pour la protection de la faune et de la flore.

4- Les ministres en charge de l’Habitat et des Travaux Publiques ont été invités à prendre des dispositions utiles pour clôturer les cimetières, à commencer par ceux de la ville de Conakry, précisant, que la protection des cimetières est à la charge des autorités locales.

5- Le Conseil a adopté la lettre de politique de développement de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Le Ministre en charge de ce domaine a été invité à assurer la vulgarisation de cette lettre de politique.
6- Le Conseil a invité les départements ministériels, à déposer leurs plans trimestriels de travail, pour faciliter le suivi /évaluation de leurs activités.

7- Relativement aux voyages et missions au compte de l’Etat, le Conseil a rappelé, que seuls les fonctionnaires ont droit à des ordres de mission. Les autorités à tous les niveaux sont appelées à observer cette disposition.

Avant de lever la séance, le chef de l’Etat a donné d’amples informations sur la situation politique sous régionale et africaine.
AGP/23/3/012 ST/FDF/ST

 
Sport-Labé : bientôt une clôture pour le terrain de football de la CR de Popodara


Labé, 11 avril (AGP) - Le gouverneur de la Région Administrative (RA) de Labé, Sadou Keït a procédé, vendredi, 08 avril 2016, à la pose de la première pierre des travaux de construction de la clôture du terrain de football de la Commune Rurale (CR) de Popodara dans la préfecture de Labé, rapporte l’AGP dans la région.


C’est une initiative du gouvernement guinéen, à travers un programme d’appui à la décentralisation, soutenu par des partenaires au développement. Le coût des travaux de construction du terrain de football de la CR de Popodara est estimé à 396 millions 750 mille 066 francs guinéens, financés par le gouvernement guinéen, à travers son programme d’appui à la décentralisation. La participation communautaire est évaluée à hauteur de 44 millions 083 mille 341 francs guinéens, pour un délai contractuel de 3 mois.


Le président de la Délégation Spéciale (DS) de la CR de Popodara, Tély Oury Diallo a salué cette initiative du gouvernement guinéen.


«La construction de ce Stade nous permettra de mieux mobiliser et organiser toute la jeunesse dans le sens du développement, car la jeunesse est l’avenir du pays», a dit le président de la DS de Popodara.


Ce sentiment de satisfaction est largement partagé par le directeur préfectoral de la Jeunesse de Labé, Thierno Aliou Barry.


«Je voudrai remercier Son Excellence Pr Alpha Condé, président de la République pour cet acte. C’était une promesse pour la jeunesse de Popodara. Aujourd’hui, cette promesse est devenue une réalité», a-t-il rappelé.


Pour sa part, le gouverneur de la RA de Labé, Sadou Keïta a invité la jeunesse de Popodara à surveiller elle-même l’exécution des travaux.


«Vous savez que généralement, l’entrepreneur, une fois isolé, cherche toujours à faire des économies. J’ai souhaité donc à ce que les jeunes eux-mêmes soient les inspecteurs, les contrôleurs à la place du contrôleur officiel, pour réussir à avoir une infrastructure solide et durable», a suggéré le gouverneur de région.


A noter que la CR de Popodara compte 24 857 habitants, dont 14 220 femmes.


AGP/11/04/016 ISD/CM/AND/ST

 
Publireportage:

Les 18 joueurs gagnants de la Campagne Football Académie de Cellcom, enfin attendus à ‘’FCB ESCOLA’’ du Maroc


Conakry, 08 juil (AGP)- Le responsable Commercial et Markéting de Cellcom Guinée, Asher Thiery Alone a annoncé officiellement, jeudi, 07 juillet 2016, lors d’une conférence de presse dans un réceptif hôtelier de Conakry, le départ des 18 joueurs gagnants de la Campagne Football Académie de Cellcom Guinée pour le FCB ESCOLA de Casablanca (Maroc), samedi, 09 juillet.



Dans ses explications, Asher Thiery Alone a fait savoir, que «ce voyage, initialement prévu pour l’Espagne, a été finalement dirigé sur le Maroc, précisément à Casablanca».



Selon lui, «ce changement de destination est dû à un problème de visas pour tous ces 18 joueurs. Face à cette situation, on avait deux options, soit on envoie ceux qui ont gagné des visas en Espagne comme prévu, et rembourser ceux qui n’ont pas eu. Mais nous avons jugé que cette seconde option n’est pas bonne. Ainsi, comme l’école de Foot de Barca à ouvert ses portes au Maroc aussi, nous avons décidé de partir là-bas».



Avant le départ de l’équipe samedi, 09 juillet, la Direction générale de Cellcom Guinée a animé une conférence de presse, en collaboration avec le Ministère de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique (MCSPH) et les joueurs lauréats. Cette conférence a été suivie d’un carnaval géant, parti de la commune de Kaloum pour l’Aéroport International de Conakry-Gbessia.



A noter, que cette formation prévue à l’Ecole FCB ESCOLA sera assurée par les responsables de l’Ecole de Football de Barcelone.

AGP/08/07/016 AKT/ST

 
Fin mardi de la campagne ‘’un an d’appel gratuit’’ chez Cellcom-Guinée


Conakry, 03 mai (AGP)- La campagne ‘’un an d’appel gratuit’’ de la société de téléphonie Cellcom Guinée a connu son épilogue, mardi, 03 mai 2016, en Guinée, pour le bonheur des 100 derniers gagnants.


Lancer depuis mardi, 16 février 2016, durant 11 semaines plusieurs centaines de fidèles clients ont été gratifiés, par tirage au sort, d’un an d’appel totalement gratuit sur les réseaux Cellcom.


Cellcom Guinée consciente de la cherté de la vie, dominée par une conjoncture économique difficile dans le monde, mais aussi et surtout d’être plus près de ses abonnés, en vue de réduire les coûts de la communication permettant d’investir dans d’autres problèmes familiaux, a lancée ladite campagne.


Pour ce 11ème et dernier tirage du mardi, 03 mai de la campagne, 100 nouveaux clients bénéficieront chacun d’un an d’appel totalement gratuit vers les numéros Cellcom. Ils bénéficieront chacun de 1000 minutes par mois pendant les 12 mois de l’année des après l’activation.


Quelques heureux gagnants joints au téléphone se sont exprimés au micro de l’agent de Cellcom. Il s’agit de :


M. Alia Sylla, commerçant domicilié au quartier Nasser dans la Commune Urbaine (CU) de Forécariah du numéro 657 70 58 10, surpris par l’annonce du tirage de son numéro au marché a lancé son cri de joie «oh je suis très content ! C’est une très bonne chose ça, vraiment merci Cellcom !vous la meilleure société de téléphonie en Guinée le numéro 1 c’est vous !»


Le second, Ibrahima Kalil Youla, en service à la primature du numéro 655 09 82 81, domicilié au quartier Dixinn surpris dira dans son crie de joie «Waou, merci non ce n’est merci Cellcom vous êtes le meilleur».


A rappeler, que pour bénéficier de cet appel gratuit, il suffisait seulement d’accumuler au moins 20.000 GNF de crédit par semaine, soit E-recharge ou carte de recharge.


Cellcom le Numéro 1 c’est vous !


AGP/03/05/016 AKT/ST

 
Publireportage :

La course pour être le Milliardaire chez Cellcom, c’est maintenant ou jamais!


Conakry, 11 jan (AGP)- Changez votre vie ! Réalisez tous vos rêves ! Profitez au maximum de la vie de luxe comme vous ne l’avez jamais imaginé ! Visitez les plus belles villes du monde ! Offrez-vous la maison dont vous avez toujours rêvé ! Achetez le dernier 4x4 flambant neuf sorti d’usine ! Oui ! Vous êtes le Milliardaire ! Et c’est maintenant ou jamais !





Gratuit ! Totalement gratuit, pas un seul franc pour tenter votre chance et être le prochain Milliardaire de Cellcom ! Vous rechargez une carte de 10.000 GNF et tout de suite vous êtes dans la course des gagnants pour remporter la somme de 1 Milliard GNF.





Vous n’avez plus que quelques semaines pour changer votre vie ! Imaginez-vous maintenant Milliardaire ! Après Ibrahima Diané le gagnant de la somme de 50.000.000 GNF, c’est maintenant votre tour, de profiter de 1 Milliard de GNF offert par Cellcom grâce à votre carte de recharge de 10.000 GNF. Vous rechargez 10.000 GNF vous communiquez à un cout qui défie toute concurrence et qui vous permet d’avoir un Milliard de GNF. Ça vaut le coup !





Aujourd’hui à quelques semaines de la fin de cette campagne dénommée Cellcom Milliardaire c’est le bon moment de tenter votre chance en rechargeant une carte de 10.000 GNF pour être le seul et l’unique gagnant de la somme de 1 milliard et être un Milliardaire.





Cellcom n’est pas à sa première expérience avec une telle campagne, qui offre de l’argent cash aux abonnés, la société de téléphonie a déjà offert 65 millions et 650 millions remporté par (Mr Diallo Abdoulaye en février 2013) lors de leurs différentes campagnes Millionnaires. La campagne Cellcom Milliardaire offre la chance à tous les abonnés qui rechargent 10.000 GNF d’avoir un cadeau et les précédentes campagnes ne concernaient que quelques abonnés chanceux.





Cellcom est reconnu pour sa grande générosité envers ses clients et elle vient de le prouver une fois de plus avec cette campagne.





Alors vous n’êtes pas encore un abonné Cellcom ? Vous attendez quoi ?





Rejoignez le mouvement ! Rejoignez Cellcom !


Cellcom vous offre le meilleur service, les meilleurs produits et la meilleure valeur pour votre argent. Rejoignez le mouvement, rejoignez Cellcom !





Cellcom, le N°1 c’est Vous!


AGP/11/01/016 Cellcom/AGP

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 16 avril 2015


La quinzième (15ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2015 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 16 avril 2015 de 09h25 à 10h 00mn.

La séance a réuni la BCRG et quatorze (14) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 264, 0934 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
Arrêté N°____4037______/MC/CAB/2010 du ministre de la communication
Relatif à la couverture médiatique de la campagne
du second tour de l’Election Présidentielle
Du 19 septembre 2010



CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES.

Article 1er : Les dispositions du présent Arrêté concernent les deux candidats retenus pour le second tour conformément à l’arrêt de la Cour Suprême et habilités à faire la campagne médiatique sur les antennes de la Radiodiffusion et de la Télévision nationales relayées par la RKS, les Stations de Radios Rurales, les Radios Communautaires, ainsi que dans les colonnes du Journal Horoya et sur les files de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP).

Article 2 : La campagne médiatique pour le second tour de l’Election Présidentielle du 19 septembre 2010 court du 05 septembre au vendredi 17 septembre 2010 à 00 heure.

Article 3: Dans le cadre de la couverture de l’actualité liée à l’Election Présidentielle, les organes de presse veillent à respecter les règles d’objectivité, d’impartialité, d’équilibre et d’égal accès.

CHAPITRE II : ORGANES DU SERVICE PUBLIC.

II.1. Conditions d’accès et couverture médiatique :

Article 4 : Les médias du service public, (Radiodiffusion et Télévision nationales, le quotidien national, Horoya, l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) sont tenus aux principes de neutralité et d’égalité de traitement entre les deux candidats retenus pour le second tour.

- De veiller à un accès égal des candidats aux médias du service public,

- De s’interdire dans les programmes consacrés aux jeux, aux annonces publicitaires, aux dédicaces et aux animations toute allusion en faveur ou en défaveur de tout acteur politique directement ou indirectement lié à la Campagne.

Article 5: Le Ministère de la Communication organise une réunion d’information pour faire connaître aux candidats ou à leurs représentants, aux médias nationaux et étrangers, aux observateurs étrangers et aux partenaires nationaux et internationaux toutes dispositions prises.

Article 6: A la suite de cette réunion d’information, un tirage au sort est organisé par le Ministère de la Communication en présence d’un Huissier de Justice. Ce tirage au sort déterminera les dates et l’ordre de passage des deux Candidats dans les médias du Service public.

- L’ordre de passage des émissions du premier jour est arrêté en présence des candidats ou de leurs représentants.

- Pour les jours suivants, il est procédé à une permutation rotative. Ainsi pour le 2ème jour, le candidat passé la veille en premier lieu, passera en dernier lieu, l’intervention passée en second lieu, passe en premier lieu le lendemain et ainsi de suite…

- L’ordre de diffusion des interventions, les heures d’accès et d’enregistrement aux Studios de la RTG, les tranches horaires disponibles sont communiquées aux candidats ou à leurs représentants le jour même de la cérémonie du Tirage au Sort.

- Les résultats du tirage au sort seront publiés au Journal officiel de la République.

Article 7: Des équipes multimédias au nombre de quatre (2 par candidat) sont chargées de couvrir les manifestations publiques organisées par les Candidats à travers les Circonscriptions électorales de la République de Guinée.

II.2. Genres d’intervention, langues d’expression et décors.

Article 8 : Les déclarations du candidat ou de son représentant à la télévision nationale ne seront pas illustrées.

a) Les meetings et les manifestations : Les meetings et les manifestations publiques doivent être couverts sans parti pris par les médias du Service Public.

b) Déclarations : Elles sont prononcées par le candidat ou son représentant.
c) Interview : Le candidat ou son représentant peut faire intervenir une ou plusieurs personnes de son choix (au maximum dix).

d) Débats contradictoires : Face à Face en direct.

Article 9 : Quel que soit le genre retenu, les candidats ou leurs représentants ne peuvent :

- Faire apparaître des lieux officiels dans leurs éléments de décor ;

- Recourir à une illustration sonore comportant tout ou partie de l’hymne national ;

- Faire usage du drapeau guinéen, ou de la combinaison des trois couleurs : rouge, jaune, vert ;

- Recourir à un quelque moyen d’expression ayant pour effet de tourner en dérision les autres candidats concurrents.

Les candidats sont tenus d’informer le Conseil National de la Communication du genre d’intervention choisi au plus tard vingt-quatre heures avant la séance d’enregistrement.

Article 10 : Au cours des interventions, tout candidat ou son représentant doit s’abstenir de tenir des propos malveillants, déshonorants, ethnocentriques et amoraux, contraires à nos valeurs de civilisation ou de nature à porter atteinte à l’Unité Nationale.

Article 11 : Il est retenu pour tous les candidats un fond unique de décor à la Télévision nationale, compatible avec les normes, l’espace et les possibilités techniques actuelles des Studios de la RTG.

Article 12 : II est loisible à chaque Candidat de choisir librement ses symboles : Logo, effigie, papillon, couleur etc., devant s’ajouter au décor commun. Toutefois, seule l’image de l’intervenant apparaîtra sur l’écran.

Article 13 : Outre le français, les langues d’expressions sont choisies librement par les Candidats ou leurs représentants parmi les langues nationales actuellement utilisées à la RTG.

II.3. Production – Réalisation :

Article 14: Les enregistrements des émissions sont effectués dans les locaux de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG) à Koloma (Conakry).

Article 15: La réalisation de chacune des interventions à la Radiodiffusion et à la Télévision est assurée par la Radiodiffusion Télévision Guinéennes (RTG).

Article 16: II est loisible aux candidats ou à leurs représentants de se faire assister par un ou deux conseillers qui ne peuvent cependant se substituer aux personnels de la RTG responsables de la réalisation de l’intervention, ni modifier les conditions techniques de l’enregistrement et du montage. Ces personnes ainsi que celles participant à l’intervention ont seules accès au studio.

Elles ne peuvent en aucun cas être choisies parmi le personnel des organes d’information du service public, quelles que soient leurs fonctions auprès des partis ou alliances de partis.

Leur identité doit être communiquée au Ministère de la Communication et au Conseil National de la Communication par les partis ou alliances de partis, vingt-quatre (24) heures avant les séances d’enregistrement.

Article 17 : Le repérage, la sélection et le montage des séquences des manifestations sont effectués sur la base des instructions écrites fournies par le Candidat ou son représentant sur une fiche spéciale, à concurrence du temps imparti. Cette fiche libellée «FICHE DE MONTAGE» doit être conjointement signée par le Candidat ou son représentant, par le Journaliste-chef de la Mission multimédia et le chef des studios.

Article 18:

- Des équipes de la RTG sont chargées de l’enregistrement et du montage des émissions des Candidats.

- Après l’enregistrement et le montage, une fiche libellée «BON A DIFFUSER » est signée conjointement par le candidat ou son représentant et le technicien-responsable des studios de la RTG.

Article 19: Les journalistes des Langues Nationales de la RTG seront mobilisés pour traduire les messages des candidats ou de leurs représentants aux membres du CNC lors des séances de visionnage.

II.4. Temps d’antenne et diffusion :

Article 20 : Le temps d’antenne à la Radiodiffusion et à la Télévision nationales, mis à la disposition des candidats est arrêté ainsi qu’il suit :

- DIX (10) MINUTES PAR JOUR ET PAR CANDIDAT A LA TELEVISION NATIONALE.

- DIX (10) MINUTES PAR JOUR ET PAR CANDIDAT A LA RADIODIFFUSION NATIONALE.

- Les émissions relatives à la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle du dimanche 19 septembre 2010, sont diffusées tous les jours à 21H30mn après le journal télévisé de 20H30mn sur l’ensemble du réseau de la RTG, synchronisé avec la RKS, les Stations des Radios Rurales et des Radios Communautaires.

- Lorsque le CNC s’oppose pour violation flagrante de la Loi à la diffusion de l’émission d’un candidat ou de son représentant, celui-ci peut à sa demande, utiliser le temps d’antenne prévu pour la rediffusion d’une émission déjà diffusée. Le recours du candidat est la Cour Suprême.

Les déclarations des candidats à la Radiodiffusion seront celles de la Télévision nationale, les deux (2) médias étant synchronisés.

Article 21: Les Stations des Radios Rurales et Communautaires sont tenues de s’abstenir de programmer ou de diffuser des commentaires liés à la Campagne Officielle pour l’Election Présidentielle.

La diffusion de communiqués, d’annonces de manifestations, de meetings publics des Candidats et des émissions de sensibilisation et d’éducation civique est autorisée mais sans parti pris et sans le moindre commentaire.

Article 22: Les émissions sont diffusées dans le délai légal de déroulement de la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle.

Article 23: En cas d’incident de diffusion affectant une partie ou la totalité des émissions, le Conseil National de la Communication décide de la reprise partielle ou totale des émissions affectées par l’incident de diffusion.

En cas de contestation, le litige est porté devant la Cour Suprême.

Article 24: Les enregistrements des émissions diffusées sont conservés pendant quarante-cinq (45) jours puis déposés dans les archives de la Radiodiffusion et Télévision Guinéenne (RTG).

Article 25: Toutes les opérations techniques relatives aux émissions de la campagne sont coordonnées par le Directeur Général de la RTG.

Article 26: Chaque intervention à la RTG est obligatoirement précédée et suivie d’annonces indiquant les prénoms, nom et qualité du Candidat auquel l’intervention est attribuée et à quel titre elle l’est.

Les annonces d’émissions du Candidat sont écrites directement sur l’écran à l’aide d’un synthétiseur d’écritures sur fond de couleur lisible et avec des caractères identiques pour les candidats en lice.

Le temps nécessaire à la diffusion de ces annonces n’est pas précompté sur le temps d’antenne alloué au Candidat.

Article 27: Outre les temps d’antenne, il sera organisé par le Ministère de la Communication en accord avec la CENI et le CNC deux débats contradictoires d’une durée de 90 mn chacun, entre les deux candidats, sur les antennes de la RTG.

Les modalités pratiques de ces face-à-face sont fixées par le Ministère de la Communication, en accord avec les deux candidats.

Article 28: Dans la presse écrite, il est réservé à chaque candidat une page de «Horoya» et deux pages du bulletin de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP) pour publier son programme.

II.5. Incidents Techniques et Contentieux :

Article 29 : En cas d’incident technique indépendant du candidat ou de son représentant, le temps d’enregistrement est augmenté d’une durée égale à celle de l’incident.

- Si un candidat ou son représentant est seul responsable de défaillance dans le créneau d’enregistrement à lui imparti à la RTG, il ne pourra en aucune façon bénéficier d’une tranche nouvelle d’enregistrement, de montage ou d’émission.

- Lorsque pour une raison ou pour une autre, un candidat ou son représentant a renoncé à utiliser toute ou partie de sa tranche horaire à la RTG, les émissions de l’autre candidat seront alors diffusées.

- Tout incident est consigné dans un Registre spécial à la RTG pour être porté aussitôt à la connaissance du CNC avant ses séances quotidiennes de visionnage.

- Aucune copie d’émission enregistrée, liée à la campagne électorale en cours, ne doit se faire sans l’avis du Président du CNC.

CHAPITRE III: DISPOSITIONS FINALES

Article 30: Pendant la période sus indiquée, les Organes de Presse du Service Public sont astreints à l’observation d’une grande rigueur dans la collecte, le traitement, la programmation et la diffusion de l’information.

A cet égard, ils sont tenus de respecter les textes législatifs et règlementaires régissant la profession.

III.1. Des interdits :

Article 31 : Les Organes de Presse doivent notamment :

1. S’interdire la diffusion de chansons, jeux, spots, communiqués, proverbes, récits satiriques et caricatures qui sont de nature à inciter à la haine ou à mettre en péril la cohésion nationale.

2. Eviter la diffusion de sondage d’opinion sur les candidats.

3. Limiter leurs productions relatives à l’élection présidentielle à la couverture factuelle de l’actualité. Par conséquent, les genres d’opinions tels que l’éditorial, le commentaire, la chronique, le billet, et tous autres genres tendant à faire l’éloge ou à tourner en dérision un homme politique, un parti politique, un regroupement de partis politique ou mouvements politiques sont prohibés.

Article 32: La publication de tout encart de propagande dans le Journal «Horoya» et sur les files de l’AGP est interdite durant la période de la campagne.

Article 33: A partir de la veille du scrutin à 00 heure, la diffusion par quelque moyen médiatique que ce soit de messages relatifs à la campagne est interdite.

Article 34: Avant la fermeture complète du dernier Bureau de vote, il est formellement interdit aux agents des médias du Service public et privé, de diffuser ou de communiquer un quelconque résultat partiel ou définitif du scrutin. En tout état de cause, il leur est demandé de se conformer scrupuleusement au Code électoral en vigueur

Article 35: Les Directeurs de publication des organes de presse s’abstiendront de produire des publications erronées ou partisanes sur les deux candidats au second tour à l’élection présidentielle du dimanche 19 septembre 2010.

Article 36: Dès la fin du scrutin du dimanche 19 septembre 2010, tous les enregistrements des émissions diffusées au cours de la campagne électorale présidentielle seront archivés par le Ministère de la Communication. Un dépôt légal est effectué au CNC.




Article 37: L’interprétation ou la modification des articles du présent arrêté conformément à la Loi relève de la seule compétence du Ministère de la Communication.

Article 38: Aucune émission relative à la campagne officielle de l’élection présidentielle ne sera diffusée ni la veille, ni le jour du Scrutin.

III.2. Sanctions :

Article 39 : Les personnels journalistique et technique des médias du Service public sont astreints à tout moment à l’obligation de réserve et au respect du secret professionnel.

Tout manquement à une des dispositions du présent arrêté sera sanctionné par la Loi en vigueur.

Article 40: Le présent Arrêté régularisant et règlementant la campagne médiatique officielle pour le second tour de l’élection présidentielle du 19 septembre 2010, abrogeant toutes dispositions antérieures contraires, sera enregistré et publié au Journal Officiel de la République.




Conakry, le……………………………….





LE MINISTRE





Aboubacar SYLLA

 
Communiqué de presse de la Banque Centrale de la République de Guinée du jeudi 11 décembre 2014


La cinquantième (50ème) séance du Marché Interbancaire des Changes (MIC) de l’année 2014 s’est tenue à la Banque Centrale le jeudi 11 septembre 2014 de 09h 20mn à 09h 50mn.

La séance a réuni la BCRG et douze (12) banques sur les quinze (15) de la place en activité.

Le cours moyen pondéré résultant des transactions s’est établi à :

1USD = 7 002, 4060 GNF.

Ce cours servira de taux de référence aux transactions bancaires jusqu’à la tenue de la prochaine séance qui aura lieu dans les locaux de la BCRG.

La Banque Centrale remercie les participants pour leur contribution au bon déroulement de la séance.
La Banque Centrale
__________________________________________________
Boite Postale N° 692- Conakry- Téléphone (+224 ) 30 41 26 51 ; (+224) 30 41 48 98 Télex ; 22 225 BAREG- GE

 
L’ancien Premier ministre britannique séjourne en Guinée


Conakry, 13 nov (AGP)- Le Président de la République, chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, a reçu en audience ce mercredi 12 novembre 2014 au Palais Sékhoutouréya, l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair dans le cadre dit-on, du soutien à la Guinée à travers sa fondation «Africa Governance Initiative (AGI)», contre les impacts économiques de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Cette visite loin d’être une première, Tony Blair à travers sa fondation montre sa solidarité constante au gouvernement guinéen dans le domaine de la gouvernance institutionnelle.

Après son entretien avec le chef de l’Etat, M. Tony Blair a déclaré : « Je suis très heureux d’être ici en Guinée, en ce moment où il y a un grand défi qu’est la lutte contre Ebola. Mais je suis absolument confiant que la Guinée va maîtriser cette épidémie. Je sais maintenant que vous avez établi une cellule nationale pour coordonner la lutte contre Ebola et je crois qu’il reste beaucoup à faire.

Parce qu’on a besoin de beaucoup de lits, de personnel médical, de laboratoires. Mais il y a une grande volonté du président et son peuple de vaincre cette épidémie. Egalement, nous avons discuté du fait qu’après Ebola, il faut qu’il y ait un appui en matière économique pour la Guinée surtout que cette maladie a des impacts sur l’économie de votre pays.

La Guinée a enregistré assez de progrès ces dernières années et il est nécessaire de maintenir cette position. Et après Ebola, il faut se concentrer sur ce que nous pouvons faire pour la Guinée afin de l’aider dans son développement et faire progresser son économie.

Donc, je suis ici avec mon équipe qui va rester pendant cette crise. Vous avez beaucoup d’amis et nous allons rester avec vous pendant et après la crise d’Ebola ».

Pour sa part, le chef de l’Etat guinéen, Pr. Alpha Condé, dira que cette nouvelle visite de Tony Blair réconforte davantage la Guinée dans son combat contre Ebola : « Depuis que je suis venus après les élections, le Premier ministre Tony Blair est là pour nous accompagner, son organisation est venue nous assister.Sa présence ici est extrêmement importante.

Parce que si une telle personnalité qui a fait plus de 10 ans comme premier ministre arrive en Guinée, cela va donner confiance aux autres, à savoir qu’on peut venir dans nos pays et qu’on n’attrape pas Ebola en Guinée. Donc, c’est un très grand symbole et on le remercie beaucoup. Nous le remercions beaucoup pour ce grand geste d’amitié et de soutien au peuple de Guinée. Nous savons que nous pouvons compter sur lui et qu’il sera toujours à nos côtés… »

A rappeler que l’Organisation « Tony Blair Africa Governance Initiative », fondée en 2008, par l'ancien premier ministre, est le pionnier d'une nouvelle façon de travailler avec les pays africains, d'équiper les dirigeants africains de capacités leur permettant de livrer des services publics efficaces à leurs citoyens, en s’attaquant aux racines profondes de la pauvreté, et en créant l'investissement durable pour bâtir des économies solides dans l'avenir.

AGP/13/11/014 BPP/AGP

 
Médias-Afrique/ «Notre volonté, est de créer de véritables liens pour donner un sens à la coopération Sud-sud…», rassure le président de la FAAPA

Par Mamadouba M. Camara


Rabat, 27 fév (AGP)- Le séminaire de formation sur «le journalisme économique et financier» a pris fin, vendredi, 26 février 2016, au Centre Africain de Formation des Journalistes (CAFJ) à Rabat (Maroc). C’est une initiative de la Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines (FAAPA), rapporte l’AGP.





Au compte de cette dernière journée de travaux intenses, les journalistes participants ont planché sur plusieurs thèmes, dont entre autres, ‘’Comprendre l’économie à travers la presse’’ et ‘’le poids de la finance dans un hebdomadaire d’informations générales’’.





Dans son allocution de circonstance, le président de la FAAPA, Khalil Hachimi Idrissi a déclaré : «La FAAPA est en train de devenir une très grande institution. Notre volonté est de créer de vrais liens pour donner un sens à la coopération Sud-sud, par le biais d’une synergie qu’on va développer à travers la confraternité dévouée à la formation des ressources humaines en voie de naissance. Entre nous, il ne s’agit pas de la politique, mais de la fraternité et du développement durables».





Le président de la FAAPA a estimé : «Il faut de l’audace, de la résolution et du rapprochement en vue de développer un plaidoyer pouvant mettre un terme à la pauvreté des Agences de presse africaines».





A l’heure, la FAAPA dispose d’une vision stratégique. Pour preuve, c’est une institution qui fonctionne avec des stratégies permettant aussi d’améliorer les compétences managériales des directeurs des Agences de presse, pour servir efficacement son lectorat. C’est pourquoi, elle recrute de façon rationnelle, assure la formation des ressources humaines, diversifie ses produits (Dépêches) pouvant accroître ses chiffres d’affaires.





Financée par l’apport des privés, d’après son président, la FAAPA développe une vision stratégique dédiée au grand public, ainsi que des relations objectives.


La fin de la cérémonie a été marquée par la remise des diplômes aux participants, qui se sont réjouis de la qualité des enseignements et expériences puisés de la rencontre.


AGP/27/02/016 MMC/ST

 
L’AGP dans Caca (matière fécale) ce mercredi, 08 octobre 2014


 
Publireportage :

Cellcom poursuit sa campagne d’un an gratuit pour le bonheur de ses abonnés!


Conakry, 29 mars (AGP)- La société de téléphonie Cellcom toujours à l’écoute à ses fidèles abonnés poursuit sa campagne d’un an gratuit pour le bonheur de ses abonnés en leur facilitant la vie dans la communication mais en vue de faire une bonne économie dans une conjoncture économique difficile.





Cette campagne, lancée depuis le 16 février dernier, durant 9 semaines permet à chaque abonné Cellcom de bénéficier d’un an d’appel gratuit !





Communiquer pendant 12 mois de façon illimitée grâce à la campagne un an d’appel gratuit !





La société de téléphonie Cellcom, prouve une fois de plus qu’elle se soucie du quotidien de ses abonnés, c’est pourquoi elle facilite l’accès à la communication pour accompagner chaque abonné dans ses différentes activités.




En effet, pour être un gagnant de la campagne un an d’appel gratuit de Cellcom, il suffit de cumuler au moins 20.000 GNF de recharges au cours de la semaine. Un tirage a lieu chaque mardi pendant toute la durée de la campagne ! Plus vous rechargez, plus vous avez de chances d’être dans le lot des gagnants.





Dans son sixième tirage, mardi 29 mars 2016, à son siège à Kaloum, 100 numéros qui ont été tirés au sort qui bénéficieront un an d’appel gratuit.





Ils viennent s’ajouté aux 500 heureux gagnants des semaines antérieur. Vous aussi, augmentez vos chances d’être dans la prochaine liste de gagnants de la campagne un an d’appel gratuit ! Rechargez au moins 20.000 GNF par semaine, en accumulant les recharges (par carte ou par transfert). Tous les gagnants reçoivent 1000 minutes par mois pendant 12 mois.





Quelques heureux gagnants du jour joint au téléphone se sont exprimé avec l’agent de Cellcom l’or du tirage:





Ismaël Maiga, bijoutier domicilié à Simbaya Secteur 7 dans la Commune de Ratoma perturbé par le choix de son numéro n’a pas retenu sa joie tout en remerciant la société Cellcom pour tous ce que la société fait pour le bonheur de ses fidèles abonnés.


De son coté, Mme Diallo Mariama Sylla, commerçante domicilié dans le quartier Petit Simabaya Commune de Matoto «contente,Héé Merci cellcom ,n’a pas pu contenir sa joie, en meme temps que sa belle sœur qui a elle aussi promise de rechargé son téléphone pour être a son tour une des heureuse gagnante, le meilleur réseau de téléphonie en Guinée « le numéro 1 c’est vous».





Cellcom, le N°1 c’est Vous!

AGP/29/03/016 Cellcom/AGP

 
Publireportage : La société de téléphonie mobile Cellcom Guinée lance le tarif flexible pour tous ses abonnés


Conakry, 12 juil (AGP)- Le directeur Marketing et Commercial de Cellcom Guinée, AsherThierry Alone a annoncé, au cours d’une rencontre qu’il a eu avec les journalistes, jeudi, 07 juillet 2016, à Conakry, le lancement d’un tarif innovant et abordable pour rapprocher davantage ses clients.


La couleur rouge dans les sociétés de téléphonie en République de Guinée est représentée par Cellcom. Cette couleur fait la différence, elle symbolise l’amour, l’énergie, le désir et bien d’autres choses attrayantes.


«Comme on le dit, ce n’est pas la couleur qui fait la différence, mais c’est la couleur qui représente la différence. Cette différence représente alors la flexibilité qui est innovante, abordable pour tous les abonnés en leur facilitant la communication et la rendre plus accessible», a fait savoir directeur Marketing et Commercial de Cellcom Guinée, Asher Thierry Alone.


Le tarif flexible est donc rouge et elle est Cellcom, a-t-il insisté, avant de donner plus de détail sur la flexibilité de ce tarif Cellcom.


«Aujourd’hui, nous lançons le Cellcom flexible qui donne la possibilité au client de changer son tarif à chaque moment, il donne l’option de choisir un tarif pour chaque besoin. C’est à dire flexible, ce service est personnalisé et flexible à chaque moment», a déclaré Asher Thierry Alone.


Pour bénéficier de cette offre abordable, il est loisible au client de faire le choix sur son tarif préféré du moment. Pour appeler pendant la journée, il suffit de faire *603# et vous avez le tarif Cellcom 6yli à 6 GNF/seconde. Faites la même chose pour aussi appeler hors réseau Cellcom, 6yli à 6 GNF/seconde.


Pour les appels de la nuit, cette tarification permet au client d’activer le Service Extra aussi petit à 2 GNF/seconde en faisant *602#.


Ce processus est aussi valable pour appeler pendant le week-end en faisant *602# à 2 GNF/seconde.


Pour pouvoir communiquer aussi avec les bonus Cellcom, il suffit de faire *601# pour seulement 8 GNF/seconde.


AGP/12/07/016 AKT/ST

 
Gaoual: un incendie a emporté en fumée 73 cases et leurs contenus


Gaoual, 17 fév (AGP)- Un incendie s’est déclenché et a emporté 73 cases et leurs contenus chez la famille Camara le week-end dernier à Mendessi dans le secteur Khoumbayah, dans la commune urbaine de Gaoual.

L’incendie s’est déclenché à un moment où les habitants étaient occupés aux travaux champêtres, mais pas de pertes en vie humaines.

A préciser que la police est à pied œuvre pour situer les causes de cet incendie.

La famille victime lance un SOS aux bonnes volontés pour un soutien moral et financier.
AGP/17/2/011 MK/MKC/FDF/AB/ST

 
AVIS DE CONCOURS  ::  Infos Régionales  ::  Flash infos  ::  Partenaires  ::  INFOS continue...  ::  Videos : Les JT  ::  EPHEMERIDE  ::  EDITO  ::  


Privé - Espace Clients Privé - Espace Clients  

© Rosawebpro